AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Poppy ~ in the name of love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Poppy ~ in the name of love   Lun 14 Déc - 15:11


POPPY O'CARROLL
“I still haven't found what  I'm looking for”

NOM :  O'Carroll PRÉNOM :  Poppy AGE : 43 ans SURNOM :  selon votre bon vouloir ! Mais sa fratrie a tendance à l'appeler "maman" puisqu'elle est très protectrice envers eux ORIGINES :  irlandaises STATUT :  divorcée, depuis quelques années déjà MÉTIER :  assistante personnelle de Bruce Harrington, éditeur TRAITS DE CARACTÈRE : énergique - débrouillarde - ingénieuse - maligne - a de la répartie - intelligente - bien habillée – prend soin d'elle - fière d'être rousse - bien éduquée – ponctuelle - sportive - aime les enfants - organisée – attentive – patiente – fidèle – protectrice GROUPE :  stéthoscope AVATAR :  Sarah Rafferty SCENARIO OU INVENTE ? :  un magnifique scénario  

✃ It's as if I could not breathe without you.
Poppy est née dans une famille nombreuse dans un petit village irlandais, près de Cork. Elle est très attachée à son pays et à ses traditions. Elle s'y rend très régulièrement et elle ne râterait une Saint-Patrick dans son pays pour rien au monde, tout comme les fêtes de fin d'années. En bonne irlandaise qui se respecte, elle préfère la bière à toute autre boisson alcoolisée même si elle ne crache pas sur un bon verre de vin de temps en temps. Aussi, elle a quelques notions de gaélique irlandais mais elle comprend mieux qu'elle ne le parle. Poppy est tout autant attachée à sa famille pour qui elle ferait tous les sacrifices. Si elle était déjà très proche de chacun avant la disparition de son frère cadet, leurs liens se sont encore plus renforcés. Il n'y a pas un jour où elle n'a pas un de ses frangins ou de ses parents au téléphone. La rouquine a toujours rêvé de faire ses études à l'étranger et pour ça, elle a fait une multitude de petits boulots, sa famille n'ayant pas de grands moyens. Pour qu'elle se lance dans son rêve, c'est sa famille qui l'a poussée. Elle culpabilisait à l'idée de les laisser d'être loin d'eux, mais elle a fini par s'envoler pour les Etats-Unis, et plus particulièrement pour San Francisco où elle a étudié les lettres. Elle pense souvent à Kieran, son frère qui a disparu du jour au lendemain. Parfois, elle fait des cauchemars à son sujet, imaginant le pire, et ne pas connaître la vérité la hante. Même si ça fait plus de vingt ans qu'il s'est évaporé dans la nature, elle n'arrive pas à abandonner l'idée qu'elle peut le retrouver un jour, ou qu'il viendra à elle. Depuis son divorce douloureux avec Luke, elle a pris ses distances avec les hommes au point de se limiter à quelques rendez-vous. Elle n'a toujours pas digéré la tromperie de son ex-mari et craint que cela se reproduise si elle s'engage dans une nouvelle relation. Par contre, elle rêve toujours autant de devenir mère et c'est quelque chose qui lui manque énormément. Poppy aime l'art sous toutes ses formes et sort aussi souvent que possible : expositions, musées, théâtre, cinéma, concerts ou encore cirque... Elle a une fascination pour les artistes. Par exemple, elle voue un véritable culte au groupe U2 dont elle a tous les albums. Le groupe fait même partie des traditions familiales chez les O'Carroll et dès qu'ils le peuvent, ils vont au concert tous ensemble. La littérature est quelque chose qui la passionne, et cela depuis presque aussi longtemps qu'elle sait lire. Elle lit un peu de tout même si elle ne comprend pas le phénomène des romans érotiques... Elle a gardé l'habitude de toujours lire un peu avant d'aller dormir ; sans ça, elle ne trouve pas le sommeil de toute façon. Pendant sa jeunesse, elle a longtemps fait du tir à l'arc en club, et il lui arrive d'en faire encore certains week-ends. Mais généralement, elle va à la piscine ou court le soir après le travail. Si elle aime passer du temps à l'extérieur, elle apprécie tout autant rester chez elle à regarder des films ou des séries, enroulée dans un plaid avec un bon chocolat chaud. Bien qu'elle vive seule, elle aime se préparer des bons repas, quitte à passer des heures en cuisine. Elle préfère tout de même partager ses repas avec quelqu'un et ça lui fait toujours plaisir de recevoir.  

✃  You are my paradise, but maybe I'm your hell
Poppy O'Carroll est née sur les terres verdoyantes d'Irlande, plus particulièrement dans un village près de Cork. La jolie rouquine a donc grandi à la campagne, dans une famille nombreuse, conviviale, dans laquelle chacun a sa place, y compris les amis ou les voisins des uns et des autres. Elle est loin d'avoir eu une enfance traumatisante, n'ayant connu qu'amour et joie, ce qui lui a naturellement donné une bonne conception de la famille ainsi que l'envie de fonder la sienne plus tard. Au sein de la fratrie – composée de six enfants, quatre garçons et deux filles, dont Poppy – cela allait de soi qu'ils se devaient de veiller les uns sur les autres, de prendre soin d'eux, pour le meilleur et pour le pire. En tant que cadette, elle prenait ce rôle très à cœur. Jusqu'au moment où tout a volé en éclats, du jour au lendemain. C'était un soir d'été, veille d'un traditionnel repas de famille au grand air. Poppy n'était encore qu'adolescente à l'époque. Comme tous les samedis soirs, le troisième enfant de la fratrie, Kieran, est parti à son entraînement de rugby. A l'heure du dîner, les O'Carroll ne se sont pas plus inquiétés que ça, sachant qu'il lui arrivait de rentrer un peu plus tard que prévu. Néanmoins, il réapparaissait toujours au moment de prendre le dessert, toujours à la même heure. Pourtant, ce soir-là, il n'est pas rentré. Les parents tentaient de garder leur calme, priant les enfants de faire de même avant d'appeler les voisins pour savoir si quelqu'un l'avait aperçu ; le frère aîné, Connor, était parti faire le tour des environs en espérant le croiser. Poppy quant à elle, était montée dans la chambre qu'il partageait avec Connor. Et ce qu'elle trouva lui glaça le sang. Non, il n'avait pas laissé de lettre comme quoi il s'en allait : il n'avait tout simplement pas pris son sac de sport. Pour elle, ça ne faisait aucun doute : il avait choisi de partir.

Si ce drame secoua violemment la famille, ils restèrent soudés et ce, plus que jamais. Ils n'abandonnèrent jamais l'idée de retrouver Kieran un jour. Ils avaient placardés des affiches dans tous les villages et villes du secteur, avaient fait circuler des appels à témoins dans les journaux... Mais il avait disparu sans laisser de traces alors que rien ne le présageait. Poppy n'en dormait plus la nuit, et si elle dormait, elle faisait des cauchemars à répétition. Comme chaque membre de la famille, elle ne comprenait pas ce qui avait poussé son frère à disparaître. Il était heureux, il avait des bonnes notes au lycée, il avait une petite-amie, et il projetait même de devenir joueur de rugby professionnel plus tard. Secrètement, Poppy espérait qu'il réapparaitrait de n'importe quelle manière que ce soit. Souvent, elle arpentait les alentours où il s'entraînait avec son équipe, que ce soit quand la pelouse était déserte ou non. Peut-être qu'un jour, il courait vers elle avec son grand sourire habituel, le ballon ovale sous le bras pour lui coller un bisou sur la joue avant de la prendre dans ses bras très musclés pour son jeune âge. Quoi qu'il en soit, le pire a toujours été ne pas savoir s'il était encore vivant. Vivre dans le doute lui était insupportable et comme chaque membre de la famille, elle avait besoin de savoir la vérité pour aller de l'avant.

Durant ses années lycées, Poppy a cumulé les petits boulots avec un projet solide en tête : partir étudier les lettres à l'étranger. Elle se donnait corps et âmes pour réunir la somme dont elle avait besoin pour partir. Pas que ses parents ne souhaitaient pas l'aider, juste qu'ils ne le pouvaient pas, ne gagnant pas assez bien leur vie. Ils voyaient bien que c'était un rêve qu'elle souhaitait réaliser plus que tout autre. Pourtant, la jeune fille n'arrivait pas à se lancer. Elle avait peur de faire subir à sa famille un nouvel abandon. Eux désiraient plus que tout qu'elle fasse ce dont elle avait toujours rêver, sans penser à ce qui la retenait. C'est tout naturellement qu'ils n'ont pas hésité à la pousser, et elle a fini par prendre son envol. C'est alors à San Francisco que Poppy a posé ses valises. Assez rapidement, elle a réussi à se sentir chez elle et à nouer des liens avec les autres étudiants, aussi bien ceux qui étaient en lettres avec elle qu'avec ceux des autres filières. Elle qui avait passé sa vie à la campagne se demandait comment elle avait pu se passer de la ville et de son atmosphère aussi longtemps. Elle avait trouvé en San Francisco une seconde maison même si par moment, sa famille lui manquait.

Après l'obtention de son diplôme, Poppy a décidé de rester à San Francisco. Pourtant, les premiers temps ont été loin d'être faciles et elle pensait parfois à rentrer en Irlande. Trouver un poste qui lui plaisait lui a pris quelques mois. Pendant ce temps-là, sans abandonner ses recherches, elle a repris des petits boulots, comme avant de partir pour les Etats-Unis, donnant par exemple des cours de soutien à de jeunes étudiants en lettres. Enfin, elle a trouvé un poste de libraire dans une petite boutique de Downtown et même si ce n'était pas forcément le travail de ses rêves, c'était bien mieux que de continuer à multiplier les petits boulots. Puis ça lui permettait aussi de se rapprocher de passion pour les livres. La seule chose qui la pesait un peu dans ce travail, c'était le fait que c'était assez routinier. Mais la relation avec les clients était une chose qu'elle aimait vraiment, que ce soit retrouver des habitués ou en rencontrer de nouveaux. Luke faisait partie de ces clients vraiment occasionnels, qui ne mettaient les pieds dans les librairies que pour offrir un bouquin à des proches. La première fois qu'il est entré dans la petite librairie qui faisait l'angle, la rouquine lui a tapé dans l'oeil, au point qu'il y est retourné de nombreuses fois. Quand elle n'était pas là, il était toujours un peu déçu, mais ne se décourageait pas pour autant. Elle aussi l'avait remarqué mais elle se laissait désirer. Comme elle s'y attendait, un beau jour il a fini par craquer. Elle se tenait debout à la caisse et il fit glisser son livre sur le comptoir. En guise de bonjour, elle eut droit à un « Est-ce que je peux vous emmener dîner ce soir ? ». Elle lâcha un rire, un peu prise au dépourvu, et lui adressa un sourire complice « Moi qui me demandais comment vous comptiez vous y prendre... ! » Elle remarqua même qu'à sa réponse, il semblait stressé et son sourire s'élargit quand il demanda « Je prends ça pour un oui ou pour un non ? ». Elle fit mine de réfléchir avant de lui répondre avec un clin d'oeil « Vous n'avez qu'à passer me prendre, je vis au 124, à deux pas d'ici. »

C'est plutôt rapidement qu'ils finirent par tomber dans les bras l'un de l'autre. Il était fou d'elle, elle était folle de lui. Elle n'avait jamais ressenti quelque chose d'aussi fort pour quelqu'un. A vrai dire, elle n'avait eu que quelques petits amis mais pas au point qu'elle s'imagine pouvoir construire un futur avec l'un deux. Avec Luke, c'était si différent qu'ils ne tardèrent d'ailleurs pas à emménager ensemble. Quelques mois plus tard, ils partaient en Irlande tous les deux pour qu'elle le présente à sa famille et c'est sans trop de surprises qu'il fut vite considéré comme un O'Carroll. Même que l'entourage masculin de Poppy ne s'est pas méfié longtemps de lui et ça, c'est un miracle ! Et c'est justement au cours de ce séjour, au beau milieu du petit-déjeuner, que Luke se leva de sa chaise pour poser le genou à terre. « Poppy O'Carroll, me ferais-tu l'honneur de devenir ma femme ? ». Une demande aussi simple que celle de la première fois où il lui a adressé la parole, à la différence que les yeux de la rouquine brillaient davantage. Son premier réflexe fut de se lever à son tour pour s'agenouiller en s'exclamant « Ouiiiiiii !!! » avant de lui donner un baiser passionné. Quelques mois plus tard, le mariage était célébré à San Francisco et toute la famille de Poppy avait fait le déplacement pour l'occasion. Pour elle, c'était le début d'une grande histoire. Maintenant qu'ils étaient mariés, ils essayaient d'avoir un bébé. Mais c'est là que les premiers obstacles se dressèrent en travers de leur chemin. Après plusieurs mois de tentatives, ils n'y arrivaient tout simplement pas. Pourtant, tous les tests possibles et imaginables ne signalaient aucun problème. Apparurent ensuite les premières disputes, durant lesquelles ils ne cessaient de rejeter la faute sur l'autre, se balançant des horreurs au visage... Plus il y avait de disputes, plus ce petit truc entre eux se brisait. Ça ne l'empêchait pas de l'aimer toujours autant, même si l'aimer était devenu douloureux... Elle voyait bien que Luke lui échappait, mais elle n'arrivait pas à le retenir et se sentant tellement impuissante face à ce que leur couple était devenu... Luke n'était que rarement à la maison et Poppy avait pris l'habitude de sortir seule, ou entre amis.

Douze ans plus tôt, sa vie marqua un tournant de la manière la plus surprenante qui soit. Il avait suffi qu'elle se rende seule au cinéma pour qu'elle fasse une rencontre hors du commun... « Et là il entre dans la pièce et en fait tout le monde est déjà mort. » C'est clair que c'était assez peu commun, un homme qui parle tout seul devant un film, à haut voix en plus ! Poppy, désireuse de profiter pleinement du film lui demanda alors poliment « Est ce que vous pourriez vous taire?  » mais il n'en avait rien à faire, faisant en supplément du bruit en piochant dans ses pop-corns « Oh oui, j’adore ce moment, là c’est là qu’on se rend compte qu’en fait le tueur … bah il est déjà mort  » Mais quel intérêt d'aller voir un film pour spoiler les autres, franchement ? Poppy leva les yeux au ciel avant de fusiller du regard le bavard. « Vous faites ça souvent ou … » et en plus, il avait raison ! Pourquoi fallait-il que ça tombe sur elle ? « Mais vous allez voir, en fin de compte, c’est pas du tout ce qu’on pense! REGARDEZ VOILA, J'AVAIS RAISON! ». Et d'une victoire pour lui, dont il ne manqua pas de se vanter. Ce qu'il pouvait l'agacer ! Dès que le générique commença à défiler, elle enfila son manteau en se retournant vers le 'parasite'.  « Vous avez une méthode de drague assez particulière dis donc.  » Parce que c'était bien de ça, dont il s'agissait, non ? Se faire remarquer absolument. « Mais qu’est ce qui vous fait croire que je vous drague? » Son sourire en coin parla pour lui et Poppy n'en perdit pas sa répartie habituelle « Oh je sais pas. Peut être que sur des pauvres âmes vos affirmations prophétiques pourraient avoir marché! » Poppy prit alors la direction de la salle en s'adressant à l'inconnu « Bien que je ne vois pas quelle fille saine d’esprit trouverait ça attirant » Inconnu si sûr de lui qu'il ne tarda pas à lui demander « Vous voulez bosser pour moi ? » De nouveau, la rouquine le fusilla du regard, outrée par ce qu'il pouvait bien penser d'elle. « J’ai l’air d’une escort!? » Non mais vraiment... On lui avait jamais fait ce coup-là ! Et ça le faisait rire en plus mais elle poursuivit en reprenant un tant soit peu son sérieux « Oh non. Je suis très sérieux. » Presque comme un défi, Poppy lui balança « Dans ce cas là. Faites moi la cour!  » Bien sûr, elle ne s'attendait pas à ce qu'il fasse vraiment tout pour la retrouver et ça mettait du piment dans sa vie. Elle se sentait de nouveau femme, presque désirée, quand elle recevait ses nombreux cadeaux. Même Luke ne lui offrait plus de fleurs, pas même pour se faire pardonner après leurs disputes... Et les cadeaux du bel inconnu arrivaient aussi bien à la librairie que chez elle. Pourtant son mari ne semblait pas se poser de questions, du moins pas au départ. Poppy prit enfin conscience que le poste que Bruce lui proposait valait bien plus le coup que son travail à la librairie alors elle démissionna pour aller travailler avec lui. Et elle n'eut aucun regret, sans compter qu'ils nouèrent un lien assez particulier...

Un lien si particulier que malgré les années qui s'écoulèrent, elle travaillait encore pour lui au point de ne vouloir échanger sa place avec personne d'autre et qu'elle le considérait comme un de ses amis les plus proches. Souvent, elle avait le sentiment qu'il l'aidait à supporter tous ces problèmes avec Luke, avec qui elle ne savait même plus si elle formait vraiment un couple. Ils ne se parlaient plus, ne faisaient plus l'amour non plus... Mais ils s'engueulaient toujours autant, et depuis quelques temps, c'était de pire en pire. Un soir alors qu'elle rentrait du travail et que Luke était déjà parti prendre sa douche, le téléphone de celui-ci sonna. Poppy décrocha et ce qu'elle entendit la stupéfia : une voix de femme. Elle lui raccrocha au nez et parcourut tous les textos qu'ils s'étaient envoyés. Ça ne faisait plus aucun doute : Luke la trompait. Dire qu'elle ne l'avait pas vu venir serait mentir, vu à quel point les choses allaient mal entre eux, mais elle ne pensait pas qu'il irait jusque-là. Humiliée, elle se dirigea ni une ni deux vers la salle de bain, le portable entre les mains. Au moment où elle vit son mari, elle demanda d'une voix forte « C'est quoi ça, bordel ?? ça dure depuis longtemps ? », tout en ne cessant pas d'agiter le téléphone.  « Poppy de quoi tu... » essaya-t-il de se défendre mais en vain. La colère de Poppy ne fut que plus forte, au point qu'elle s'approcha de lui pour le bousculer « De quoi je parle ? Mais comment t'oses demander hein ? Je viens d'avoir ta pouffiasse au téléphone ! Comment t'as pu me faire ça ? Comment ?? » Luke éleva la voix et serra les poings en répliquant « Tu crois que ça me fait quoi d'être cocu depuis que tu bosses pour ce type, hein Poppy ? Tu crois que j'ai pas vu les fleurs qu'il t'envoyait tout ça parce qu'il voulait te mettre dans son lit ? Arrête de te foutre de moi, je sais très bien ce qu'il y a entre vous ! Alors oui, Serena est ma maitresse, et alors ? C'est de bonne guerre. » Ces dernières mots lui firent l'effet d'un coup de poignard en plein cœur et elle baissa le ton, avouant alors en fixant Luke « Il n'y a jamais rien eu entre Bruce et moi. » Dans son regard, il vit très bien qu'elle était sincère, et le silence plana pendant quelques secondes avant que la rouquine ne le brise en prenant la direction de la porte « Je vais faire un tour... ».

En réalité, Poppy savait très bien où elle allait en quittant la maison. Elle avait besoin de voir Bruce, d'entendre sa voix qu'elle trouvait si réconfortante : c'était viscéral. Elle prit alors la voiture jusque chez lui, et roula aussi vite que possible, essuyant de temps en temps quelques larmes de colère. Comment le seul homme qu'elle avait aimé du plus profond de son être avait-il pu la trahir de cette manière ? Malgré les difficultés des dernières années, elle n'avait cessé de l'aimer et voilà comment ça se finissait entre eux. Dès que Bruce ouvrit la porte, la colère de Poppy refit surface « C'est vraiment un connard !!! ». Comme souvent, il répondit par la plaisanterie « Tout le monde ne peut pas être comme moi... » mais pour une fois, elle ignora sa remarque et il la laissa entrer. « Mais comment j'ai pu me marier à une enflure pareille ?!? » qu'elle lâcha en commençant à marcher dans le salon, ce à quoi il ne lui demanda pas plus de détails, disant simplement « Je te laisse mon lit, je prendrai la chambre d'amis. Tu peux rester aussi longtemps que tu le souhaites. » A vrai dire, la rouquine n'en attendait pas moins de son ami, elle savait qu'elle pouvait compter sur lui quoi qu'il arrive et elle lui lança un regard plein de gratitude « Je... Oui. Je vais rester, je n'ai pas la force de rentrer ce soir... ». Elle fit une courte pause avant de reprendre « Il m'a trompée, Bruce... », la voix nouée par des larmes qui ne coulent plus. « Les mecs sont tous des cons ! » à ces mots criant de vérité, Poppy ne put retenir un léger sourire, identifiant son propre état d'esprit mais aussi trouvant un contre-exemple à la phrase de son ami. Bruce n'est pas un con, du moins pas avec elle... « Il ne sait pas ce qu'il perd... » Ou peut-être bien qu'il se fiche de ce qu'il pouvait encore perdre, puisqu'on n'avait plus rien. Elle baissa les yeux et secoua la tête « Je ne sais pas ce qui s'est passé pour qu'on en arrive là... » Au fond d'elle, elle le savait sans doute, mais c'était plus simple de le refouler... Moins douloureux sûrement. « Il y a forcément quelqu'un pour toi quelque part... Tu trouveras quelqu'un qui te mérite. » Ses mots l'avaient tant touchée qu'elle s'approcha de lui, pour l'étreindre pendant quelques secondes. Elle trouvait autant de réconfort dans ses bras que dans sa voix, même si elle savait que Bruce n'était pas du genre câlin. Elle finit par se détacher de lui, avec un sourire quasiment imperceptible. « Merci, Bruce. Je vais aller me coucher, je tiens plus debout... » Poppy le suivit alors jusque dans sa chambre où il lui prépara le lit. « Je suis désolée, j'ai rien amené... Je pensais pas rester, mais là j'ai vraiment pas la force de repasser chercher des affaires chez moi... » Une moue triste se dessina sur les lèvres de la jeune femme, presque gênée de causer autant de dérangement chez son ami mais il se montra toujours aussi gentil « T'en fais pas. Il doit y avoir plein de chemises que je ne mets plus dans le placard, et je passerai demain chez toi chercher des affaires. » Elle ne voulait pas non plus qu'il se sente obligé de passer chez elle, mais il fallait se rendre à l'évidence. Elle n'en était pas capable. « Je ne voudrais pas abuser quand même, mais j'avoue que si je peux éviter de le croiser... » Et voilà qu'il la voyait vraiment vulnérable, chose qui n'était jamais vraiment arrivée depuis le temps qu'ils se connaissaient. « Je m'en occupe, t'en fais pas. » Un nouveau sourire reconnaissant s'afficha sur le visage de la rouquine tandis qu'il venait de finir de lui préparer le lit. « Merci, bonne nuit. » Le lendemain matin, à son réveil, elle vit un sac rempli de vêtements et du nécessaire dans un coin de la pièce. Peu après, elle reçu un coup de fil de la voisine, aussi une amie à elle, dans tous ses états après avoir croisé Luke. Poppy ne comprit pas tout de suite mais c'est lorsqu'elle mentionna l'oeil au beurre noir de son mari qu'elle sut de quoi il s'agissait. Bruce ne s'était donc pas contenté de passer chercher ses affaires... Mais elle ne pouvait pas lui en tenir rigueur, pensant même que Luke l'avait bien mérité.

Sans trop de surprises, Poppy demanda le divorce quelques jours plus tard et ils entamèrent alors une procédure longue et douloureuse. Sans arrêt, elle se demandait si c'était de sa faute que son couple se soit effondré de cette manière, même si c'était depuis qu'ils essayaient d'avoir un enfant que les choses avaient commencé à dégénérer... Durant cette période éprouvante, elle put malgré tout compter sur le soutien infaillible de sa famille, mais aussi et surtout sur celui de Bruce. Il lui arrivait de se demander ce qu'elle aurait fait sans lui et ne pas trouver de réponse la troublait, bien plus que ça ne l'aurait dû... Ce dont elle était certaine, c'est que Bruce comptait et compte toujours beaucoup pour elle. Mais elle savait aussi que ce n'était pas une bonne chose. S'il n'a jamais été méchant avec elle, elle a toujours eu conscience de sa relation avec les femmes. Alors, elle a fait en sorte d'enfouir ses sentiments au plus profond d'elle, aussi parce qu'elle avait peur de le perdre. Aujourd'hui, elle continue de prendre ses distances avec les hommes, de manière générale, et si relation il y a, celle-ci ne dépasse pas quelques rendez-vous auxquels elle n'a pas envie de donner suite. Elle ne se considère pas malheureuse pour autant et profite depuis quelques années de cette liberté retrouvée, même si par moment la solitude la pèse et qu'elle aimerait au moins avoir un enfant... C'est bien une chose sur laquelle elle n'arrive pas à se résoudre à faire une croix dessus.




PSEUDO/PRÉNOM : evil regal/Emy AGE : 18 ans OU AS-TU CONNUS LE FORUM : une jolie pub facebook   FRÉQUENCE DE CONNEXION : 7/7 CRÉDITS PHOTO ET CITATION : timeless. + U2 AUTRE : la rousse est dans la place AUTRE(S) COMPTE(S) ? : //



Dernière édition par Poppy O'Carroll le Mar 15 Déc - 14:13, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Lun 14 Déc - 15:36

Ma poppppyyyyyyyy. La plus belle est parmi nous. Dégagez le passage. La rouquine est dans le coin. Prosternez vous ou j'vous casse les genoux ! XD
Bienvenue en tout cas si t'as besoin surtout n'hésite pas tu sais très bien ou me trouver ^^
Encore une fois mille merci d'avoir pris Poppy la sublime.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Lun 14 Déc - 15:55

Assistante personnelle de Bruce? Bon, j'avoue c'est un super scénario!
Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Lun 14 Déc - 16:00

On voit les fans de Suits Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Lun 14 Déc - 16:50

cet avatar excellent choix, je l'adore dans Suits bienvenue sur le forum I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Lun 14 Déc - 16:50

Sarah x Gabriel

Bienvenue parmi in nous.
Si t'as des questions ou quoi, n'hésites pas à contacter un membre du staff. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Lun 14 Déc - 17:11

DONNAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!
Don't Donna me!
Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Lun 14 Déc - 17:34

Mon Bruuuuuuuuuuuuuuuuce
Dégagez les femelles, ou je casse vos Louboutin
Merci à toi d'avoir créé cette perle

Jade : ouais, t'as vu ! La classe hein ?
Merci

Gale : merci ! Ryan toi je te quand tu veux

Johan : et toi donc Donna c'est tellement ma femme
merci beaucoup en tout cas

Freya : oooh ça fait longtemps que j'ai pas vu Mila sur un forum
merci I love you

Liam : Oh. My. George fan de Vikings et de Suits ? Mon dieu, épouse-moi
merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Lun 14 Déc - 17:35

Une autre assistante
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Lun 14 Déc - 18:41

DONNA/SARAH et puis ce scénario est fort cool, excellent choix bienvenue et bon courage avec ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Lun 14 Déc - 18:51

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Lun 14 Déc - 18:52

Poppy O'Carroll a écrit:
Mon Bruuuuuuuuuuuuuuuuce
Dégagez les femelles, ou je casse vos Louboutin
Merci à toi d'avoir créé cette perle
Mais de rien
oui c'est pas le bon compte, je sais, sorry not sorry, je t'aime sous tous mes moi!
Revenir en haut Aller en bas
Leela Robertson

avatar

MESSAGES : 1223 SINCE : 28/10/2015 NICKNAME : Mashed Woods - Justine FACE, @ : Priyanka Chopra

SCALPEL AND BISTOURI
Quote: « Je suture une banane dans l’espoir vain que ça réveillera mon cerveau. »
Surnom: Shiva
Répertoire:

MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Lun 14 Déc - 19:11

QUEL CHOIX Bienvenue parmi nous et si tu as besoin de quoique ce soit ma boîte mp est grande ouverte

_________________
Do it again, and I'll see you tomorrow, I want to get it, you've got something to borrow  Can't make it feel right on my own, that's when I turn you on again, I buy it, but it don't measure up, what is the missed ingredient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalpeletbistouris.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Lun 14 Déc - 19:16

Le choix de scénario Puis Suits déjà.
Bienvenue par ici ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Lun 14 Déc - 20:29

bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Lun 14 Déc - 20:52

bienvenue et super choix de scénario I love you
si tu as besoin de quoique ce soit je suis là pour toi I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Lun 14 Déc - 21:37

donna.
bienvenue parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Lun 14 Déc - 21:41

Malya : haha oui mais pas à l'hôpital merci

Al : Pedro/Oberyn/Javier
merci beaucoup, un lien s'impose

Aron : mercii

Toby : moi aussi je t'aime sous tous tes toi

Leela : merci beaucoup

Teddy : oui, Suits c'est la vie merci

Cece : merci

Victoria : merci ! je n'hésiterai pas

Olivia : c'est bon de voir autant de fans de Donna merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Lun 14 Déc - 22:07

Bienvenue parmi nous, bon courage pour la suite
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Mar 15 Déc - 11:33

Merci beaucoup Wesley
(un clin d'oeil à Richard Madden dans ton pseudo ? )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Mar 15 Déc - 14:26

J'adoooooore oui j'adore cette fiche voila, Poppy est parfaite, je donne ma bénédiction pour la validation!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Mar 15 Déc - 14:33

Je suis trop contente que ça te plaise
Merci beaucoup mon chat
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Mar 15 Déc - 14:35

De rien ma tigresse
merci à TOI d'avoir aussi bien cerné tout ce que je pensais et aimerais pour Poppy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Mar 15 Déc - 17:18

J'attends l'accord de Bruce avant de te valider cocotte, mais pour ma part c'est tout bon. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   Mar 15 Déc - 17:23

Haaaaaaaaaan mon Bruce, t'es trop choupi, je vais te faire plein de bébés pour la peine

Freya, l'avis de Bruce est juste au-dessus (juste qu'on a un peu bavardé )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poppy ~ in the name of love   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poppy ~ in the name of love
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» http://www.love-makeup.co.uk/ vous connaissez?
» I Love N......Y !
» Craquage nouvelle collection Love Lace et Warm and Cozy
» Love Lace Collection
» All you need is LOVE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - CUT THE SKIN - :: Damage Case :: Version 2 :: les fiches-
Sauter vers: