AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i'm missing more than just your body (+) welsa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: i'm missing more than just your body (+) welsa   Sam 19 Déc - 20:22

 

Il y  parfois des choses qu'on regrette. Des évènements. Des actions. Des moments. Des mots même. Et bien cette soirée, ces mots, ces gestes que j'ai eu, je les regrette. Pourtant je ne regrette pas grand chose, je suis un homme fier, dur, sûr de i, qui sait ce qu'il fait et qui ne se rabaisse jamais à regretter. Pourtant oui, cette fois-ci, je regrette. Je regrette de l'avoir juger, de lui avoir parlé ainsi, d'avoir agi ainsi. Je regrette tout simplement. Et je paye mes erreurs tous les jours. Chaque fois que je croise son regard. Chaque fois que je passe la porte de l'appartement. Chaque fois que je passe devant l'entrée de sa chambre. Tous les jours. Je n'aurais pas du parler à Elsa de cette façon, je le sais, j'en suis conscient. Mais mon impulsivité a pris le dessus. Mais ma colère face au mots qu'elle a utilisé a pris le dessus. Mais ma jalousie, peut-être, a pris le dessus aussi. Et je n'ai clairement pas su me contrôler ce soir là, entouré de mes trois colocataires, lors de notre soirée règlements de compte improvisée.
Mais il est temps que les choses changent, il est temps qu'il se passe quelque chose, qu'on passe à autre chose. Il est temps que je prenne mon courage à deux mains et que je fasse bouger ces fameuses choses. Cela ne peut pas rester comme ça indéfiniment. Elle ne peut pas vivre chez sa soeur indéfiniment. Binki ne peut pas m'en vouloir encore des mois. Il ne peut pas y avoir cette ambiance pesante à l'appartement dès que l'un de nous croise un autre du regard. C'est invivable. Clairement invivable. Et tant qu'Elsa et Wyatt ne se seront pas expliqués, ça restera comme ça. Tout le monde le sait. Et c'est ce soir. Juste ce soir. Que j'ai décidé que nous allions nous expliquer. Que j'ai décidé que j'allais tenter une approche en tout cas. Elle serait là. Forcément . Comment une Wells peut louper la remise du prix ? Impossible. Et effectivement, ça ne loupe pas. C'est vêtu de mon costume qui me donne l'air d'un pingouin des magasines de mode que je l'aperçois, au loin dans sa robe. J'hésite quelques instants, avale un dernier petit four, une dernière coupe de champagne cul-sec et me dirige, le pas décidé vers elle. Sans lui laisser le temps ou le choix de répondre, je préfère poser ma main sur son poignet et m'adresse, non pas à elle mais au jeune homme qui lui faisait la discussion : " Si vous voulez bien m'excuser quelques instants, je vous l'emprunte ! " Avec le sourire, presque gentleman, le genre d'attitude qui me correspond tout a fait et qui n'éveillera aucune soupçon. Je compte alors sur la surprise d'Elsa pour qu'elle ne réagisse pas et profite de ces quelques secondes pour l'attirer avec moi sur la terrasse de l'hôtel. C'est maintenant que ça se joue, maintenant qu'elle va crier, gifler ou partir. Le suspens est à son comble quand mon regard se pose sur le sien. " Avant de faire quoi que ce soit d'idiot, tu me laisses deux minutes pour parler ? "


Dernière édition par Wyatt O'Donnell le Sam 19 Déc - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i'm missing more than just your body (+) welsa   Sam 19 Déc - 20:53

i'm missing more than just your body.
give your heart a break.
welsa.
Elle soupire une nouvelle fois en se regardant dans le miroir essayant une huitième robe. Pour trouver celle qui lui irait le mieux, Elsa était même partie piocher dans la garde robe de sa sœur, parce que oui c'était chez elle qu'elle vivait pour le moment. La jolie blonde n'avait pas posée de question en voyant sa petite sœur débarquer chez elle tard le soir, complètement trempée et surtout les yeux rougis d'avoir trop pleurer, c'était assez rare pour souligner l'urgence de sa situation. Heureusement pour Elsa, sa famille était du genre à vouloir la protéger, à vouloir veiller sur elle. Après tout elle était la petite dernière, la princesse, la fille à papa. Emma s'était même sérieusement proposée d'aller briser les os de Giulia et de remettre correctement Wyatt à sa place, chose que la brune avait gentiment décliné sans pour autant rire à sa proposition. Finalement c'était un mal pour un bien, les deux filles Wells n'avaient jamais été très proche et maintenant elles se retrouvaient à dîner ensemble tous les soirs, discuter de tout et de rien, partager leurs mésaventures. Pour autant pour la remise de prix de ce soir, Emma l'abandonnait. Évidemment elle apparaîtrait, en tant que Wells elle n'avait pas le choix, mais la blonde ne l'accompagnerait pas en début de soirée, la faute à un rendez-vous de dernière minute en urgence. Se décidant enfin pour une robe noire bustier qui mettrait en avant ses courbes, elle priait simplement pour ne pas croiser Wyatt.

Elle porte sa coupe de champagne à ses lèvres observant avec grande attention les personnes qui s'y trouvent. Elle a croisé Binki rapidement mais n'a pas eu le temps de réellement lui parler quand un homme assez âgé pouvant être son père vint prendre des nouvelles de ce dernier. Peu à peu elle se détendit se rendant compte qu'il était possible que Wyatt ne vienne pas, le garçon n'étant pas tellement fan des costumes et des civilités, préférant certainement s'envoyer en l'air avec une potiche blonde que de côtoyer des gens de haut standing qui étaient clairement trop haut pour lui. C'était tout ce qu'elle avait prouvé pour refermer la douleur qu'il avait causé en elle. Il n'était pas assez bien pour la côtoyer, il ne méritait pas son attention, ses baisers, sa douceur, ses sourires. Non lui ne méritait que la mauvaise Elsa, la méchante, celle qui faisait aussi mal physiquement que verbalement. Il ne la méritait pas alors elle était bien mieux sans lui, il pouvait à présent s'amuser avec n'importe quelle femme peu lui importait tant qu'il ne l'approche pas elle. Seulement le karma, un dieu supérieur la punissant ou peu importe qui, était bien décidé à la punir. Discutant chirurgie avec un titulaire de Duke en chirurgie cardiaque, elle sentie une main se poser sur son poignet et l'emmener au loin. Elle n'avait pas eu de peine à reconnaître la voix qui s'était excusée de l'accaparer ainsi. Wyatt. Heureusement pour lui, elle avait été surprise de cette interruption et voilà qu'elle se retrouvait sur l'immense terrasse de l'hôtel. Bonne idée O'Donnell ainsi elle pouvait le pousser dans le vide, faisant passer cela pour un coup de vent. Tenant toujours sa flute de champagne dans la main, elle gifle le garçon avant de lui lancer le champagne contenue dans le verre au visage. Là maintenant elle était encore mieux. « Tu as deux minutes, après ça je m'en vais et si jamais tu me retiens, je te castre et ensuite je te balance de cette terrasse. » Laissant un sourire mesquin prendre place sur son visage, elle croisa les bras contre sa poitrine avant de s'appuyer contre le muret qui les séparait du vide. Allait-il de nouveau lui lancer des insultes au visage ou alors s'excuser de son comportement, bien que cette idée lui paraissait incongrue à moins que la seule envie qu'il ait est de retrouver son corps, car s'il y a bien une chose qu'il ne pouvait nier était qu'Elsa était un excellent coup au lit, voir le meilleur, ça elle en était persuadée. Pour autant une question se posa dans son esprit. Avait-elle envie de lui pardonner ? Le sentiment de colère qui prit place au sein de son corps lui donna rapidement sa réponse.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i'm missing more than just your body (+) welsa   Sam 19 Déc - 21:32

 

J'aime le côté sauvage. Mais plutôt nus sous la couette. J'aime le champagne. Mais plutôt dans le gosier. Pourtant ce soir, je vais devoir me faire à la violence et au champagne sur le visage je crois. Tant pis, c'est pour la bonne cause. Tant pis, j'ai dit que j'assumerai les conséquences. Et encore elle reste là, ce qui est une demi victoire pour moi. Comment ça elle promet de me castrer et de me jeter par le balcon ensuite ? Oui, bah disons que c'est un quart de victoire alors ! C'est déjà ça, non ? Le moindre signe de considération venant de sa part est bon à prendre ce soir. Mon visage se tourne de quelques centimètres suite à la giffle et à la douche alcoolisée, laissant le temps à mon cerveau de se rappeler que je dois être calme et enclin à la discussion ce soir, et pas à la vengeance.Tu viens de te faire ridiculiser O'Donnell mais tu le mérites alors tu te tais et tu acceptes. Et c'est exactement ce que je décide de faire. Mon regard finit par retrouver le sien, m'y plongeant quelques secondes, avalant difficilement ma salive et réfléchissant aux mots qui vont sortir. Ne réfléchis pas trop mon grand, elle pourrait réellement compter les secondes la brune... " J'ai été idiot. J'ai agi sans réfléchir, j'ai suivi mes pulsions comme je fais toujours et j'ai pas pensé aux conséquences. J'ai pas pensé que cette fois c'était différent parce que t'étais là.. Tout ce que je t'ai dit cette nuit là, je le pensais vraiment, c 'étaient pas des paroles en l'air, c'était différent avec toi Elsa. Mai tu m'évitais, on se parlait moins, Giulia était là et j'me suis dit que t'avais du passer à autre chose. " C'est décousu, c'est dit comme ça sort, ça n'a pas forcément le bon impact, mais c'est honnête, c'est sincère, ce sont les mots que je pense qui sortent de ma bouche. Mais je n'ai pas fini. " Et pour l'autre soir, je n'aurais surement pas du te parler comme ça. Mais tu n'aurais pas du parler comme ça non plus. Pas parce que c'est Giulia mais parce que je ne te voyais pas parler comme ça à quelqu'un, qui que ça soit. " Ca aussi il fallait lui dire, que ça lui plaire ou non. Mon regard reste planté dans le sien, j'essaye de savoir ce qu'il faudrait que je lui dise encore en deux minutes. Je vais oublier des trucs, je ne vais pas tout dire, pas comme je le voudrais en tout cas. Mais il y a un mot que je dois absolument dire, que je ne dis jamais mais que je dois prononcé ce soir. Je dois me faire violence. Pour elle. " Bref, je suis désolé Elsa et je voulais que tu le saches. Tup eux me castrer maintenant i tu veux, même si je préfèrerai directement faire un saut par la fênetre si possible.. "" Une touche d'humour inappropriée ? Pas tant que ça. Si ça peut l'aider à se rappeler pourquoi je lui plais et lui ai plu, ça peut être bénéfique. Et maintenant, j'attends la sentence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i'm missing more than just your body (+) welsa   Sam 19 Déc - 21:58

i'm missing more than just your body.
give your heart a break.
welsa.
Elle le regarde, l'écoute parler et malgré toutes ses belles paroles elle sent encore cette colère présente au fond d'elle. Parce qu'elle était prête à se lancer avec lui, à tester quelque chose, elle était prête à s'ouvrir et à laisser la visage de la garce au cœur gelé de côté. Mais au lieu de ça il l'a blessé, il a couché avec une autre, il lui a craché au visage des mots qu'elle ne peut accepter et surtout il s'en ai pris à elle physiquement. Heureusement pour lui il n'a pas levé la main sur elle, sachant que deux grands frères étaient constamment derrière elle, pas sûr que le garçon soit encore vie si cela c'était avéré être le cas, mais tout de même, elle ne peut pas accepter ses excuses, parce qu'elle le déteste, autant qu'elle a pu l'aimer un très bref instant. « J'en ai rien à foutre. T'avais pas à coucher avec elle c'est tout. Mais c'était la facilité, dès que tu veux elle écarte les cuisses pour toi. T'as pas eu le cran de venir me parler parce que t'avais peur. T'es qu'un lâche Wyatt et je m'en fous d'être différente, ça n'a plus aucune importance aujourd'hui. » A un moment ça l'avait été, mais il restait O'Donnel, il était le premier à se jeter sur chaque paire de cuisses qu'il trouvait. « Tu sais quoi merci même. Merci d'avoir couché avec elle. Parce que sinon j'aurai tenté quelque chose avec toi, peut-être même que je serai tombée amoureuse, tout ça alors qu'il est certain que dans mon dos tu te taperais tout ce qui bouge. T'es comme ça, un connard qui ne pense qu'avec ce qu'il a entre les jambes, même moi je peux pas changer ça. » Elle est dépitée, presque triste pour lui à cette constatation. Évidemment elle avait espéré pouvoir le faire changer, le détourner de toutes les autres, mais c'était peine perdue, visiblement il préférait des histoires de vingt minutes dans une salle de repos à quelque chose de beau. De bordélique, de violent, passionnel, doux et déchirant, mais beau. Elle jette un regard à sa montre, il lui reste encore une minute et elle n'a qu'une seule envie c'est de le laisser là, retourner se perdre dans la foule, sourire poliment et s'arracher la tête à coup de tequila pour finir sa nuit dans les bras d'un ou d'une inconnue, peu importe. Pourtant il saisi chaque seconde qu'il lui reste et elle trouve ça presque charmant, mais elle se ressaisit vite, il n'y aucun moyen pour qu'elle lui pardonne. Justement le voilà qui remet cette fameuse nuit d'orage sur le tapis et elle lève un sourcil alors qu'il lui fait la morale, sérieusement ?! Il n'a pas trouvé mieux comme excuse ? « Encore une fois j'en ai rien à foutre. Giulia n'est qu'une connasse qui s'amuse à vendre son corps à n'importe qui et à juger tout le monde alors que sa vie est plus en bordel que la chambre de Zack. Tu sais quoi Wyatt, si jamais je la recroise, d'abord je la gifle et ensuite je lui ressors chaque mot que je lui ai balancé à la gueule ce soir là. Je n'ai aucun regret, ça aurait été Binki, peut-être même toi, j'aurai fait demi tour, mais là non. » Elle secoue la tête exaspéré qu'il ose encore lui dicter sa conduite. Lentement elle se dirige vers la baie vitrée attendait les dernières secondes pour oublier tout ça, cette discussion inutile qui ne mènera nul part, à part peut-être à un meurtre. Et puis enfin il s'excuse. Elle daigne enfin lui jeter un regard, s'assurant que ce n'est pas quelque chose de simuler, mais cela ne semble pas être le cas, elle peut lire la sincérité dans son regard. Ce regard dans lequel elle a tant aimé se perdre, ce regard qui la fait chaviré plus d'une fois, un soir plus important que les autres. Elle quitte le verre contre lequel elle était appuyé pour se rapprocher de lui. Elle est consciente des efforts qu'il vient de fournir ce soir, il a mis sa fierté de côté pour elle, est-ce qu'il en aurait fait autant pour une autre ? Elle n'en servait rien et curieusement elle n'avait aucune envie d'en connaître la réponse. « Tu m'as crié dessus, tu m'as humiliée et ensuite tu m'as poussée, alors même que tu n'avais aucune idée de la vérité. Tu as pris son parti Wyatt, elle. Alors ne viens pas me dire que je suis différente des autres quand tu la protège elle et pas moi. Et puis comment peux-tu me reprocher d'avoir couché avec quelqu'un alors que la raison pour laquelle je m'engueule avec Giulia c'est parce que tu as couché avec elle. » Elle secoua la tête ne comprenant toujours pas les raisons de la colère ce soir là. Elle a pourtant retourné la question dans tous les sens, jamais aucune réponse n'est venue éclairé sa réflexion. « Tu m'avais, moi. Personne n'avait réussi, tu avais un nous entre tes mains et puis t'as joué au con, à quoi est-ce que je m'attendais sérieusement ?! Tu sais quoi j'aurai dû faire pareil que toi, couché avec quelqu'un d'autre alors même qu'on s'était promis des choses. Mais il faut croire que j'ai, avais, trop de respect pour toi, trop d'éducation. » Elle remet de la distance entre eux, tentant de cacher sa respiration presque affolée, elle plonge alors son regard dans celui du beau brun avec un sourire presque triste, désolé au visage. « Game over. Le temps c'est écoulé et c'est terminé. » Elle se retourne sans un mot de plus et quitte la terrasse.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i'm missing more than just your body (+) welsa   Sam 19 Déc - 22:37

 

Que dire de plus ? Que rajouter face à ce discours ? Qu'aurait-elle pu dire de plus ? Rien. Et à vrai dire, après réflexion, je crois que j'aurai préféré être castrer et jeter du balcon que recevoir ses mots aussi violemment dan la figure. Et ils sont violents parce que comme on aime le dire, la vérité blesse. Je n'ai pas su me tenir, je n'ai pas  résister, je ne pense qu'avec ce qu'li y a encore mes jambes. Je suis incapable d'être honnête, fidèle et de m'accrocher réellement à une femme. Je suis simplement un lâche doublé d'un connard et je ne peux rien n'y faire. Et ses mots viennent résonner en moi. T'es juste un connard O'Donnell et tu n'as vraiment pas de quoi t'en vanter. Je ne parviens plus à répondre, à rajouter le moindre mot et je l'écoute en rajouter une couche, impuissant. Je ne suis pas exactement d'accord sur sa petite tirade concernant Giulia mai ce n'est clairement pas le moment de rétorquer. Déjà parce que ça ne changerait rien de son avis mais également parce que n'est pas le meilleur moyen de me faire pardonner. J'écoute, j'encaisse ça aussi, sans rien dire. Comment pourrait-être me pardonner alors que je ne l'ai pas défendu face à la blonde ? Comment pourrait-elle alors que je l'ai attaqué personnellement ? Elle ne pourra pas. Ca serait surhumain. Elle ne pourra pas et je le sais. Et alors que je me croyais au fond du gouffre, elle m'a prouvé avec quelques mots qu'elle pouvait encore creusé. Et elle a parfaitement réussi. Tu m'avais, moi. Personne n'avait réussi, tu avais un nous entre tes mains et puis t'as joué au con. Aie. J'avais cette personne. J'avais cette personne qu'on espère au fond de nous trouver. Cette personne qui nous prendrait avec nos défauts, cette personne qui nous aimerait, cette personne qui voudrait plus que tout construire un bout de sa vie avec  nous. Moi, le connard de service, j'avais tout ça. Et je l'ai perdu. En beauté. D'un coup de braguette magique. Qu'est-ce que je peux être con des fois... Et c'est comme ça que je la laisse m'enterrer, à, tout seul, sur la terrasse et que je la laisse rentrer, ans avoir la force de la retenir. Elle me laisse là, désabusé, vide de l'intérieur, le coeur en vrac et battant à un rythme effréné. J'avais conscience d'être idiot, peu doué en amour et pas digne de confiance. Mais le fait de l'entendre de cette façon là, sorti de la bouche de cette femme là, ça fait mal. Vraiment mal. Beaucoup trop mal.
Plusieurs minutes se passent alors que je déchaine mes nerfs contre moi même avec de la nicotine et que je laisse mes pensées se perdent dans le vide. Le coeur serré, la mine basse, je ne me sens plus le même. Je me sens différent. Mais pas comme je l'aurais espéré. J'espérais en mieux. J'espérais qu'elle me fasse grandir, changer, murir. Après tout, c'est peut-être ça aussi, grandir... Ce n'est qu'après deux cigarettes, et quelques minutes que je finis par rentrer dans la salle. Cette fois j'ai réfléchi, cette fois j'ai les idées en place, dans le bon ordre. Et c'est au comptoir que mes yeux parviennent enfin à la trouver. C'est avec une voix frêle, une attitude dépitée, sincère, profonde, et un regard réellement touché que je lui décroche de nouveau quelques mots alors qu'elle attrapait sa coupe de champagne. " T'as raison. T'as totalement raison Elsa.. J'suis qu'un con. Un connard. Un lâche qui ne pense qu'avec son entre-jambe et qui est totalement incapable de changer parce qu'il est bien trop faible pour ça. Trop faible pour assumer une femme comme toi et pour la rendre totalement heureuse. J'suis pas à la hauteur. J'aurais pas été à la hauteur.. " Quelques secondes de pause pour reprendre ma respiration, avaler difficilement ma salive alors que mon visage semble s'éteindre et mon coeur s'emballer comme jamais. Merde, ça fait ça d'avoir des sentiments , de souffrir et d'être sincère. " Tu mérites mieux qu'un mec comme moi. Tu mérites quelqu'un qui se rendra compte de la chance qu'il a de t'avoir entre les mains et qui ne gâchera pas tout. Tu mérites quelqu'un qui prendra totalement soin de toi. Et je peux pas être ce mec là. J'suis un connard et je resterai un connard. J'suis juste incapable d'aimer quelqu'un et c'est moi qui devrais te remercier de m'avoir fait comprendre ça Elsa. Sur ce, j'te laisse, si tu veux plus me voir, j'comprendrai et on s'arrangea pour la coloc', t'inquiète pas. Passe une bonne soirée, c'est ton élément... " Mes derniers mots se lancent, à moitié murmurant. Ils se lancent et moi je tourne le dos, détachant mon regard du sien. Si elle veut l'appartement, elle l'aura. Si elle veut la tranquillité, elle l'aura aussi. L'honnêteté, elle vient de l'avoir. Comme personne ne l'a jamais eu. Je lui ai livré mes tripes, mon coeur et je ne pense pas avoir des nouvelles de ces deux là avant un bon bout de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i'm missing more than just your body (+) welsa   Sam 19 Déc - 23:15

i'm missing more than just your body.
give your heart a break.
welsa.
Il insiste, alors qu'elle se saisit d'une nouvelle coupe de champagne et la vida rapidement. Portant sa main à sa poitrine alors qu'elle tentait de respirer correctement. Après son petit discours elle s'en était rapidement allé mettant le plus de distance entre leur deux corps. Il avait déjà été assez difficile pour elle de tout lui lancer au visage sans pleurer et craquer. Parce que ce qu'il ne savait sûrement pas était le fait qu'elle avait complètement fondue en larmes après avoir quitté rapidement la maison, elle était restée des heures sous la pluie avant d'enfin avoir le cran de se présenter à la porte de l'appartement d'Elsa. Seulement il était de nouveau là face à elle, entrain de se fourvoyer et s'excuser, lui prouvant qu'elle avait eu raison de ne pas continuer à chercher plus loin avec lui. S'il cherchait à se vendre, il fallait vraiment qu'il revoit sa technique. Elle le regarda partir aussitôt son monologue terminé et sans qu'elle ne comprenne pourquoi, elle laissa sa coupe sur le comptoir avant de rattraper le garçon pour l'attirer dans les toilettes. Se retrouvant face à lui, elle le poussa de toutes ses forces. « Tais toi. Tais toi, tais toi. Tu peux pas me dire tout ça, t'as pas le droit. T'as pas le droit de venir ici, bousiller ma belle soirée pour laquelle j'ai mis une jolie robe et me dire tout ça. » Le poussant de nouveau, elle cogna en plus son torse. « T'as couché avec elle et pas une seule seconde tu as semblé le regretter, alors reste le connard que tu es et ne viens pas me dire tout ça ! » Encore une fois elle le poussa violemment, sauf que cette fois ci il se retrouva contre le mur. « Je te déteste ! Parce que je le voulais moi ! Je voulais que tu sois avec moi pour toujours, qu'on ait une belle histoire. Je voulais que tu change, que tu arrête de coucher avec n'importe qui, je voulais te suffire, je voulais être la seule avec qui tu voulais partager des moments. » Tentant de reprendre sa respiration, elle remit en place une mèche de ses cheveux avant de le regarder. « Je te déteste. »
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i'm missing more than just your body (+) welsa   Sam 19 Déc - 23:44

 

Je n'ai pas compris. Je n'ai pas compris comment on est passé de la fille enragée, haineuse, rancunière sur la terrasse, à la fille touchée, émue, et hors d'elle dans les toilettes. Je n'ai pas suivi l'enchainement. Je ne l'ai pas vu venir. A-t-elle été touché par ma petite prise de conscience ? A-t-elle vu que je pouvais être sincère ? Ou s'est-elle simplement mise à réfléchir toute seule ? Je n'en sais rien. Mais je sais qu'à ce moment précis, elle semble avoir le besoin de vider son sac, de dire tout ce qu'elle a sur le coeur, fissurant un peu plus le mien au passage. Elle me voulait. Juste moi. Vivre ce quelque chose avec moi. Vivre ce truc que certains appellent l'amour. Ne penser qu'à moi matin midi et soir. Que je ne vois et jure que par elle.Que je me consacre à elle. Je le voulais aussi. J'y ai cru. Je me suis dit que c'était possible. Que je pouvais m'attacher à ce point à une femme et que ça soit réciproque. Je pensais le vouloir. Mais au fond, est-ce que j'en suis capable ? Est-ce que c'est le bon moment pour moi ? Est-ce que je suis digne de cette confiance qu'elle veut mettre en moi ? Rien n'est moins sur. Je l'écoute, je ne la lâche pas des yeux et je sens mon coeur vouloir s'échapper de ma poitrine à chacun de ses mots et à chacun de ses coups sur on torse.. Elle ne me fait pas mal, elle ne provoque, elle me fait réagir, elle me fait réaliser mes conneries et c'est bien pire que si elle me faisait physiquement mal, croyez moi. " Mais je suis un connard Elsa ! T'aurais aimé un connard ! Parce que c'est exactement ce que je suis et je ne sais pas du tout comment changer, ni même si je pourrais y arriver. J'ai jamais été fidèle, je ne me suis jamais consacré à une seule femme et faudrait être totalement kamikaze pour vouloir tenter quelque chose avec moi ! J'suis une bombe à retardement tu vois ? J'vais exploser et si tu restes là, t'exploseras avec moi ,c'est tout con. " Il était temps que tu t'en rendes compte Petit Prince, t'es juste pas fréquentable. Et tu la regardes. Avec tes yeux de biche, avec tes yeux rouges, avec tes poings qui se serrent, tes muscles qui se contractent et ta voix qui tremblent. Ah bah il est beau le Don Juan comme ça, il est vachement crédible ! " J'aurais envie de te dire que ça peut marcher... J'aurais envie que ça marche... Mais j'ai peur de t'attirer encore une fois dans ma galère, tu mérites mieux. Tu vas surement vivre de vrais beaux moments avec moi mais tu vas souffrir aussi, c'est sur. J'ai pas envie que tu souffres, tu comprends ? " Romantisme et sentiments aux toilettes, le prochain film à l'eau de rose sur vos écrans... Je me fais presque pitié dans cette situation, à parler ainsi, à dire de telles choses. Mais il faut bien qu'elle les entende au moins une fois non ? Et si elle veut essayer ? Si elle me laisse une chance ? Est-ce que je serai prêt à la saisir, et à en être digne ? Je ne sais pas. Je l'espère. J'essayerai. Mais je ne peux strictement rien garantir et à présent, elle le sait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i'm missing more than just your body (+) welsa   Sam 19 Déc - 23:56

i'm missing more than just your body.
give your heart a break.
welsa.
Il la pense stupide ou quoi ?! Évidemment qu'elle savait qu'il n'était qu'un connard, elle le lui avait balancé en pleine face, il n'avait pas besoin de venir le lui dire, à se victimiser comme il le faisait, il en devenait pathétique. S'éloignant d'un pas en arrière, elle le pointa du doigt d'un air sévère. « Alors arrête de venir vers moi, reste le connard que tu es et arrête de venir jouer les jolis cœurs devant moi en t'excusant et en regrettant. Arrête de jouer avec moi. » Se retournant prête à ouvrir la porte elle se retourna une nouvelle fois vers lui. « Et arrête de penser que tu vas m'enfoncer avec toi, tu me prends pour qui ou pour quoi ? Je ne suis pas une enfant ! Je ne suis pas toi ! Tu es un enfant Wyatt effrayé par ce qu'il peut ressentir, le jour où tu grandiras, ce jour là tu pourras réellement tombé amoureux mais tant que tu choisis de vivre comme un ado de quinze ans tu continueras à être ce crétin que tout le monde pense que tu es. » Elle quitta les toilettes le laissant de nouveau seul. Envoyant balader l'interne qui était entrain de la draguer quelques heures plus tôt, elle attrapa sa veste et son sac aux vestiaires avant de sortir de l'hôtel attendant un taxi dans le froid. Elle ne pouvait pas rester dans cette salle, faire semblant que tout allait bien alors que son cœur était entrain de se suicider, son cœur, sa conscience, son souffle, sa raison, tout partait en vrille et Wyatt en étant la seule cause. Pouvait-on vraiment aimer et détester autant une seule personne ?!
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i'm missing more than just your body (+) welsa   Dim 20 Déc - 1:12

 

C'est donc là que je suis censé prendre mon destin en main c'est ça ? C'est à ce moment-là dans le film que l'idiot se rend compte qu'il est un des héros de l'histoire et que ça doit bien se finir ? Est-ce que je suis capable d'être ce héros-là ? Est-ce que je suis capable de mettre de coté mes vieux démons pour essayer de vivre quelque chose de nouveau ? Peut-être de mieux, de plus fort, de plus intense. Quelque chose qui me fera me sentir différent et vivant, réellement vivant. Je ne sais pas si j’en suis capable, je ne sais pas si ce rôle m’irait comme un gant ou pas, je ne sais pas si j’aurai les épaules pour mais après ces quelques minutes d’échanges plus ou moins violents avec Elsa, je suis sur d’une chose : je ne peux pas la laisser partir et prendre le risque de perdre cette personne qui pourrait me faire vivre tout ce que j’ai pris un malin plaisir à citer au dessus. Je dois essayer. Et si je souffre ? Et si elle souffre ? Ca sera bien fait pour nous. Mais nous n’aurons rien à regretter. Cela fait 27ans que je vis sans regret, et je ne veux pas que ça commence aujourd’hui, même si ça inclut de changer mes habitudes de Don Juan. Je ne tarde donc pas à sortir de ces toilettes, bousculant au passage un couple visiblement aussi en règlement de compte. A croire que les costumes trois pièces et les discours chics ça réveille les phéromones. Cherchant la brune des yeux, je vois sa chevelure s’extirper en dehors de la pièce, chevelure que je suis aussi à la trace sans y réfléchir une seule seconde. Je ne suis pas un gamin, je n’ai pas 15 ans, merde à la fin ! " Elsa ! " Interpellation désespéré du mec désespéré. Je la rattrape sur le bord de la route, le coeur battant à trois mille, la poitrine semblant sur le point de déchirer cette chemise de pingouin. Mon regard dans le sien,  mon regard profond. Ne fais pas l'idiot Wyatt. Ne sois pas idiot. Pour l'instant tu es planté, droit comme un I devant elle et tu as clairement l'air d'un idiot. Alors agis, parle ! Et comme je ne suis visiblement pas doué avec les mots, je préfère agir. Je préfère m'approcher d'elle, faire ce pas qui nous sépare, attraper son visage de mes deux mains au risque de prendre une gifle qui ne sera que la seconde de la soirée et je l'embrasse. Simplement. Sans détour. Sans question. Sans hésitation. Je l'embrasse. Parce que je n'ai plus 15 ans. Ce baiser fougueux ne dure que quelques secondes, quelques secondes fortes en ressentis et en émotion pour moi. Quelques secondes au bout desquelles je me recule de quelques centimètres, ne lâchant pas pour autant son visage et lui murmure quelques mots : " Je ne suis pas un ado. Je sais ce que je veux. Je sais totalement ce que je veux. Mais j'te préviens de suite, on risque de morfler, autant un que l'autre... " Ce n'est pas la déclaration d'amour par excellence mais c'est une déclaration de sincérité et croyez moi, c'est tout aussi significatif sortant de ma bouche. Je te veux Elsa. Tu me détestes mais je te veux. Et tu vas souffrir. Mais tu me veux aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i'm missing more than just your body (+) welsa   Dim 20 Déc - 14:32

i'm missing more than just your body.
give your heart a break.
welsa.
Elle ne s'était pas attendue à ça, elle pensait qu'il resterait dans ces toilettes, qu'il irait prendre un verre, qu'il draguerait une jolie fille et qui noierait la vérité dans une partie de jambes en l'air sans importance. Au lieu de ça elle avait entendu son nom au loin, comme l'écho d'un cri et rapidement elle l'avait distingué dans le pénombre s'approcha rapidement d'elle. Elle avait soupirée pas prête à se battre contre lui, elle n'en avait ni la force, ni l'envie et encore moins le courage. « Ecoute Wyatt je suis fatiguée et je … » Elle s'était stoppée au moment où les mains gelées du jeune homme s'étaient posées sur son visage. Elle s'était perdue dans son regard sa phrase toujours en suspend, elle savait ce qui allait se dérouler, elle pouvait entendre sa conscience et son âme lui ordonner, lui crier de s'en aller, de le fuir le plus vite possible ou bien au moins de le stopper dans son action, mais son cœur, celui qui tambourinait plus vite dans sa poitrine depuis qu'il était entré dans son champ de vision, celui là même qui avait été bien écorché au moment où elle avait su pour la coucherie de ses colocataires, ce cœur là la priait de rester, de goûter une nouvelle fois à ses lèvres, de s'accorder quelques minutes de bonheur. Alors Elsa l'avait laissé s'approcher, avait fermé les yeux en attente de ce baiser et quand enfin leurs lèvres furent scellées, elle répondit avec douceur au mouvement de leur bouche. Elle ne prêtait pas attention au fait que son taxi était enfin arrivé, au fait qu'elle était entrain de geler sur place ou que les sentiments qu'elle avait développée pour lui venait peu à peu prendre la place de toute la colère et la rancune qu'elle pouvait ressentir. Apposant ses mains sur le torse du garçon, elle colla son front au sien l'écoutant parler. Il savait ce qu'il voulait et visiblement c'était elle, évidemment qu'elle voulait aussi de lui, mais jamais elle ne serait capable de lui faire confiance, elle aurait toujours peur de le retrouver avec une blonde, brune, rousse, collée à lui dans une folle nuit endiablée, elle aurait toujours peur d'ouvrir la porte d'une salle de garde et de le trouver entrain d'embrasser d'une infirmière ou encore d'entendre que Wyatt O'Donnell avait encore fait des folies de son corps avec une titulaire. Soufflant doucement, elle plongea son regard dans celui du brun tentant de reprendre au mieux ses esprits. « Je suis incapable de te faire confiance Wyatt. Peu importe à quel point j'ai envie de quelque chose avec toi, j'aurai toujours peur que tu t'égare dans les bras d'une autre. Moi je sais que je pourrais me contenter de toi, mais toi … est-ce que je pourrais te satisfaire ?! Tu es un charmeur, un séducteur, un don juan. Qu'est-ce qui me dit que demain alors que je serai sur mon petit nuage tu ne vas pas finir dans le lit d'une autre femme … » Elle était incapable de prendre une décision tiraillée entre son cœur et sa raison. Soupirant une nouvelle fois, elle ferma les yeux avant de sceller de nouveau leurs lèvres d'un doux baiser. « Si jamais tu me trompes, je te promets que je te castre qu'ensuite je fais de ta vie un enfer. » Au moins le message était passé, Elsa venait de prendre une décision, celle de suivre son cœur.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i'm missing more than just your body (+) welsa   Dim 20 Déc - 22:39

 

Elle prolonge mon baiser. Elle se laisse faire. Elle semble aimer ça, apprécier le moment. Ses mains sur on torse semblent plus le caresser que me repousser. Ce contact, aussi rapide soit-il, est plaisant, fort, profond. Il semble accélérer à lui seul ma fréquence cardiaque. Et pourtant. Malgré ce ressenti, malgré cette douceur, malgré cette envie, les paroles qui sortent de la bouche de la brune sont en totale contradiction avec ses gestes. Elle me dit n'avoir aucune confiance en moi. Et elle a surement raison. Elle ne pourra jamais compter sur ma fidélité, sur mon contrôle de mes hormones, sur mes pulsions, et sur tout ce qui fait que je suis l'homme que je suis. Je suis clairement un danger pour l'amour, je le sais. Et elle le sait aussi? Elle a l'air de me détester. Elle m'embrasse mais elle me déteste. Elle me veut.Elle voudrait pouvoir avoir confiance en moi mais elle sait que ce n'est pas possible. Je n'ai jamais été dans cette situation et je vous avoue sans détour que tout Wyatt O'Donnell que je suis, je perds totalement mes moyens dans cette situation. Je ne sais plus quoi faire, comment agir, quoi dire. Et d'ailleurs, je ne dis rien. Je me contente de garder mon regard touché profondément enfoui sans qu'aucun mot de puisse franchir la barrière de mes lèvres. Mais à nouveau, elle m'embrasse. Elle m'embrasse et me dicte la sentence si l'envi me prend de la tromper. Quoi ? Stop, deux minutes ! La tromper ? Cela veut dire qu'elle me donne une chance ? Qu'elle me redonne une chance ? Qu'elle croit en moi plus que ce que je ne crois en moi ? Merde, je pensais pas que c'était possible ça ! Et pourtant, elle le fait. Contre toutes attentes, elle le fait. Je ne peux contrôler ce sourire qui vient instinctivement, naturellement, se loger sur mes lèvres et mes yeux pétillants surement en la regardant. Idiot ? Touché ? Je ne sais pas. Mais ça me fait quelque chose. Quelque chose de différent. Quelque chose que je ne connais pas. Ca fait donc ça quand quelqu'un d'autre que la famille a confiance en toi... " Je peux rien te promettre, et tu le sais, je suis très mauvais à ce jeu là. Mais je peux t'assurer que je vais essayer, parce que j'en ai vraiment envie. J'ai envie d'essayer d'être un mec bien pour une fois Elsa. Et si j'y arrive pas, j'te laisserai me torturer et me maltraiter sans rechigner, ça je te le promets ! " Finissais-je, avec une touche d'humour bien personnelle, espérant lui montrer que couple ou pas, je ne changerai pas. Je ferai des efforts mais je reste moi. Je fais alors un signe de la mai au taxi pour lui faire comprendre qu'il peut aller faire un tour ailleurs, juste avant d'attirer de nouveau miss Wells vers moi, liant une fois de plus mes lèvres aux siennes. Cette fois-ci, c'est doux. Réellement doux. Tendre. Ma main se loge dans sa nuque pour la garder contre moi alors que ce baiser prend de l'ampleur et du sens; Surtout du sens pour moi. Je finis par me reculer, la regarde, la regarde sourire. J'aime ça. J'aime vraiment ça. " Par contre je n'ai pas payé ma contribution à ce gala pour ne même pas y manger, j'te préviens ! On y retourne, l'interne ? " Et oui, ça aussi ça va être tendu. Une interne, un résident, ça ne plait pas toujours.Quand c'est juste un coup en salle de garde, tout le monde s'en fiche. Quand c'est un couple, là ça dérange. Suite au prochain numéro dans les couloirs du Menphis Wave ! Pour l'instant, la soirée est à nous et je compte bien en profiter. Avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i'm missing more than just your body (+) welsa   Jeu 24 Déc - 14:35

i'm missing more than just your body.
give your heart a break.
welsa.
Elle sourit car elle peut voir sur son visage qu'il est heureux. Heureux qu'elle est prise cette décision, celle de tenter quelque chose avec lui, celle de faire abstraction de toute la douleur qu'il a pu lui causer. Elle l'entend lui promettre d'essayer, de faire en sorte d'être un homme bien pour elle et ça la touche, au plus profond d'elle-même elle se doute que c'est peine perdue, qu'il va la décevoir et qu'elle va souffrir comme jamais elle n'a souffert. Elle se doute qu'elle va le retrouver dans les bras d'une autre et qu'elle va le haïr pour ça, qu'elle va même tenter de le tuer, tout cela elle s'en doute bien, mais à ce moment là elle essaye de sourire, de croire en ses jolis mots, rit doucement en l'entendant énoncer le fait qu'elle aurait droit de le torturer et avec douceur, elle vint se caler entre ses bras, poser sa tête sur son torse en fermant doucement les yeux. Parce que même si elle se doute du mal qu'il va lui faire, elle est prête à essayer parce qu'avant que tout cela devienne son enfer personnel, peut-être qu'il y aurait de bons moments, drôles, savoureux, tendres, aimants et peut-être même qu'il parviendrait à se satisfaire de sa seule personne, alors elle ferme les yeux et imagine déjà s'endormir dans ses bras. Doucement elle sent ses lèvres se déposer sur les siennes et elle apprécie le moment, ne pose pas de question et passe ses mains autour de la taille du jeune homme, elle aime ça, ce sentiment agréable qui prend place en elle alors qu'il la ramène un peu plus contre lui, elle pourrait passer des heures dans ses bras, juste là, sans bouger malgré le froid. Cependant ce petit moment de tendresse est de courte durée, la faute du résident qui se détache d'elle pour lui rappeler la condition d'interne. Ah oui c'est vrai … elle n'était qu'une interne. Cette même interne qui avait brisé le mariage d'un titulaire et avait couchée avec une autre. Elle était déjà considéré comme la garce briseuse de ménage et voleuse de mari de l'hôpital, si on devait dire d'elle qu'elle couchait avec Wyatt, non, sortait avec Wyatt pour des faveurs qu'elle ne désirait pas, sinon elle aurait choisi un résident en cardio pas en chirurgie plastique, alors grand bien leur face, ils pouvaient parler, Wyatt et elle c'était plus que ça, tellement plus. « Je vois … pour le romantisme on repassera et appelle moi encore une seule fois l'interne et je te promets que tu vas devoir attendre longtemps pour pouvoir poser tes mains sur mon corps. » Frappant le torse du garçon pour la énième fois de la soirée, elle noua leurs mains avant de s'avancer vers l'immense salle, laissant une nouvelle fois sa veste au vestiaire. Profitant d'être seule avec elle-même, elle soupira longuement, jamais elle n'avait imaginé sa soirée ainsi, à présent elle était en couple avec Wyatt, celui là même à qui elle avait jeté un verre de champagne à la figure après l'avoir giflé, celui qu'elle maudissait quelques heures plus tôt dans les couloirs de l'hôpital.
Rejoignant son nouveau cavalier, elle le retrouva au niveau du buffet déjà entrain de se jeter sur les petits fours. « Sinon t'as aussi le droit de m'inviter à danser, en général c'est ce que les hommes font, mais bon si tu préfères la compagnie des petits fours, je peux vous laisser hein ! » Souriant largement au garçon, elle passa un bras autour de lui venant déposer un rapide baiser sur ses lèvres avant de s'éloigner vers quelques connaissances de son père.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i'm missing more than just your body (+) welsa   Ven 8 Jan - 16:58

[
 

Ce n'est pas de la douceur, de la tendresse, ou de la compassion que je recherche dans un couple. Je ne veux pas de tout ça, je ne suis pas tout ça. Certes, je ne cracherai pas dessus s’il prenait l’envie à Elsa de jouer les amoureuses transies – quoi que – mais ce n’est pas du tout la raison première de notre couple. Je suis bien avec elle, je me sens bien avec elle, justement parce qu’elle n’est pas trop mignonne, trop gentille, trop plante verte, vous voyez ? Elle a du répondant, elle sait ce qu’elle veut et me fait clairement comprendre quand je fais quelque chose qu’elle n’aime. Elle me plaisait déjà en début de soirée mais bordel, j’ai eu le coup de cœur de ma vie après le coup du champagne. Elsa me fait réagir, Elsa me fait marcher droit. Elle me fait réfléchir, elle me repousse, elle me tient tête. Et j’aime ça. Qu’est-ce que j’aime ça… « T’es pas crédible, tu serais incapable de me résister. » Et c’est en partie vrai. Je ne serai peut-être pas capable de lui résister non plus mais je peux être certain qu’un petit surnom idiot ne suffira pas pour qu’elle me repousse physiquement, seule, avec moi, nu, dans un lit. J’en ai la certitude la plus profonde. A tester, si vous ne me croyez pas !
Et c’est sur ces belles paroles que nous retournons dans la salle, main dans la main, après un léger baiser. Ca c’est de l’affection, ça c’est de la tendresse et je dois bien avouer que je ne suis pas très à l’aise avec ce costume. Autant celui que je porte me va à merveilles, autant celui du petit copain parfait a un peu du mal à me coller à la peau. Il parait que ça vient avec le temps, avec l’expérience… Et bien je souhaite beaucoup de courage à Elsa pour me supporter pendant cette étape d’adaptation. La preuve, à peine son bras m’a-t-il lâché que mon instinct typiquement masculin me dirige vers le buffet et ses amis les petits fours. Bah quoi ? Les révélations sincères, ça creuse dans l’estomac ! On ne vous apprend pas ça en médecine ? Ce n’est vraiment plus ce que c’était cette formation… Trêve de plaisanterie, les friands au saumon, les petits fours persillés autres délices gastronomiques m’attendent. Ah. Oui. Ma copine. C’est vrai. Le truc qui me passe autour de la hanche, m’embrasse furtivement et me murmure de l’inviter à danser… Et les petits fours alors ? Ah. Ok. Sa robe, son allure, son regard, sa façon de se mouvoir. Ok. Les petits fours attendront. Sans perdre plus de temps, j’avale un dernier morceau saumoné avant de rattraper la jolie brune, déjà bien entouré. Pris d’un élan de mec en couple, je passe à mon tour mon bras autour d’Elsa, posant ma main sur sa hanche. Un large sourire s’étend sur mes lèvres, large sourire destiné aux hommes face à elle. « Bonsoir messieurs, enchanté ! Vous permettez que je vous emprunte la demoiselle Wells ? » Qu’ils permettent ou pas, je les salue de la tête tout en attirant Elsa avec moi, plusieurs pas en arrière de cette bande de vieux en costards pingouins. Ouais, les bonnes manières ça va un moment. Et je chuchote à l’oreille de la brune, tout en la gardant contre moi : « T’as vu comment ton copain peut faire bonne impression des fois ? T’habitues pas trop non plus, tu serais déçue… » Mais là, il faut faire bonne figure. Là je suis face à miss Wells, la fille du Dr. Wells, entouré de gens qui scrutent la Wells. Déconne pas O’Donnell, t’es juste le dragueur de 2ème. Juste. J’attrape donc la main d’Elsa, la tournant ainsi vers moi et retrouvant enfin son regard que j’aime tant. Son regard on a dit Wyatt ! Arrête de loucher dans son décolleté, s’il te plait ! Encore un peu de tenue, tu pourras lui arracher tout ça plus tard. « M’accordez-vous cette danse ? Quelqu’un m’a dit que c’est ce que font les hommes bien élevés de votre monde. » Une manière habile d’être gentil et de faire ce qu’elle attend de moi tout en gardant mon humour et ma taquinerie légendaire. Tu ne me changeras pas totalement Elsa, j’espère que tu le sais. Mieux, j’espère que tu ne veux pas me changer…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: i'm missing more than just your body (+) welsa   

Revenir en haut Aller en bas
 
i'm missing more than just your body (+) welsa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» i'm missing more than just your body (+) welsa
» Cubes lumières The Body Shop / Palette 14
» The body needs
» Dirty Body Spray
» Besoin de conseil et d'infos sur Fdt Face&Body Mac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - CUT THE SKIN - :: Damage Case :: ANCIENS TOPICS :: Episode 2-
Sauter vers: