AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 ◇ t'aimer fut mon châtiment.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



◇ t'aimer fut mon châtiment. Empty
MessageSujet: ◇ t'aimer fut mon châtiment.   ◇ t'aimer fut mon châtiment. EmptyJeu 19 Nov - 20:53


DANTE JAGGER
“And I’d choose you; in a hundred lifetimes, in a hundred worlds, in any version of reality”

NOM :  Jagger. Patronyme aux racines allemandes, origines que l'on oublie face à la suprématie d'une généalogie qui a préféré s'installer aux États-Unis d'Amérique plutôt que de rester sur les terres d'origines. Nom de famille qui résonne et qui laisse placer aux rumeurs sur les lèvres curieusement bavardes et inquisitrices. Domaine politique et médical, des catégories où au moins un des descendants règne en maître. PRÉNOM :  Dante, c'est l'Enfer, la première partie de la Divine Comédie. Miroir des reflets, prénom qui montre les ardeurs et les déterminations, la personnalité tempérée et l'autorité artificielle. AGE : Trente-sept ans, qu'il arpente des allées goudronneuses. Parfois, quand il se met à réfléchir sur ses aventures passées, il a l'impression d'avoir vécu une existence entière. D'être né, d'avoir vécu une bonne vie (ce qui restait relatif, selon lui), d'avoir affronté des obstacles qui lui ont permis de se forger dans un caractère des moins communs, d'avoir rencontré des individus de tous genres et bords. Parfois, il se demande bien ce qu'il pourrait se passer de palpitant dans ce dessein dont il ne connait rien. SURNOM :  Evil Queen. On ne se moque pas. On retient les rires. On reconnaît bien là l'agaçant qu'il est. Queen, c'est une autre histoire. On aurait aimé l'appeler Princesse, mais on a préféré le mettre sur un autre piédestal. Dante, c'est une petite princesse. Qui se plaint, qui ronchonne, qui a ces moments où on souhaite enrouler les phalanges autour de son cou pour l'étrangler, puis d'autres où on n'y voit qu'un homme qui profite malicieusement de son existence quelque peu brisée (et prisée). C'est celui qui martyrise les internes et les résidents, celui qui, d'une main de fer, donne des directives idiotes aux apprentis juste pour les mener par le bout du nez. Celui qui manipule et met à dos. ORIGINES :  Américain et Italien. En réalité, son arbre généalogique remonte jusqu'à des sols germaniques, mais ils ont quitté ces territoires depuis si longtemps que l'on oublie le fait qu'Américain ne veut en fait rien dire si ce n'est les racines européennes qui se sont ancrées sur un nouvel espace en traversant le Pacifique. Son paternel possédait donc des antécédents allemands tandis que sa mère était italienne. STATUT :  Célibataire, qu'on se plaît à dire quand on le croise aussi bien dans le centre hospitalier que dans les rues. Néanmoins, le terme exact serait veuf, son épouse ayant dépéri il y a de cela six années (maladie cérébrale). Quotidien bien sombre depuis le départ de la belle. Le cœur bat néanmoins bien trop à la vue d'une blondinette. On essaie d'oublier, on renferme les sentiments dans une boîte de Pandore, et on reprend là où on en était. MÉTIER :  Neurochirurgien (titulaire), depuis huit ans déjà. Aucune erreur de parcours, des années dont la définition ne sont que durs labeurs. TRAITS DE CARACTÈRE : ambitieux ◇ appliqué ◇ artistique ◇ attentif ◇ audacieux ◇ autoritaire ◇ bienveillant ◇ capable ◇ charismatique ◇ compétent ◇ convaincant ◇ critique ◇ cultivé ◇ débrouillard ◇ diplomate ◇ dynamique ◇ efficace ◇ éloquent ◇ entreprenant ◇ imaginatif ◇ influent ◇ méthodique ◇ minutieux ◇ observateur ◇ raffiné ◇ soigneux ◇ tempéré ◇ tenace ◇ acerbe ◇ avare ◇ avide ◇ baratineur ◇ blessant ◇ calculateur ◇ cupide ◇ désinvolte ◇ dominateur ◇ énigmatique ◇ excessif ◇ hypocrite ◇ intransigeant ◇ manipulateur ◇ mégalomane ◇ méprisant ◇ mesquin  ◇ persécuteur ◇ possessif ◇ provocateur ◇ revanchard. GROUPE :  Masque. AVATAR :  Tom Hiddleston. SCENARIO OU INVENTE ? :  Inventé.

✃ It's as if I could not breathe without you.
La famille a toujours été un élément précieux dans son existence. Des individus qu'il chérit plus que tout. Des frères et des sœurs qu'il ne compte plus, des parents qui n'ont pas chômé concernant la descendance. Dante est l'aîné d'une fratrie de six enfants, lui exclu. On imagine bien rapidement les événements familiaux, les fêtes de Thanksgiving et les Nouvel An à n'en plus pouvoir se déplacer dans le living-room. • Avec Lilith, son épouse, ce ne fut qu'une expérience écourtée par une faucheuse bien trop avide et avare, bien trop cupide et qui ne voulait qu'attraper cette âme innocente pour la faire sienne. La lame a coupé le fil de la vie, les Parques ont arrêté de tisser et lui, il a baissé les bras avant même de pouvoir pleinement les lever. Une aide inexistante, celui qui a abandonné la bien-aimée, trop occupé aux d'autres. Une autre. Et bon sang, qu'est-ce qu'il s'en veut. • Sa meilleure amie, c'est le genre d'individu que l'on ne croise pas à chaque coin de rue. Elle est unique, à ses yeux. C'est la connaissance, la confidente, l'amie et l'ennemie. Dans ses prunelles, il y voit aussi une femme. Désireuse et désirable, envieuse et enviée. Ils partagent tout, allant du simple chewing-gum aux quelques nuits. • Anglais, américain, allemand, italien, français, espagnol, bulgare. Les langues qu'il manie couramment pour ne pas dire à la perfection, toujours curieux dès lors que sa concerne l'apprentissage, il ne laisse pas la culture de côté, ne s'abandonne pas dans les idioties de l'inculture. • Café à la main, il n'est pas rare de le voir gambader dans les couloirs aux tons blancs avec le breuvage qui le garde éveillé. Addiction à la caféine depuis six ans, depuis que sa femme s'est effondrée. Ça l'a empêché de dormir, l'a obligé à garder les paupières ouvertes pour penser aux maux commis. • Quand bien même il s'est fait à ce quotidien, à ce vide qu'a laissé la rousse, il a gardé quelques habitudes qu'il avait avec elle. Aller au restaurant près de leur logement, tous les vendredis soirs. Aller au cinéma quand le dîner était terminé, les popcorns qui se laissaient savourer ou jeter contre l'écran. • Désormais, son samedi soir est bien plus frivole. Avant, c'était un simple coup d'œil à la télévision avant d'aller couvrir les prunelles d'un voile sombre. Désormais, il sort. Il sort, et il s'amuse. Peut-être un peu trop. Devrait-on compter le nombre de femmes qu'il a effleuré ? On ne le pourrait pas. Lui même ne sait plus. • Double personnalité. Au bureau, l'homme sérieux, autoritaire, qui peine à étirer des sourires, lippes qui restent impassibles sauf pour le sarcasme et la raillerie. En dehors du complexe, c'est un autre individu qui se montre. On y voit les dents, le sourire honnête d'un homme qui vit complètement. Au travail et dans la vie quotidienne (socialement parlant), il est si différent que l'on peut rapidement penser qu'il a en fait un frère jumeau qui a hérité de toutes les bonnes qualités. • Crimson, c'est son fidèle compagnon. Un labrador aux poils roux, qu'il possède depuis cinq ans. Bien plus qu'un animal de compagnie, une oreille qui ne peut lui répondre dès lors qu'il n'est pas d'accord avec ses propos. Un animal bien soigné, vacciné, sans aucun problème. Et quand on le lui permet, il l'emmène avec lui, à son travail. Pas pour rester en sa compagnie, mais pour que l'animal aille voir les patients. Ceux qui ont besoin d'attention, ceux qui pour quelques instants, oublient les soucis qui leur sont causés. • Dante, il aime les voitures, mais il aime aussi les jolies bécanes. Quand Crimson est avec lui, il s'oblige évidemment à prendre le quatre roues. Mais dès que l'occasion se présente, il fonce et chevauche la moto. Harley Davidson, sorti il y a seulement deux ans. Street 750, un modèle qu'il chérit, moteur qui ronronne et rugit. 

PSEUDO/PRÉNOM : ruth. AGE : vingt-ans. OU AS-TU CONNUS LE FORUM : bzbzbzbazzart. FRÉQUENCE DE CONNEXION : everyday and every night. CRÉDITS PHOTO ET CITATION : hiddleston-daily pour les différentes images. AUTRE : bande de phacochères.



Dernière édition par Dante Jagger le Dim 22 Nov - 12:44, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ t'aimer fut mon châtiment. Empty
MessageSujet: Re: ◇ t'aimer fut mon châtiment.   ◇ t'aimer fut mon châtiment. EmptyJeu 19 Nov - 20:53

✃  You are my paradise, but maybe I'm your hell
(2009) Il ne peut s'empêcher de rire. Comme si on l'obligeait, comme si un sort lui avait été lancé pour que les ricanements ne puissent jamais cesser. Il en a mal au niveau des abdominaux, il a presque envie d'en pleurer et ses pommettes crient à la douleur exercée par l'étirement incessant des lèvres qui ne peuvent plus se détendre. « Sérieusement, Scottie ? » Il ramène ses propres mains au niveau de ses joues, ces dernières qu'il malaxe pour essayer de faire passer la douleur en fronçant les sourcils, peinant à résister à cette emprise qui agit sur lui. Scottie a toujours été drôle, Scottie a toujours été unique et ce n'est certainement pas maintenant que cela va changer. Néanmoins, il n'est pas dupe, l'homme. Il sait pourquoi elle est ainsi, pourquoi il la fait rire de plus en plus et pourquoi, inconsciemment, il se force à exaucer les désirs de cette femme qui n'en peut plus de le voir avec cette mine dépitée, l'atmosphère morose où qu'il aille, infectant chaque endroit où il pose les pieds de cette ambiance maussade. Ça fait six mois qu'elle est partie. Pourquoi je n'peux pas me résoudre à recommencer ma vie ? Le soupir est lâché, elle le fusille d'un regard qu'il ne connaît que trop bien et étire une nouvelle fois ses lèvres, légèrement, créant l'ombre d'un sourire sur la faciès esquinté par les heures de travail dans lesquelles il se perd. « Quand est-ce que tu vas te ressaisir ? » C'est demandé si spontanément qu'il manque de recracher nonchalamment la gorgée de whisky qui chatouille son palais. Elle a l'habitude d'être plus douce, délicate dans ses interrogations, mais lui, il peut y lire dans ses iris, l'incompréhension et l'agacement. Il comprend. Dante n'est plus drôle, Dante n'est qu'un individu qui a perdu de sa valeur. Au travail, il n'use plus de son sarcasme et de ces pics qui faisaient de lui cette fameuse Evil Queen. Il ne se plaint plus, n'exige plus. Se débrouille seul, ne veut pas d'une aide quelconque. Comme s'il avait perdu goût à ces enfantillages, comme si désormais on pouvait enfin lire en lui : brisures et tourments. Autrefois, c'était un homme dont on ne savait démêler le vrai du faux. Se moque-t-il réellement de nous ?, Est-il sincère ?, que l'on se demandait alors qu'il souriait constamment, par pure moquerie. Mais on se disait, Peut-être qu'en-dessous, il y a plus. Peut-être, peut-être pas. « Qu'est-ce que tu insinues ? » Il demande calmement. Pourtant, les poings tremblent. Il a toujours été impulsif, même si l'éloquence est un atout qu'il possède, la force est aussi quelque chose qu'il aime pratiquer. Elle lève les yeux au ciel, ce qui n'a que pour effet de lui faire grincer des dents. Il ne répète pas. Ne répètera pas, se contente de hausser les épaules. Si elle ne veut pas répondre, grand bien lui fasse. « Quand est-ce que mon Dante revient ? » Il rit. Ne se retient aucunement, avale une autre gorgée qui lui brûle le gosier. Cela ne lui plaît pas, à Scottie, qui se lève. Sourcils froncés, ça laisse une marque sur son front, deux petits creux qui se forment près de l'intérieur des sourcils. « T'es pitoyable. Pathétique. » L'amertume dans les mots. Elle sait qu'il n'y a que ça qui marche avec lui. Que la douceur ne sera accueillie que par des sourires, mais qu'il n'y fera rien, ne prendra pas les conseils en considération. On a besoin de lui crier dessus, pour qu'il saisisse. « Tout ce que tu sais faire ? Te noyer. Dans le travail, dans l'alcool. Et la café, pour couvrir les parfums d'une soirée bien adossée. En solitaire. » La mâchoire est serrée, pour Jagger. Sa main se porte à son front, il y passe sa paume, se frotte l'épiderme du bout de ses doigts en fermant les yeux. Elle arrive à l'atteindre, mais il ne le montre pas. Six mois. Qu'il est perdu, comme un chiot que l'on aurait abandonné dans une forêt inconnue. « Personne ne te reconnaît. » Elle s'arrête. Sourire intriguant sur le faciès. « Ta propre femme ne te reconnaîtrait même plus. Et bon sang, qu'est-ce qu'elle aurait honte de cet homme devant moi, elle ne lui vouerait aucun sentiment. »

« La ferme. » C'est dit, si sèchement. Mais elle a l'habitude de cette intonation, de cette voix grave et forte, de ce regard qui en glace plus d'un. Il se redresse, les deux jambes se dirigent vers le comptoir du salon où quelques bouteilles trônent encore, remplies. Il les observe une à une, ne sait pas laquelle il devrait utiliser. Il ne veut plus écouter les paroles de Scottie. Parce qu'elle a toujours raison, et ça le tue de savoir qu'on ne peut ébranler son raisonnement. Elle a raison. Il doit se ressaisir. Ce n'est pas ce qu'elle aurait voulu pour lui. Il soupire. Comme à son habitude, quand les réflexions ne font que se pousser dans cette caboche aux tourments qui consument. « Toi. Moi. Demain. On va s'amuser. » qu'elle énonce, ne lui laissant pas le temps de rétorquer. Comme un ordre à suivre, pour le réconcilier avec la vie et ce qu'elle offre. Ses épaules se détendent, se rabaissent alors qu'il laisse esquisser un sourire sur son visage fatigué. « Deal. » Et depuis cette soirée ? Il ne fait qu'en profiter, de la vie. Est revenu le bon chieur de base des résidents et internes. Ne joue que de cette ironie, de ce sarcasme, de ces remarques cinglantes, des plaintes compulsives, des ordres stupides donnés aux plus naïfs, des défis donnés aux apprentis. On disait qu'il avait manqué. Mais depuis ce retour, on aimerait presque qu'il s'assagisse. Presque.




Dernière édition par Dante Jagger le Dim 22 Nov - 12:44, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ t'aimer fut mon châtiment. Empty
MessageSujet: Re: ◇ t'aimer fut mon châtiment.   ◇ t'aimer fut mon châtiment. EmptyJeu 19 Nov - 20:54

Bienvenue ! Je suis en pleine recherche de liens aussi donc n'hésites pas I love you
Revenir en haut Aller en bas
Leela Robertson

Leela Robertson

MESSAGES : 1223 SINCE : 28/10/2015 NICKNAME : Mashed Woods - Justine FACE, @ : Priyanka Chopra

SCALPEL AND BISTOURI
Quote: « Je suture une banane dans l’espoir vain que ça réveillera mon cerveau. »
Surnom: Shiva
Répertoire:

◇ t'aimer fut mon châtiment. Empty
MessageSujet: Re: ◇ t'aimer fut mon châtiment.   ◇ t'aimer fut mon châtiment. EmptyJeu 19 Nov - 20:54

Bienvenue parmi nous I love you
J'ai également besoin de liens, n'hésites pas à me mpotter pour qu'on en discute ◇ t'aimer fut mon châtiment. 3900028027

_________________
Do it again, and I'll see you tomorrow, I want to get it, you've got something to borrow  Can't make it feel right on my own, that's when I turn you on again, I buy it, but it don't measure up, what is the missed ingredient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalpeletbistouris.forumactif.org
Invité
Invité



◇ t'aimer fut mon châtiment. Empty
MessageSujet: Re: ◇ t'aimer fut mon châtiment.   ◇ t'aimer fut mon châtiment. EmptyJeu 19 Nov - 20:56

merci beaucoup june. I love you je vais essayer de voir si je peux pas trouver quelque chose avec ton personnage. ◇ t'aimer fut mon châtiment. 183561602 de même pour toi leela, merci et je vais aussi chercher pour voir. ◇ t'aimer fut mon châtiment. 1513718551
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ t'aimer fut mon châtiment. Empty
MessageSujet: Re: ◇ t'aimer fut mon châtiment.   ◇ t'aimer fut mon châtiment. EmptyJeu 19 Nov - 20:58

Bienvenue sur le forum avec ce choix d'avatar de fou I love you Bon courage pour ta fiche et je suis à ta disposition aussi si tu as besoin d'un lien I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ t'aimer fut mon châtiment. Empty
MessageSujet: Re: ◇ t'aimer fut mon châtiment.   ◇ t'aimer fut mon châtiment. EmptyJeu 19 Nov - 21:03

merci beaucoup roma. I love you (et ton avatar, aussi ◇ t'aimer fut mon châtiment. 154706173 ◇ t'aimer fut mon châtiment. 1513718551)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ t'aimer fut mon châtiment. Empty
MessageSujet: Re: ◇ t'aimer fut mon châtiment.   ◇ t'aimer fut mon châtiment. EmptyJeu 19 Nov - 21:08

TOM MON AMOUR ◇ t'aimer fut mon châtiment. 4163334 ◇ t'aimer fut mon châtiment. 4163334
Réserve moi un lien, t'as pas le choix (enfin, si, un petit peu quand même mais pas trop non plus). ◇ t'aimer fut mon châtiment. 3280338288
Bienvenue. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ t'aimer fut mon châtiment. Empty
MessageSujet: Re: ◇ t'aimer fut mon châtiment.   ◇ t'aimer fut mon châtiment. EmptyJeu 19 Nov - 21:10

une lizzie. ◇ t'aimer fut mon châtiment. 1874730463 ◇ t'aimer fut mon châtiment. 1022655359 I love you merci beaucoup. ◇ t'aimer fut mon châtiment. 154706173 évidemment que je te réserve une place dans mes liens, c'est pas négociable. ◇ t'aimer fut mon châtiment. 1513718551 ◇ t'aimer fut mon châtiment. 3605700944
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ t'aimer fut mon châtiment. Empty
MessageSujet: Re: ◇ t'aimer fut mon châtiment.   ◇ t'aimer fut mon châtiment. EmptyVen 20 Nov - 1:09

◇ t'aimer fut mon châtiment. 989442020 Pauvre Dante. (Puis, ce choix ◇ t'aimer fut mon châtiment. 3933891421)
Pour moi c'est parfait, je te valide avec plaisir ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ t'aimer fut mon châtiment. Empty
MessageSujet: Re: ◇ t'aimer fut mon châtiment.   ◇ t'aimer fut mon châtiment. EmptyVen 20 Nov - 1:10

niéhéhé, merci beaucoup ron. ◇ t'aimer fut mon châtiment. 1946898742 ◇ t'aimer fut mon châtiment. 1513718551 I love you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




◇ t'aimer fut mon châtiment. Empty
MessageSujet: Re: ◇ t'aimer fut mon châtiment.   ◇ t'aimer fut mon châtiment. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
◇ t'aimer fut mon châtiment.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ◇ t'aimer fut mon châtiment.
» Un bâtiment belge engagé au Liban l’an prochain ?
» Maris, continuez à aimer vos femmes, comme le Christ aussi a aimé la congrégation. — Éph. 5:25.
» si aimer..
» On ne m’a jamais appris à m’aimer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - CUT THE SKIN - :: Damage Case :: Version 1 :: les fiches-
Sauter vers: