AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 we are everything we need (flynn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: we are everything we need (flynn)   Lun 4 Jan - 23:25

Les fêtes de fin d’année étaient passées, Olivia avait pris des congés de dernières minutes et était partie les passer avec ses parents, ce n’était pas prévu, et elle n’avait prévenu personne, encore moins Flynn, mais après les dernières révélations de ce dernier, elle avait eu besoin de ne pas être seule pour les fêtes. Ca lui avait aussi permis de faire le point sur la situation, ses sentiments qui remontaient à la surface depuis qu’elle l’avait revu à l’accueil de l’hôpital et qui s’étaient intensifié il y a maintenant deux semaines après qu’ils aient discuté à coeur ouvert et qu’ils se soient embrassé. Pourtant, Olivia avait fuit, parce qu’elle était terrifiée à l’idée de tout recommencer pour tout reperdre une nouvelle fois, après tout c’était légitime, elle connaissait cette douleur qui allait l’envahir si tout recommençait et elle savait aussi qu’elle ne la supporterait pas une seconde fois. Alors elle avait eu besoin de recul, peser le pour et le contre de tout ça, est-ce qu’elle aurait assez de force pour se faire à la nouvelle vie de Flynn ? Elle n’avait pas envie de prendre de décision hâtive parce que si ça ne fonctionnait pas, ils allaient tous les deux en souffrir. Mais au final, ce temps loin de lui n’avait pas été bénéfique puisqu’elle ne savait toujours pas ce qu’elle voulait. Elle aurait sûrement dû aller le voir depuis le début au lieu de laisser passer tout ce temps, il n’y avait que lui pour lui apporter les réponses à ses questions. Mais elle avait été lâche pour le coup et elle le regrettait, car il ne méritait pas ça. Bien sûr qu’il l’avait trompé et avait fait un enfant dans son dos, mais Olivia savait qu’en temps normal, s’ils n’avaient pas vécu toutes ses fausses couches, surtout la dernière, en temps normal, il n’aurait jamais posé les yeux sur une autre femme qu’elle. Du moins, c’était ce qu’elle espérait. Elle étai peut-être naïve sur le coup, trop aveuglée par l’amour qu’elle lui avait apporté durant toutes ses années ou encore par les souvenirs qu’elle avait de lui. C’était difficile de le détester quand elle savait que sans lui, elle n’en serait pas là aujourd’hui. Il avait changé sa vie. Mais de toute façon, elle ne le détestait pas, non, elle l’aimait, même après tout ce qu’il s’était passé, même après trois ans. Elle ne pouvait et ne voulait pas l’oublier. Il fallait juste qu’elle se décoince, qu’elle n’ait pas peur de se relancer avec lui. C’est pourquoi, à peine arrivée, elle avait demandé au taxi de se rendre chez lui. Il allait sûrement être en colère contre elle, elle était partie sans même lui dire, mais elle espérait qu’il comprenne son point de vue. Une fois le taxi immobile, elle paya la course auprès du chauffeur et rejoignait la porte d’entrée. Elle stoppa net devant la porte, hésitant quelques secondes avant de finalement toquer quelques coups. Il ne restait plus qu’à l’attendre et le temps d’attente lui paru comme une éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: we are everything we need (flynn)   Mar 5 Jan - 13:43

Flynn avait passé les fêtes avec sa fille et la mère de celle-ci comme chaque année. Il appréciait de passer chaque minute avec sa fille, de la voir grandir, évoluer. Pour rien au monde il ne renoncerait à ça. Pas même pour Olivia pourtant, dieu sait qu'il aimerait qu'elle ait une place dans sa vie. Ces fêtes de noël lui ont permis de faire le point. Il a été en mesure de prendre du recul et de penser sans l'aide de l'alcool. Il avait eu du temps pour réfléchir à la situation et se rendait compte qu'il n'avait pas été juste avec Olivia. Il l'avait mise aux pieds du mur afin d'obtenir d'elle ce qu'il voulait. Il avait décidé qu'il voulait qu'elle revienne auprès de lui. Finalement il n'était pas un homme meilleur, il faisait passé ses désirs avant les autres peu importe les conséquences. Il avait voulu Olivia après de lui alors il avait tout fait pour l'avoir. Il avait rouvert de vieilles blessures, tenté d'user de son charme. Puis il s'était offusqué lorsqu'elle l'avait rejeté. Rien de tout ça n'était juste et il s'en était rendu compte. Si Olivia ne voulait pas une place dans sa vie il le méritait amplement après tout ce qu'il avait fait. Il ne devait pas l'obliger à accepter sa nouvelle vie dans laquelle elle ne se reconnaissait pas. Il devait cesser de vouloir contrôler son monde. Aussi difficile que ça puisse être pour lui il avait décidé de respecter la décision de la jeune femme et d'abandonner la partie. Il avait tout gâché et ne pouvait revenir en arrière. Comme promesse à la nouvelle année il avait dit qu'il essayerait de changer, de s'améliorer. Il ne savait pas s'il en serait capable c'est pour ça qu'il employait le mot essayer. Il n'allait pas se transformer en gentleman célibataire prêt à trouver la femme de sa vie et l'aimer. Il n'allait pas devenir un gentil médecin qui cajole ses patients. Aujourd'hui Flynn était de congé. Il se trouvait seul chez lui. Sa petite fille était à l'école ce qui expliquait sa solitude. D'habitude dès qu'il avait du temps il le consacrait à sa fille. Il n'avait qu'elle. Flynn en avait  profité pour dormir un peu, remettre de l'ordre dans son appartement. Il appréciait aussi d'avoir du temps pour lui et de souffler. Il pouvait se permettre de regarder le sport à la télévision et de ne pas parler. Il n'avait pas besoin de jouer un jeu. Quand soudain quelqu'un vint frapper à sa porte. Flynn était étonné puisqu'il n'attendait personne. Sa surprise fut encore plus grande lorsqu'il ouvrit la porte et qu'il vit Olivia. Il ne pensait pas la revoir du moins pas chez lui. Peut-être dans les couloirs de l'hôpital, mais rien de plus. « Olivia .. » Lâcha Flynn comme pour se pincer. Il avait beaucoup de mal à croire qu'elle se trouvait devant lui. Elle avait été clair tout ceci était trop difficile pour elle, il n'y avait pas de retour en arrière. Elle voulait tourner la page et rester près de lui l'en empêchait. « Qu'est-ce que tu fais ici ? » Lui demanda le jeune homme. Il n'avait aucune raison du pourquoi de sa présence. Il n'allait pas s'imaginer qu'elle ait changé d'avis. Flynn avait respecté sa décision même s'il en avait souffert et maintenant elle se trouvait devant chez lui. Il ne comprenait pas l'objet de sa visite. Il n'était pas en colère contre elle, mais surpris.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: we are everything we need (flynn)   Mar 5 Jan - 23:53

Olivia ne savait pas trop ce qu’il allait se passer en venant le voir, elle en avait juste envie. Peut-être qu’il allait finalement la rejeter et lui dire de partir, ça serait une sage décision qu’il prendrait là, bien que douloureuse, mais au moins Olivia pourrait définitivement tourner la page, tirer un trait sans regretter la moindre chose. Mais tant qu’elle ne l’avait pas confronté, elle ne pourrait pas aller de l’avant, c’était à cette conclusion qu’elle en était venue pendant son recul. Avoir une dernière discussion avec lui, sans que l’alcool ne soit maître de ses propos. Après tout, peut-être que tout ça était dû à l’alcool, et que maintenant, il en n’était plus rien. Olivia devait savoir, elle devait être sûre que si elle décidait de refermer la porte sur eux, elle n’aurait pas de regret plus tard. Elle angoissait le temps qu’il ouvre, mais fut légèrement soulagée lorsqu’elle le vit de l’autre côté de la porte. Bien entendu, il était surpris de la voir, elle n’avait pas prévenu donc elle pouvait comprendre, et qui plus est qu’elle ne lui avait pas reparlé depuis la dernière fois. Malgré, tout ça, elle était ravie de la voir, ce qui changeait complètement de la première fois. « Je… » Elle le regardait rapidement, elle-même ne savait pas ce qu’elle venait faire là, mais elle ne perdait pas son temps à réfléchir à quelque chose et préférait jouer franc jeu. « J’avais envie de te voir.. » A peine ces derniers prononcés, elle le regrettait, parce que ça sonnait stupide, surtout quand on savait qu’elle n’avait donné aucune nouvelle. Elle ne savait pas quoi penser, il était surpris mais avait tout de même l’air en colère contre elle, ce qui était légitime mais bon. « Je suis partie sans rien te dire… Et tu m’en veux c’est ça ? » Elle baissait les yeux, assez gênée par la situation, elle se sentait réellement stupide d’avoir agit sur un coup de tête. Décidément, Flynn lui faisait toujours perdre ses esprits et la tête. Elle finit tout de même par faire ce qu’elle était venue faire ici, recroisant son regard. « J’ai eu peur donc je suis partie passer les fêtes avec mes parents. Ca a pas été joyeux mais au moins j’étais pas seule. » Elle haussait les épaules, elle s’était faite à l’idée que ses parents n’étaient plus si fiers d’elle depuis qu’elle avait choisi la voie de la facilité en demandant ainsi le divorce. Mais ils restaient ses parents et les fêtes de fin d’années devaient être passées auprès de sa famille. « J’avais envie de te voir, j’ai besoin qu’on discute et que cette fois-ci, ça soit pas l’alcool qui parle. » Il avait l’alcool honnête, donc la jeune femme savait qu’il disait la vérité, mais ça ne voulait pas autant dire qu’il en avait envie, peut-être qu’au final non. Après tout, il lui avait dit ne pas arriver à l’oublier, l’aimer encore, mais il n’avait rien fait pour le prouver. Si on s’en tenait à lui et qu’Olivia n’était pas revenue pour ce boulot, jamais il ne lui aurait avoué tout ça. « Tu me manques. » Finit-elle par avouer. Elle restait plantée là, à attendre qu’il se décide enfin à l’inviter chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: we are everything we need (flynn)   Dim 10 Jan - 19:22

Flynn n'arrivait pas à croire qu'elle était devant chez lui et qu'elle était en train de lui dire qu'elle avait envie de le voir, d'être avec lui parce qu'il lui manquait. Elle semblait regretter sa décision amèrement. Flynn avait envie de la prendre dans ses bras, de la serrer fort, mais il n'en faisait rien.Flynn était réellement touché par ses paroles. Il avait tellement eu envie d'entendre ses paroles. C'était comme la concrétisation de ses rêves les plus fous. Mais pour autant il ne pouvait pas se laisser aller de la sorte. Il ne pouvait pas prendre le risque de voir ça échouer. Il savait qu'il ne le supporterait pas. Il pensait que la jeune femme était en train d'être nostalgique. Elle confondait ses sentiments. Il ne pouvait pas la laisser revenir vers lui ainsi. Ce qu'elle lui avait dit avant de s'en aller ne cessait de raisonner dans sa tête. Il avait pris concience de la douleur qui lui avait causé. Il n'arrivait pas à se le pardonner. Il repensait aussi au faites que la jeune femme aurait sans doute dû mal à voir sa fille passer avant elle. Flynn ne voulait pas lui infliger ça. Il avait pris alors la décision sur un coup de tête de faire exactement l'opposé de ce qu'il voulait. Au lieu de la prendre dans ses bras, de lui dire qu'il l'aimait de la repousser. Il souffrait d'avance de ce qu'il allait dire, mais il pensait qu'il n'avait pas eu le choix. Il gardait le silence pour le moment la laissant parler. Il réfléchissait de savoir comment la repousser en étant crédible. Il ne voulait pas lui faire du mal et il ne voulait pas qu'elle se rende compte qu'il mentait. Elle devait le croire, elle devait le fuir et refaire sa vie. Elle méritait tellement mieux que lui. « Je ne t'en veux pas a contraire tu avais raison on ne change pas le passé. Tu as l'impression du contraire parce que j'ai rouvert certaines choses, mais c'est de la nostalgie rien de plus. Il s'est sûrement passé trop de choses. » Lui répondit calmement Flynn d'un air presque détaché. Il n'avait rien à voir avec l'homme qu'elle avait vu avant de partir la dernière fois. Il était un mauvais mentir il le savait. Il allait devoir aller plus loin et donner de meilleurs arguments. « Je ne serais pas capable de t'offrir ce dont tu as besoin. Tu l'as dis toi-même je fais de ma fille ma priorité et ça serait trop difficile pour toi d'accepter et de trouver ta place. Je ne peux pas prendre le risque d'essayer que ça ne fonctionne pas. Ce n'est juste pour personne. » Rajouta le jeune homme en la regardant droit dans les yeux. C'était un énorme mensonge il ne pensait pas la moitié des choses qu'il lui disait cependant, il pensait qu'il faisait pour le mieux. La jeune femme avait déjà souffert suffisamment avec lui sans qu'il n'en rajoute une couche. Il savait qu'il finirait sûrement par tout gâcher parce qu'il se considérait comme une cause perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: we are everything we need (flynn)   Mar 12 Jan - 1:34

Olivia avait imaginé tous les scénarios possibles, et le pire scénario qui aurait pu se passer, elle était en train de le vivre. Elle n’aurait jamais cru que ça se produirait mais pour le coup, elle avait eu tort, elle était sur le cul et elle avait mal. Cela faisait trois ans qu’elle s’interdisait d’écouter ce que lui disait son coeur en reprenant contact avec Flynn et maintenant qu’elle le faisait, elle se prenait une claque horrible. Au final, elle avait bien fait de ne pas céder la dernière fois qu’ils s’étaient vus, puisque apparemment, il ne pensait pas un mot de ce qu’il avait dit cette nuit-là et que tout ça était dû à l’alcool. La jeune femme se sentait réellement stupide d’avoir pu croire une seule seconde qu’il était sincère. Elle se rendait compte que l’homme qu’elle avait aimé n’existait plus et en tentant de voir le bon côté des choses, elle pouvait penser qu’il lui rendait service en la repoussant ainsi. Au moins, elle n’aurait aucun regret en tirant un trait définitif sur leur histoire, peut-être que comme ça elle pourrait vraiment refaire sa vie, retrouver l’amour, tenter de fonder une famille, mener une grossesse à terme. Peut-être que si tout allait mal dans sa vie c’était à cause de Flynn. Ca serait tellement simple de penser ainsi, mais elle savait que ce n’était pas vrai. Elle était prête à accepter sa décision, s’il ne voulait pas d’elle, elle encaisserait, ce n’était pas un râteau qui allait l’abattre, elle avait vécu beaucoup plus dur. Elle l’acceptait si c’était ce qu’il souhaitait mais elle n’acceptait pas qu’il dise tout ça. « Non, tu n’as pas le droit de te cacher derrière mes arguments, de les utiliser contre moi. » Elle restait calme, elle avait dépensé trop d’énergie pour lui, elle avait fait couler trop de larmes pour lui que c’en était assez. « C’est pas de la nostalgie. Tu crois qu’après toi j’ai rencontré personne ? Tu crois pas que j’ai essayé de refaire ma vie et de t’oublier tant bien que mal ? J’y suis pas arrivé. C’est pas de la nostalgie. Je suis pas venue aujourd’hui sur un coup de tête. Je sais qu’il y a ta fille, qu’elle passera avant moi. Je voulais qu’on prenne le temps de discuter de tout ça. Qu’on décide ensemble. Mais d’accord, comme tu veux. » Elle ne comptait pas se battre, c’était pas à elle de se battre, c’était pas à son tour. Elle avait fait un pas vers lui en venant ici, en lui ouvrant son coeur, elle n’allait quand même pas le supplier de leur donner une nouvelle chance. Elle s’éloignait de lui, signe qu’elle abandonnait tout simplement, puis elle voulait mettre un terme à ce supplice. « Dit-le … » Elle le regardait dans les yeux, sa vision devenait de plus en plus trouble à cause des larmes qui s’accumulaient mais qu’elle retenait. « Que j’en vaux pas la peine. Je vaux pas la peine que tu prennes ce risque. Tu veux pas être avec moi. Je veux que t’arrêtes de me mentir. Je veux que t’arrêtes de te cacher derrière cette carapace, c’est moi Flynn, t’as pas besoin de jouer un rôle. Alors dis-moi la vérité, dit moi que tu pensais pas un mot de ce que t’as dis la dernière fois, que c’était l’alcool qui t’as fait faire ça et que tu regrettes maintenant. Mais te cache pas derrière mes doutes. » Elle lâchait un soupir sans pour autant le lâcher des yeux. « Dit-le moi et je m’en vais. » Et cette fois-ci ça sera pour de bon, elle se voyait déjà donner sa lettre de démission et s’en allait à l’autre bout de monde comme elle l’avait fait trois ans auparavant. Elle l’avait beau l’aimé, c’était sûr qu’elle ne pourrait pas supporter l’idée de savoir qu’elle pourrait le croiser n’importe quand lorsqu’elle était au boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: we are everything we need (flynn)   Ven 15 Jan - 19:22

Flynn était naïf de penser qu’Olivia le laisserait la repousser de la sorte. Elle ne croyait pas ses paroles et voulait savoir la vérité. Elle ne voulait pas qu’il se cache derrière ses arguments au lieu de lui ouvrir son cœur. Cette fois-ci c’était elle qui lui ouvrait son cœur en lui disant que ce n’était pas de la nostalgie, qu’elle n’avait jamais réussi à l’oublier. Le lien entre eux semblait plus fort que tout. Pourtant, ils souffraient tous les deux. Olivia lui avouait même à demi-mot être capable de composer avec son enfant, qu’elle le comprenait. Elle semblait réellement décidée à lui donner une autre chance. Elle ne semblait ne pas vouloir le laisser tout foutre en l’air à nouveau et elle y allait fort. Flynn était touché par ses paroles. Il n’avait qu’une envie c’était de la prendre dans ses bras, de lui dire qu’il l’aimait et que tout irait bien, mais il savait que ça ne suffirait pas. Il manquait cruellement de confiance en lui. C’était ironique lorsqu’on sait combien son ego en impose. Mais avec Olivia tout était remis en question. Il n’était plus le même homme. Elle était LA femme capable de le changer. Cependant, il ne semblait pas être capable de prendre le risque de tout recommencer à zéro. D’ailleurs cela allait lui couter cher puisqu’Olivia semblait baisser les bras. Il semblait avoir réussi à la décourager alors qu’il était sur le point de la reconquérir à nouveau. Quand soudain la jeune femme revint vers lui une dernière fois. Elle avait besoin d’entendre certaines choses de sa bouche afin de pouvoir vraiment avancer. Elle voulait savoir s’il lui avait menti la dernière fois, si elle n’en valait pas la peine ? Elle savait comment le faire se sentir de plus en plus mal. Il ne pouvait pas répondre même si ça le démangeait. Elle se rabaissait et il ne le supportait pas. A ses yeux elle la femme la plus merveilleuse qu’il avait eu la chance de rencontrer. C’était lui et lui seul le problème. Olivia était en train de le repousser dans ses retranchements. Il savait que s’il ne parlait pas maintenant il allait la perdre pour toujours. Il le savait très bien. Il était complètement perdu dans cette situation où il n’avait aucun contrôle. « Mais bien sûr que je pensais chaque mot que j’ai dit la dernière fois. Tu ne crois pas que ça me détruit de te repousser ? » Lui demanda Flynn. Il savait qu’ils étaient en train de faire un scandale devant chez lui, mais il s’en fichait bien que tout le monde entende ce qu’il avait à dire. Il ne pouvait pas la laisser dire qu’il ne pensait pas ce qu’il lui avait dit la dernière fois. « Je suis qu’un fauteur de troubles et je vais finir par te refaire du mal. Je ne te mérite pas et tu le sais très bien. Je ne me pardonnerais pas de te blesser à nouveau .. » Rajouta le jeune homme. Il se pensait réellement comme un moins que rien face à elle. Il se disait qu’il avait déjà tout fichu en l’air et qu’il recommencerait. Il voulait vraiment que son amour pour la jeune femme le fasse changer pour de bon cependant, il craignait vraiment de ne pas avoir un bon fond. Il savait combien il l’avait fait souffrir. Il ne pouvait pas prendre le risque de recommencer. Il savait qu’elle ne s’en remettrait pas une seconde fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: we are everything we need (flynn)   Sam 16 Jan - 0:26

Olivia était blessée, son coeur était écorché par le comportement de Flynn, et elle était prête à accepter cela, seulement s’il lui disait la vérité. Elle n’était pas dupe, elle le connaissait, elle savait quand il mentait, elle l’avait toujours su, et elle avait bien vu qu’il s’était donné du mal pour faire en sorte que ses paroles paraissent sincères, mais c’était raté. Elle avait vu clair dans son jeu et avait tout fait pour le faire réagir, qu’il cesse de se cacher derrière des excuses, qu’il lui ouvre son coeur. Et elle savait qu’elle allait obtenir gain de cause en se rabaissant. Olivia savait combien il détestait qu’elle fasse ça alors elle était certaine qu’il réagirait. Mais dans le fond, c’était une chose qu’elle s’était demandé, valait-elle vraiment la peine de prendre ce risque ? Leur histoire valait-elle le coup ? Elle s’était posé ces questions sur elle-même car elle avait pensé la même chose vis-à-vis de Flynn. Après tout ce temps, en valait-il la peine ? Elle était arrivée à la conclusion que oui. Il en valait la peine, même avec sa fille. Elle était capable de prendre le risque de souffrir à nouveau si jamais ça ne marchait pas mais au moins, elle n’aurait pas de regret, car aujourd’hui, son plus grand regret était d’être partie alors qu’il était évident que malgré toutes les épreuves qu’ils avaient vécus ensemble, elle l’aimait encore. Olivia obtenait de Flynn ce qu’elle voulait, qu’il lui dise la vérité. Il pensait tout ce qu’il lui avait dit la dernière fois et c’était tout ce qu’il fallait à la jeune femme. Cependant, son ex-mari continuait à parler, lui donnant les explications qu’elle attendait. Elle l’écoutait même si elle aurait voulu lui couper la parole car elle n’était pas d’accord avec lui, mais elle respectait son avis. Bizarrement, les rôles s’inversaient. Pendant tout le temps qu’ils s’étaient connus, ça avait été Flynn qui avait rassuré Olivia, mais aujourd’hui, c’était clairement au tour de la jeune femme de le faire. « L’homme que j’ai aimé et que j’aime n’est pas un fauteur de troubles. Tu joues ce rôle depuis tellement longtemps que t’as fini par oublier qui tu es vraiment. » Maintenant qu’il s’était ouvert à elle, elle comptait bien tout faire pour le faire changer d’avis, du moins, lui prouver que ses doutes étaient infondés. Elle s’approchait de lui et attrapait ses mains dans les siennes avant de continuer sur sa lancée. « Quand tu m’as trompé… T’étais plus mon mari, l’homme qui avait assez d’amour en lui pour aimer pour deux. T’étais un homme brisé et rejeté par sa femme. Toi et moi on sait que si mes grossesses avaient été plus simples, jamais t’aurais poser les yeux sur une autre femme. Si toi tu le sais pas, moi je le sais. Et je suis pas naïve sur le coup, on s’aimait vraiment. » Elle réduit la distance entre eux, glissant ses mains jusqu’à son visage, le forçant à la regarder dans les yeux. « Je te demande pas de reprendre les choses où elles en étaient, qu’on vive à nouveau ensemble et qu’on se remarie. Je veux juste qu’on décide ensemble. Si on finit par conclure que ça n’en vaut pas la peine alors très bien. Mais si la seule chose qui te retient c’est la peur de me faire souffrir encore une fois, oublie la. Rien que ça prouve que t’es pas celui que tu penses être. » Elle finit par se blottir dans ses bras même s’il ne l’y avait pas invité, depuis le temps qu’elle en avait envie après tout. « J’ai assez de confiance pour nous deux. » Et si au final elle se plantait sur toute la ligne et que ça ne marche pas, au moins, elle pourrait être sûre de n’avoir aucun regret à ce sujet. « Je t’aime, avec tes qualités, tes défauts et ta fille. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: we are everything we need (flynn)   Lun 18 Jan - 19:15

Si on avait dit à Flynn qu'Olivia serait revenue aujourd'hui pour lui il n'y aurait pas cru. Tout ceci parsaisait si irréel. D'autant plus, qu'il y a encore quelques semaines elle lui disait ne pas être prête. Comme un revirement de situation elle était prête à se laisser emporter par le tourbillon de l'amour. Olivia était une jeune femme têtue et il retrouvait la femme qu'il avait connu et aimé. Elle se battait pour ce en quoi elle croyait et visiblement c'était en eux. Elle ne comptait pas laisser Flynn tout ficher en l'air parce qu'il a peur. Elle tenait à lui remettre les idées en place. Flynn avait encore peur de pouvoir lui faire du mal. Elle avait beau essayer de le rassurer il se connaissait. Il craignait au moindre obstacle de la décevoir à nouveau. Olivia tenta de le rasurer en lui disant qu'elle ne lui demandait aucun engagement. Elle voulait simplement essayer de se redonner une chance et voir où ça pourrait les mener sans la moindre pression. Ils avaient tous les deux besoins de savoir si leur amour était encore possible. Après tout si aucun des deux n'avaient réussi à oublier l'autre ça devait avoir un but. Flynn était étonné par l'opinion qu'elle avait de lui. Elle le considérait toujours comme quelqu'un de bien. Elle savait qu'il ne l'aurait jamais trompé si leur situation n'avait pas été dramatique. Il avait fait de mauvais choix, mais il n'était pas mauvais au fond de lui. Olivia avait toujours vu le meilleur dans les autres. Cela lui avait attiré de bonnes comme de mauvaises surprises et encore aujourd'hui elle était prête à voir le meilleur en lui. Sa confiance semblait pleine et il était vraiment surpris par sa capacité à pardonner. Flynn savait qu'elle n'oublierait jamais, mais qu'elle venait de lui pardonner. Il se demandait bien ce qu'il avait pour mériter une telle chance. « Je ne te mérite pas. » Lui confia le jeune homme. Il ne disait pas ça pour être rassuré. C'était un fait elle était une femme au grand cœur et il battait uniquement pour lui. Il se sentait comme l'homme le plus chanceux. Flynn ne pensait pas un jour entendre ces mots dans la bouche de la jeune femme. Elle l'aimait toujours, elle l'aimait comme il était c'est à dire imparfait et elle ne demandait rien d'autre que lui. Elle était aussi prête à aimer sa fille si ça voulait dire qu'elle serait avec lui. Elle lui disait aussi qu'elle avait confiance en eux, elle était prête à recommencer une vie avec lui. Elle était prête à écrire un nouveau chapitre. Lorsqu'Olivia se blottit dans ses bras Flynn se sentait bien pour la première fois depuis bien longtemps. Il avait l'impression que tout était si naturel, en ordre. Sa place était à ses côtés et ses craintes commençaient doucement à s'atténuer. Si elle était prête à lui pardonner ses erreurs et lui accorder une seconde chance il devrait être capable de ne pas tout ficher en l'air. « Je t'aime tellement .. » Lâcha Flynn avant de déposer un baiser sur ses lèvres. Il en avait eu envie depuis si longtemps. Désormais il en avait le droit. Il n'allait pas se gêner bien au contraire. Soudain, il se rendit compte qu'ils étaient toujours devant chez lui à se donner en spectacle. « On devrait rentrer. » Lui dit le jeune homme avant de lui prendre la main afin qu'elle rentre chez lui. C'était la première fois qu'elle venait ici d'ailleurs. C'était son nouveau chez lui et ça manquait clairement de présence féminine. La décoration était sobre et il y avait quelques jouets comme pour montrer la vie qu'il y avait dans son quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: we are everything we need (flynn)   Mar 19 Jan - 23:35

Olivia n’était pas venue aujourd’hui pour se remettre avec Flynn, elle avait surtout voulu venir pour pouvoir discuter avec lui avant de prendre une quelconque décision qui changerait leur vie à tous les deux. Mais le fait qu’il agisse ainsi, la repoussant, lui avait fait ouvrir les yeux sur ses sentiments envers lui. Elle avait réalisé que tout ce qu’elle avait toujours voulu, et encore aujourd’hui, après tout ce temps, c’était une vie avec lui. Peu importe les nouveaux bagages qu’il se trimballait. Elle pouvait encaisser qu’il ait une fille. Elle devait certainement faire son bonheur et c’était tout ce dont Olivia avait besoin de savoir pour l’accepter et l’aimer. Ca allait certainement être délicat au début, mais avec le temps, elle était certaine qu’elle finirait par l’aimer comme si elle était la leur. Mais avant ça, il fallait qu’elle le convainc de ne plus douter de lui et avoir peur. Puis la jeune femme était assez grande pour pouvoir prendre ses propres choix, c’était à ses risques et périls si elle finissait par être blessée à nouveau. Mais elle y croyait, elle savait que pas très loin au fond, se cachait l’homme dont elle était tombée amoureuse presque instantanément lorsque leurs chemins s’étaient croisés. Olivia était déterminée, elle ne lui laissait pas vraiment le choix, mais il lui avait dit toutes ses choses la dernière fois, choses qu’il pensait, alors elle savait qu’il fallait juste qu’il ait le déclic, qu’il se décoince. Il était encore un peu réticent, elle avait tenté de le rassurer, ça avait un peu marché, mais elle comprenait qu’il doute, qu’il ait peur. « Tu feras tout pour me mériter alors. » Lâcha la jeune femme, un petit sourire sur le visage. Il était sérieux, ça se voyait par son air d’inquiétude collé sur son visage, mais elle ne partageait pas son avis et ne souhaitait pas qu’ils se lancent dans un débat. Il avait fait des erreurs qui les avaient menés à ce divorce mais tout avait commencé avec la réaction d’Olivia après qu’elle ait perdu leur bébé. Elle n’avait pas supporté de perdre leur enfant et encore moins l’idée qu’elle était incapable de donner à son mari la famille dont il avait toujours rêvé. Alors elle l’avait repoussé et la suite de l’histoire, tout le monde la connaissait. Il était inutile de ressasser le passé, ni l’un ni l’autre ne pouvait le changer. Ils devaient profiter de cette nouvelle chance qui se présentaient à eux. Enfin, son ex-mari baissait sa garde, mettant ses doutes de côté. Olivia se sentait tellement bien dans ses bras, c’était une sensation qui lui avait tant manqué. Elle se sentait en sécurité et aimée, comme au premier jour. C’était comme si rien ne s’était passé, mais bon, elle ne pourrait pas oublier et de toute façon, avec sa fille, c’était certain qu’elle n’oublierait jamais. Pour l’instant, c’était le dernier de ses soucis, elle profitait simplement de ce moment de tendresse, répondant à son baiser. C’était une sensation exquise et elle en redemandait. Ils avaient tout le temps devant eux, enfin c’était ce qu’elle espérait. Elle le suivait chez lui, découvrant l’endroit où il vivait, ça manquait légèrement de vie mais il n’avait jamais été très décoration et elle se doutait bien qu’il était bien trop occupé avec son boulot de médecin et de papa pour se charger de la décoration de son chez lui. « Qu’est-ce que tu faisais avant que j’arrive ? » Elle fit quelques pas, observant rapidement la pièce à vivre quand ses yeux se posèrent sur des jouets d’enfant qui devaient certainement appartenir à sa fille, dont elle ne connaissait toujours pas le prénom d’ailleurs. « Tu étais avec ta fille c’est ça ? Je peux repasser comme ça tu profites d’elle. Comment elle s’appelle ? » Elle se retournait, on pouvait voir qu’elle paniquait légèrement à l’idée de rencontrer sa fille. C’était quand même pas rien, après tout, elle allait sûrement jouer un rôle essentiel dans l’avenir de leur relation. Suffisait qu’elle n’aime pas Olivia pour que Flynn décide de mettre un terme à leur histoire et ça, c’était quelque chose qui lui faisait peur, mas elle essayait de ne pas y penser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: we are everything we need (flynn)   Dim 24 Jan - 19:15

Flynn savait que dans le passé il s’était fourvoyé, il avait toujours voulu aller trop vite et finalement il était toujours aller dans le mur. Cette fois-ci, il voulait faire les choses autrement. Il ne comptait pas promette la lune à Olivia sans avoir de garanti. Il ne pouvait pas prendre le risque de la décevoir. Il préférait prendre son temps et faire de son mieux. Il pensait que c’était le meilleur moyen de se redonner une chance, de trouver le chemin vers le bonheur. Elle méritait de la transparence de sa part et c’est exactement ce qu’il comptait lui donner. Le fait est qu’Olivia est la seule personne qui lui donne réellement l’envie de s’améliorer. Il est conscient que le chemin sera long. Rien ne sera simple surtout après une histoire aussi compliquée. Sans oublier le reste du monde qui risque d’émettre des jugements. Cela sera sûrement plus difficile pour Olivia que pour lui. Elle risque d’entendre un tas de recommandations négatives sur lui d’autant plus qu’il l’a déjà trahie et qu’il ne s’est pas amélioré avec les autres femmes depuis. Il doit avouer que cela l’inquiète un peu, mais pour le moment Flynn a envie de profiter du moment présent. Il a envie de se donner dans cette relation. D’ailleurs il fera tout ce qui est en son pouvoir pour donner tort aux mauvaises langues. Il a cette chance qu’Olivia croit en lui et ceci depuis le début. Elle est son roc. « Je ne peux pas te promette que ça sera facile, que je serais le meilleur. Tout ce que je peux te promettre c’est d’essayer et de me battre de toutes mes forces. » Lui confia Flynn tout en la regardant dans les yeux. Il pensait qu’elle méritait quelqu’un d’honnête. Il devait travailler sur ce point s’il voulait réellement changer. Il était motivé et ne comptait laisser rien y personne se mettre en travers de sa route. Elle était la seule femme qu’il voulait dans sa vie. Maintenant qu’ils s’étaient donnés en spectacle devant les voisins alors il lui proposa naturellement de venir à l’intérieur, mais la jeune femme était sur ses gardes et posait quelques questions avant d’accepter. Olivia semblait gênée à l’idée de le déranger alors qu’il était avec sa fille. Il comprenait que ça ne soit pas évident pour elle. Tout ceci était encore très nouveau et lui-même ne serait pas à l’aise de la présenter si rapidement comme la compagne de papa. Il l’aurait présenté comme une amie. Il n’a pas honte de la jeune femme bien au contraire, mais il tient à séparer les choses jusqu’à ce qu’il soit sûr que ça marche entre eux. Il ne voudrait pas que sa fille s’attache à quelqu’un qui s’en ira. Il joue les papas protecteurs, mais au fond il aurait aussi envie de lui présenter sa fille parce que c’est devenue sa raison de vivre. Cependant, il comprenait qu’elle ne soit pas encore tout à fait prête à franchir ce pas. « Je ne faisais pas grand-chose. Lydia est à l’école ne t’inquiète pas. » Le rassura le jeune homme en souriant. Elle pouvait souffler il ne lui imposerait pas les présentations. Il voulait prendre aussi son temps et profiter de la jeune femme et de ce début d’un nouveau départ. Il appréciait l’idée de pouvoir être seul à seul avec elle comme un célibataire. Il ne voulait pas imposer si tôt quoi que ce soit. « Tu voudrais peut-être entrer à l’intérieur à moins que tu es autre chose à faire ? » Lui proposa Flynn avant d’ouvrir la porte et de lui faire signe d’entrer. Elle avait tout à fait le droit de refuser et de vouloir rentrer chez elle. Il lui donnait une porte de sortie. Il ne l’obligeait à rien. Il serait tout à fait d’accord de prendre son temps après autant d’émotions. Tout ce qu’il voulait c’est qu’Olivia se sente bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: we are everything we need (flynn)   Mer 27 Jan - 0:40

Ils étaient de nouveau ensemble, du moins, ils allaient tenter une nouvelle fois l’aventure de leur amour, la jeune femme espérait vraiment que ça allait finir avec une note positive. Elle ne voulait pas le perdre à nouveau. Elle savait à quoi ressemblait sa vie sans lui à ses côtés et ça ne lui plaisait pas. Bien sûr, ces trois dernières années elle avait pu grandir en tant que docteur, faire ses preuves et devenir un excellent docteur en traumatologie, et puis partir, faire une différence, se sentir utile, elle avait toujours souhaité le faire, c’était la première raison pour laquelle elle avait choisi la voie de la médecine. Olivia voulait aider les populations dans le besoin, dans les pays où les ressources en matière de médecine étaient limitées mais sa rencontre avec Flynn avait tout changé, en mieux et elle ne regrettait pas. Elle n’oubliait pas combien elle était heureuse avec lui, combien ils étaient parfaits ensemble et elle s’accrochait à ça aujourd’hui. C’était ce qu’elle voulait. Mais elle n’était pas stupide, elle savait que les gens allaient émettre des avis sur sa décision, la traiter de folle car elle lui pardonnait son comportement. Mais elle se fichait bien de tout ça. Tout ce qui importait c’était Flynn et elle et au final ça ne regardait qu’eux deux. Si les autres n’approuvaient pas, ils pouvaient passer leur chemin. « Je veux pas que tu sois le meilleur mais simplement toi. Enfin, l’homme que j’ai croisé dans les couloirs de la fac il y a dix ans et pour qui j’ai eu un coup de foudre. » Elle fit un pas vers lui et vint poser délicatement ses lèvres contre les siennes tout en glissant ses bras autour de lui. « Mais merci.. de te battre pour moi, pour nous. » Elle ne le dit pas, mais ça sera pareil de son côté. Si il y a deux ans elle aurait été en colère contre elle-même car elle n’arrivait pas à l’oublier, aujourd’hui, c’était tout le contraire, elle acceptait. Elle comprenait enfin qu’on ne choisissait pas de qui on tombait amoureux, qui on aimait. Et malgré les quelques rencontres qu’elle avait pu faire depuis leur divorce, aucun d’eux n’avaient réussi à prendre la place de Flynn dans son coeur. Mais le chemin était encore long avant qu’ils ne soient vraiment heureux ensemble, il y avait tellement de choses à dire, à discuter. Ca commençait avec sa fille, et ça se voyait comme le nez au milieu d’un visage qu’Olivia n’était vraiment pas prête à la rencontrer. Elle devait se faire à cette optique et elle savait qu’elle s’y ferait, mais pour le moment, elle souhaitait être seulement avec lui, profiter de lui seul. « Je ne m’inquiète pas. » Elle levait le regard vers lui, bien sûr qu’elle mentait, mais elle voulait faire bonne figure, chose qu’elle finit par abandonner car elle savait qu’il se doutait du contraire. « Bon ok je m’inquiète. J’ai dis que je t’aimais avec ta fille et je le pensais, je le pense. En temps voulu, je finirai par l’aimer comme si c’était la nôtre si c’est ce que tu veux. Mais pour l’instant, je veux que ça soit seulement toi et moi. Qu’on se retrouve. » Émotionnellement et physiquement aussi. Le package complet quoi. Rassurée, Olivia finit par hocher la tête, acceptant son invitation, elle le suivit chez lui, ils étaient enfin à l’abri des regards indiscrets, alors la jeune femme en profitait pour retourner se blottir dans ses bras. Elle s’y sentait tellement bien. « Je sais qu’il faut qu’on discute d’énormément de choses, mais pour aujourd’hui, est-ce qu’on peut juste mettre pause et profiter ? » Après tout, ils avaient encore le temps et pouvaient discuter de tout ce qui était nouveau dans leur vie demain ou dans les jours à avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: we are everything we need (flynn)   Jeu 28 Jan - 21:51

Si on lui avait dit qu'il retrouverait la femme de sa vie il ne l'aurait pas cru. Il pensait réellement l'avoir perdu pour toujours et pour cause il avait tout gâché. Certes depuis le retour de la jeune femme il a tout fait pour se rapprocher d'elle, mais il pensait que c'était une cause perdue. Finalement Olivia avait eu la force de lui laisser une seconde chance en acceptant le fait qu'ils s'aiment toujours. Parfois on dit que même avec tout l'amour du monde ça peut ne pas marcher, mais ce n'est pas leur devise. Flynn tient réellement à donner un second souffle à leur relation. Maintenant qu'il a l'opportunité de tout recommencer il veut faire les choses correctement. Il est hors de question pour lui de tout gâcher à nouveau. Olivia semblait lui faire confiance. Elle n'avait pas peur qu'il recommence les mêmes erreurs. Elle voulait simplement retrouver l'homme dont elle était tombée amoureuse. Flynn connaissait leurs faiblesses et leurs forces il savait qu'il n'allait pas refaire les mêmes erreurs. Il allait faire de son mieux pour satisfaire Olivia. La jeune femme est la seule capable de le faire redevenir humain notamment au travail. Flynn a pris l'habitude d'être sérieux, froid, cassant. Il s'est fait une carapace pour réussir et d'autant plus depuis son départ. Maintenant il va devoir apprendre à être plus humain et accessible. Il a envie de le faire pour elle. Elle est la raison de son bonheur. Olivia semblait touchée par le fait qu'il veuille se battre pour eux. Le fait qu'elle se rapproche autant de lui réchauffait son cœur. « Toujours ! » Lui assura Flynn. Il savait que maintenant qu'il avait une seconde chance il donnerait tout. Il aimait se retrouver aussi proche et ne pouvait s'empêcher d'embrasser la jeune femme. Cela lui avait tant manqué et il trouvait ça tellement naturel. Il savait qu'il était à sa place à ses côtés. Flynn sentait que Olivia était inquiète à propos de l'avenir et c'était normal. Elle conserve ses cicatrices notamment celle liée aux enfants. Le fait qu'il ait une fille jouait énormément. Elle avait beau vouloir faire de son mieux pour accepter sa fille elle semblait inquiète. C'est difficile d'aimer un enfant qui n'est pas le sien autant d'autant plus lorsqu'on connait les circonstances dans lesquelles elle a été conçu. Flynn savait qu'il était son devoir de la réconforter. Il l'admirait pour son engagement envers lui parce qu'elle ne lui devait rien. La moindre des choses était de la rassurer sur la suite. « Je sais que ça ne sera pas facile pour toi et j'apprécie que tu sois prête à accepter ma fille dans ta vie, mais je ne veux te forcer à rien. Nous avancerons doucement ensemble d'accord ? » Lui assura le beau blond. Il savait que si elle n'acceptait pas sa fille ça serait un problème dans l'avenir, mais il lui faisait confiance. Il connaissait son grand cœur. Il pensait que la réponse serait d'y aller doucement sans la moindre pression. Elle ne devait pas se forcer. D'ailleurs il ne comptait pas précipiter les choses. Ils semblaient d'accord sur ce point puisqu'Olivia lui demanda rapidement de mettre l'avenir sur pause pour se concentrer sur le moment présent. Ils auront tous le temps de devoir penser au lendemain. « Je trouve que c'est une très bonne idée ! » Lui répondit Flynn avant de l'embrasser. Il avait envie de profiter de l'instant présent avec la jeune femme. Ils venaient à peine de se retrouver et c'était sans doute le début d'une belle histoire. Il voulait apprécier chaque moment en sa compagnie comme si c'était le dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: we are everything we need (flynn)   Ven 29 Jan - 13:09

Finalement, tout finissait par s’arranger, enfin ils avaient encore du chemin à parcourir ensemble avant que tout ne soit parfait, et encore, la perfection n’existait pas, mais Olivia souhaitait essayer et elle était convaincue que s’ils faisaient chacun des efforts, ils finiraient par trouver un équilibre satisfaisant pour eux. Ca commençait bien puisque Flynn était déterminé à se battre pour eux et ça touchait réellement la jeune femme de le voir agir ainsi. Elle avait longtemps penser qu’il ne l’aimait plus, que toutes ces années passées ensemble ne représentaient rien à ses yeux tout simplement parce qu’il n’avait rien fait pour la retenir. C’est dire qu’elle n’avait pas facilité les choses à l’époque, refusant tout contact avec lui mais elle avait été profondément blessée de son comportement, même si aujourd’hui elle le comprenait et le pardonnait. Elle n’ajoutait rien, gardant ses pensées pour elle, il était utile de les partager, ça appartenait au passé et elle lui faisait confiance. Elle le croyait, c’était tout ce qui comptait maintenant. Elle se contentait de l’embrasser, il fallait bien qu’elle rattraper trois ans de baisers manqués. Et même après trois ans, elle ressentait toujours la même sensation, ces petits papillons qui vinrent occuper son ventre, et comme ça, elle su qu’elle avait fait le bon choix en leur donnant une seconde chance. Il ne fallait juste pas qu’ils se cachent des choses, alors, tout comme lui, elle jouait la totale transparence, lui révélant que même si elle l’acceptait avec sa fille, elle restait inquiète, car rien n’était sûr. Elle ne voulait pas y penser et ne pouvait se l’empêcher. Elle était conscience que tout pouvait éclater si au final elle ne pouvait pas gérer la fille de Flynn, ou inversement, si elle ne pouvait pas gérer Olivia. Tout ne dépendait pas d’elle, elle n’avait pas le contrôle total et fallait qu’elle s’y habitue de nouveau. Elle avait beau sincèrement aimer Flynn, en trois ans elle avait tout de même changé de perspectives de vie, et il était évident qu’elle ne pouvait pas tout changer d’un coup pour lui, et de toute manière, elle ne le ferait pas. Elle voulait du temps et il le lui donnait, ce dont elle était reconnaissante. Il n’était pas pressé et elle l’en remerciait. « Ca n’a jamais été ton genre d’avancer doucement, mais d’accord oui. » Elle se moquait légèrement de lui mais remerciait son attention avec un baiser. « Je m’y ferai… Je peux que l’aimer, le reste c’est pas sa faute. J’ai eu trois ans pour me faire à l’idée que je serai pas maman et je vais bien, je t’assure. » Bien évidemment qu’au début ça allait être difficile, Lydia allait certainement lui remémorer une époque douloureuse de sa vie, c’était même certain, mais elle n’avait pas à subir la douleur et la rancoeur d’Olivia. Rancoeur qu’au final, la jeune femme ne portait qu’envers sa mère. C’était d’ailleurs une discussion qu’ils devraient avoir à un moment donné, mais pas aujourd’hui en tout cas. La jeune femme voulait profiter du moment présent, de ses retrouvailles avec Flynn et simplement rattraper le temps perdu. Embrassant le jeune blond, elle fit rapidement balader ses mains contre son torse, retrouvant peu à peu les mimiques qu’elle avait avec lui. C’était comme si ces trois dernières années n’avaient jamais existé, et ça lui faisait un bien fou. Elle finit par s’écarter et jetait un coup d’oeil autour d’eux avant de le regarder dans les yeux, sourire aux lèvres. « Je suis fière de toi tu sais. Chef de service, comme tu voulais. J’ai jamais vraiment été très fan de ton domaine d’expertise, mais si refaire des poitrines et des postérieurs toute la journée te plaît… » Elle lâchait un rire à la fin, le provoquant avec les stéréotypes qu’il détestait tant. Olivia avait tout de même conscience que la chirurgie plastique ne s’arrêtait pas aux poitrines et postérieurs, mais c’était trop tentant et puis aborder ce sujet permettait de mettre de côté les autres, auxquels elle ne souhaitait pas penser pour le reste de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: we are everything we need (flynn)   

Revenir en haut Aller en bas
 
we are everything we need (flynn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quizz moto.
» Flynn Underwood [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - CUT THE SKIN - :: Damage Case :: ANCIENS TOPICS-
Sauter vers: