AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 caught in a bad romance (liam & nemo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: caught in a bad romance (liam & nemo)   Lun 14 Déc - 11:47

 
Don't let two men fall in love with you, girls.
It's not the sort of thing that ends well

| ©Ally Carter, Uncommon Criminals

Un gala de charité, voilà l’événement qui te faisait vibrer depuis quelques jours. Lorsque le remplaçant de Lynda Castel avait parlé de cette soirée tu avais presqu’immédiatement eu des papillons dans le ventre. Les grandes soirées, les robes magnifiques, les petits fours et le champagne… Tu adorais cette ambiance tout comme tu adorais la période de Noël. Ces derniers temps cela avait été un peu plus compliqué parce que ta famille ne te parlait plus et que tu te sentais un peu seule lors des fêtes de fin d’année mais tu n’avais pas arrêté pour autant d’être émerveillée lorsque tu voyais des décorations ou de jolies lumières dans les rues. Tu ne roulais pas sur l’or mais tu avais déjà prévu de pouvoir faire une petite donation. Le cancer était une atroce maladie et tu rêvais que quelqu’un trouve un jour une solution. Dire que tu avais passée des heures devant le miroir de ta salle de bain était un euphémisme. Tu voulais absolument être rayonnante et tu n’avais pas lésiné sur les moyens. Tu n’aurais probablement pas la plus belle des robes, cette dernière venant d’une friperie mais tu n’avais pas eu trop le choix. Et puis après tout ton apparence n’allait pas être le plus important. Même si tu avais peur que Némo te trouve bien trop banale. Lorsqu’il t’avait proposé de l’accompagner tu avais résisté à la tentation de sautiller de partout. Vous aviez échangé un petit baiser lors de la soirée des internes et tu n’avais pas trop su si cela signifiait quelque chose pour lui. Bien entendu vous aviez trouvé du temps pour vous retrouver dans la réserve et les baisers s’étaient multipliés mais peut-être voulait-il juste s’amuser ? Alors même si tu avais été très guillerette la semaine dernière, tu avais eu également quelques craintes. C’était amusant de voir à quel point d’une semaine à l’autre tout pouvait changer : ton humeur, ton statut, tes interventions auprès des résidents. Pour l’instant la chance te souriait. Oui mais jusque quand ? Tu relevas tes cheveux et admira le résultat. Un make-up naturel, une coiffure toute simple et une jolie robe dorée. Tu étais fin prête. Tu enfilas ta veste et te dirigea vers l’arrêt de bus. Pourvu que personne ne te prenne pour une prostituée. Ce genre de choses ça pouvait arriver… Et tu aurais du mal à le digérer. C’est vrai qu’après tout on ne voyait pas beaucoup ta jupe sous ton manteau. Le conducteur te fit un petit clin d’œil lorsque tu descendis et tu avanças vers le magnifique édifice loué pour l’occasion. Les décorations ornaient le mur et la musique estivale  te faisait presqu’oublier l’absence de neige. Tu entras et chercha du regard le garçon qui faisait battre ton cœur. Ce dernier s’accéléra lorsque tu croisas son regard. Tu lui souris tout en avançant vers lui. Il était absolument sublime dans son costume.  « Tu es magnifique » lui dis-tu simplement. Vous n’aviez pas forcément très envie que votre relation s’ébruite et que vous deveniez plus connus pour vos affaires de cœur que pour vos talents de futurs chirurgiens alors tu retins ton envie de l’embrasser. Pour l’instant vous n’étiez que tous les deux et tu essayas de repérer un endroit tranquille pour plus tard, lorsque l’ensemble de vos collègues internes vous  auront rejoint. Ce n’est pas parce que tu passais ton tour pour l’embrasser cette fois-ci que tu ne comptais pas te rattraper plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: caught in a bad romance (liam & nemo)   Lun 14 Déc - 19:37


Caught in a bad romance

Un bâtiment stérile composé de couloirs interminables. Tel était la vision de Nemo à propos de son lieu de travail. Des personnes y travaillaient, glorifiant la vie, repoussant la mort. A jouer aux dieux, à avoir de l'ambition et des rêves, au détail près qu'ils n'étaient tous que de simples êtres humains. Intelligents, travailleurs, talentueux, certes... Mais ce n'était que pour mieux faire exploser leur arrogance, rivalité, jalousie et soif de pouvoir. Le jeune homme avait été victime de cette mascarade hiérarchique au début de son internat. Depuis il avait endossé le rôle d'un simple soldat obéissant aux ordres même quand il s'agissait de se traîner dans la boue. Sauf qu'aujourd'hui il en était tout autre. Nemo était resté le même, or le vrai, celui caché sous cette carapace avait découvert Victoria. Elle était belle, pleine de vie, têtue, pessimiste aussi. Et puis il y avait eu cette après-midi où une drôle de confiance s'était installée zigzaguant entres les secrets et confidences incongrues. Il avait alors joué son rôle de séducteur ne sachant plus situer le semblant du vrai. Ensuite, la soirée des internes, où tout deux s'étaient rendus, une idée derrière la tête. Ils avaient bu, il s'agissait de faire la fête après tout. Nemo souhaitait tout de même garder des souvenirs de la soirée, se souvenir du premier baiser qu'il allait offrir à la Hepburn. Furtif, discret mais profond de sentiments. Il avait été rassuré dans les jours qui suivirent de retrouver l'interne. Apparemment cette dernière s'en souvenait et même s'ils n'avaient rien officialisé, le Brown était décidé à veiller personnellement au bon déroulement de cette nouvelle relation.

Tout ce parcours pour que Nemo accepte l'idée de se dévoiler progressivement à Victoria. Et quoi de mieux pour continuer à faire connaissance qu'un gala de charité? Organisé par l'hôpital, c'était l'occasion idéale d'expérimenter de nouvelles choses. Loin de la réserve du Menphis Wave, des bars ou des boîtes de la ville. Quelque chose de plus solennel, classe, une parfaite occasion à l'approche des fêtes de fin d'année. Le jeune homme l'avait invitée à venir en sa compagnie. Non pas entre deux baisers dans l'ombre d'une salle de garde mais à la fin d'une journée de travail alors que cette dernière se dirigeait vers le parking. Il se rappelle lui avoir demandé de se joindre à lui. Pour une personne présente à cet instant, il n'aurait perçu que deux internes prévoyant de se rendre à une grande fête en toute amitié et camaraderie. Nemo s'attachait de jour en jour à la jeune femme mais sa résolution de se dévoiler à elle était plus difficile que prévue. Ainsi il conservait son côté dragueur qui sans aucun doute devait troubler la jeune femme. Dans tous les cas, elle lui avait paru heureuse et avait accepté. Les deux internes ne s'étaient pas donnés de rendez-vous particuliers, ils se retrouveraient à l'hôtel où se déroulerait la réception.

A cet occasion, le jeune homme avait revêtu un beau costume sombre bleu marine. C'était celui qu'il avait porté lors du mariage de son cousin l'été précédent. Au moins il se différenciait de tout ces hommes habillés à l'identique ayant pour seule distinction une cravate ou un nœud papillon. Arrivé dans le hall, il jeta un regard à l'ensemble des invités déjà présents. Il y reconnut bien entendu de nombreux résidents et titulaires de l'hôpital ainsi que quelques internes mais personne avec qui il avait envie de discuter en attendant Victoria. Il se déplaça donc vers le côté pour ne pas bloquer l'arrivée des invités tout en veillant à rester en vue lorsque la jeune femme ferait son apparition. Elle ne tarda pas à arriver, dans sa robe simple mais si élégante. Elle la portait à la perfection. La jeune femme croisa son regard et ne prit pas longtemps pour le rejoindre. « Tu es magnifique » Il sourit, heureux de recevoir un tel compliment. Savait-elle seulement que ce soir il n'avait d'yeux que pour elle? « Tu es magnifique toi aussi. » Nemo n'aimait pas ce genre de dialogue, à reprendre le commentaire de l'un mais Victoria lui avait ôté le mot de la bouche. Il ne voyait pas comment mieux la qualifier. Il l'invita à rejoindre la zone de réception pour s'éloigner de la grande porte d'entrée laissant ressentir le vent frais. A présent mêlés aux convives, il ne s'agissait que d'une question de minutes avant qu'une connaissance ne vienne les saluer, rompant ainsi la connexion que le jeune homme espérait former lors de la soirée. L'endroit était majestueux, mais surtout inconnu du Brown, il n'avait donc aucune connaissance des endroits plus tranquilles et à l'écart du tumulte du gala. En effet, il continuait de la dévorer des yeux et ses lèvres lui paraissaient être une véritable drogue à portée de main en plein manque. Après quelques banalités échangées il décida de se diriger vers le bar. « Je t'offre quelque chose à boire? » Lui proposa-t'il un grand sourire séducteur se dessinant sur ses lèvres.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: caught in a bad romance (liam & nemo)   Lun 14 Déc - 20:31

 
Don't let two men fall in love with you, girls.
It's not the sort of thing that ends well

| ©Ally Carter, Uncommon Criminals

La soirée la plus mémorable de ta vie, ou presque. Voilà comment tu te l'imaginais. Tu étais avec le garçon de tes rêves, dans un lieu complètement époustouflant et tu allais passer la soirée avec tes amis internes. Les premières banalités échangées, il te proposa de boire un verre. Quelle bonne idée pour décoincer la situation. « Oui merci. » Vous vous dirigèrent vers le bar et tu commandas un cosmo. Un peu d'alcool t'aiderait à te détendre. Deux verres et tu serais déjà joyeuse. Tu étais tellement stressée ce soir. C'était comme votre premier rendez-vous et tu ne voulais pas le décevoir ou faire quelque chose qui puisse le faire changer d'avis. Tu fus rassurée lorsque tu te rendis compte que les sujets s'enchainaient et qu'il n'y avait absolument aucun malaise. Comme si c'était simple entre vous. Plus important encore, à aucun moment vous ne parliez de l'hôpital même si vous étiez entourés par des visages si familiers. Vous aviez crées un petit monde à vous. C'était très agréable. Et comme les boissons étaient gratuites tu glissas en plaisantant. « Je t'offre deuxième verre ? » Un clin d'oeil et vous voilà avec un deuxième verre. Ce serait celui qui te rendrait joyeuse sans pour autant agir de manière compromettante. Tu mordillas ta lèvre inférieur,e oubliant complètement que tu pouvais ruiner ton rouge à lèvres. « Je suis vraiment contente d'être là avec toi ce soir. » Timide ? Toi Victoria Hepburn ? Ce n'était pas franchement le qualificatif qui venait à l'esprit quand on te voyait pour la première fois. Sûre de toi, éblouissante, flirtant à droite à gauche. On t'imaginait plutôt comme la garce de service, d'où le surnom qui t'avait été donné et dont tu ignorais l'existence. Mais parfois il y a des vérités qu'il ne vaut mieux pas savoir. Tu le regardais, presque comme une enfant. Il te fascinait. Il était mignon, talentueux, drôle. Tu ne comprenais pas ce qu'il pouvait bien te trouver mais tu appréciais le moment. Il fallait que tu prennes plus exemple sur Némo. Sa vie avait l'air si simple. Avec toi, tout était toujours compliqué, même quand tu ne le voulais pas. Et plus tu le regardais plus les papillons se mettaient à battre des ailes dans ton ventre. Tu avais envie de pouvoir l'embrasser, de poser ta main sur sa joue et de retrouver les sensations que vous aviez éprouvées ensemble lors de vos rendez-vous, cachés en réserve. Finalement c'était un peu devenu votre repère cet endroit. « Viens je veux te montrer quelque chose. » Tu pris sa main et l'entraina dans un endroit derrière la salle de réception. Ce n'était pas une excuse. Du moins ça n'était pas qu'une excuse. Tu n'avais été qu'une fois dans ce somptueux lieu en compagnie de tes parents pour la profession de foi de l'une de tes cousines. La soeur de ta mère était bien plus aisée qu'elle. Par conséquent les réceptions étaient toujours hallucinantes. Et tu savais que derrière cette salle il y avait ce balcon avec cette vue de San Francisco. « Je rêvais de voir de nouveau cette vue. Je comprends pourquoi cet hôtel a cinq étoiles quand je suis ici. » lui dis-tu amusée. Cette soirée était parfaitement romantique. Tu tournas ton visage vers lui, te rapprochant. Némo était toujours celui qui faisait le premier pas. Tu avais envie de faire celui-là, pendant que vous étiez tous les deux sobres. Plus ou moins... Tu passas ta main sur sa joue comme tu avais tant envie de le faire et déposas tes lèvres sur les siennes. Il n'y avait rien à dire. C'était toujours si agréable. Et rien ni personne ne pourrait gâcher ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: caught in a bad romance (liam & nemo)   Lun 14 Déc - 22:26


Caught in a bad romance

La soirée débutait tellement bien que Nemo en fut surpris. Il se l'était imaginée des dizaines de fois dans sa tête, repassant le déroulement en boucle, voulant être le plus disponible envers Victoria. Elle lui avait ouvert les yeux, littéralement et même si ce n'était que le début, grâce à la jeune femme il allait changer, il le savait au fond de lui. Ils burent un premier verre et leur discussion n'en fut que plus prenante. Abandonnant les banalités sans pour autant s'attarder sur le travail. C'était si agréable d'échanger simplement avec une autre personne. En compagnie de la charmante, l'unique Victoria Hepburn. « Avec plaisir! » Le jeune homme céda à la tentation se servant une coupe de champagne. Les bulles lui montèrent à la tête, il venait d'atteindre le bon seuil. Le seuil qu'il fallait pour passer un rendez-vous digne de ce nom avec une si belle muse. Elle se mordillait la lèvre, comme toujours... Elle en mourrait d'envie, ça tombait bien lui aussi. Si seulement il connaissait mieux l'endroit pour s'éclipser discrètement. A croire que ses capacités à se retenir qu'il employait à l'hôpital avaient disparues. « Je suis vraiment contente d'être là avec toi ce soir. » Il continua de la dévorer des yeux, bu une nouvelle gorgée et se lança sur un ton de rigolade qui lui était si familier. « T'imagines pas à quel point ça me rassure! J'avais peur de t'ennuyer avec mes blagues pourries. » Il lui sourit, charmeur, tout en finissant sa coupe. Nemo la reposa sur le plateau d'un serveur qui passait à leurs côtés. Il n'eut pas le temps de reposer son regard sur la jeune femme que cette dernière l'entraînait vers une destination inconnue. Elle voulait lui montrer quelque chose. Lorsqu'ils passèrent devant les toilettes sans même une petite attention, l'interne fut rassuré. C'était un endroit fort prisé, surtout lors de telles soirées mais il ne voulait pas de ça avec Victoria. Il voulait prendre la chose très sérieusement, prendre son temps et profiter de chaque instant sans précipitation avec la jeune femme. C'est ainsi qu'ils ne s'étaient contentés que de longs baisers langoureux. C'était pas une histoire de sexe, du moins du côté du Brown et si c'est ce que recherchait l'interne, elle était extrêmement patiente. Et dire que cette interne avait été une envie avant de la découvrir vraiment. Cette rencontre avait chamboulée tout ses plans.

Il la suivit sans rechigner jusqu'à un balcon. Cette salle de réception cachait bien des merveilles. Le lieu s’apparentait plus à une grande terrasse digne des plus grands palais, le sol en marbre et des rambardes sculptées dans la pierre. La vue était tout simplement indescriptible. Il était époustouflé par un tel endroit! San Francisco était à leurs pieds, les lumières scintillants à travers la nuit. « Je rêvais de voir de nouveau cette vue. Je comprends pourquoi cet hôtel a cinq étoiles quand je suis ici. » Alors ce n'était pas la première fois qu'elle mettait les pieds sur ces dalles? Nemo avait pourtant bien remarqué que Victoria ne roulait pas sur l'or, elle était presque réticente à l'idée de s'approcher de la richesse et de l'influence que cette dernière procure. La Hepburn lui donnait l'impression qu'elle n'avait pas une très bonne vision de la classe aisée de la société. C'était curieux, comment avait-elle pu connaître un tel lieu? Il décida d'en faire abstraction. « Tu m'étonnes! Ce panorama me ferait presque de l’œil. » En vérité il embrassait la paysage du regard. Mais c'est à un tout autre baiser dont il eut le droit. Victoria se tourna vers lui, déposa une main délicate sur sa joue et finit par lui accorder ses lèvres. Elles étaient chaudes, agréables, parfaites. Il recula quelques secondes du visage de la jeune femme, jeta de nouveau un coup d’œil au paysage puis se résigna. « Mais je te choisis toi Victoria. » Il savait qu'elle aimait qu'on l'appelle par son prénom. Il adorait lui même le faire. Il lui sourit, les yeux pétillants puis s'empara de son visage entre ses deux mains et l'embrassa passionnément ne voulant plus décoller ses lèvres des siennes. Si seulement il pouvait rester éternellement à ses côtés, oubliant tout le reste, toutes les difficultés à l'hôpital, voulant se débarrasser de cette carapace qu'il détestait tant.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: caught in a bad romance (liam & nemo)   Mar 15 Déc - 11:39

Le gala était toujours un événement important pour la famille Connelly. C’était le moment de sortir le portefeuille et de donner à ceux qui en avaient le plus besoin. C’était le moment pour Wayne d’écraser tout ce beau monde de sa prestance et de se faire admirer. C’était le moyen pour Liam d’être reconnu comme le fils de, une fois de plus. Il appréciait les galas de charité parce que c’était dans ces moments qu’il appréciait être riche : viendrait peut-être un jour où ils n’auraient plus besoin de leur venir en aide et où son argent servirait à une autre utilisation. On ne peut pourtant pas sauver tout le monde. Elégant dans son costume hors de prix, que son père avait tenu qu’il revêtît, il se tenait aux côtés de son célèbre père cardiologue, serrant les mains à bon nombre de personnes présentes, toujours accompagné d’un sourire, tandis que sa mère radieuse, illuminait la salle de sa robe pailletée. Son père se pencha vers lui, soufflant à l’attention de son fils des recommandations que l’on ferait à un enfant. « Je compte sur toi pour ne pas te donner en spectacle, William. » Il abhorrait ce nom. Quand son père l’utilisait, c’était qu’il avait quelque chose à lui reprocher. C’était peut-être pour ça qu’il refusait de l’utiliser. Soupirant bruyamment, il lança un regard noir à son père : « Oui, je sais, tu me l’as répété cent fois ! » Il lui avait déjà bousillé la soirée. Son père connaissait sa maladresse, mais ce n’était pas en la pointant du doigt comme il le faisait qu’il allait bien l’aider. Vexé, Liam abandonna ses parents sans équivoque : « Je vais faire un tour… » Il ne pouvait pas boire de champagne, parce qu’il pourrait avoir le malheur de faire tomber le verre ou de finir bourré devant ses parents, alors il refusa la coupe qu’on lui proposa, et tourna ici et là, à la recherche de têtes connues. Plutôt mourir que de passer la soirée à feindre des sourires à toutes les personnes qui vantaient le talent de son père et qui lui assuraient qu’il était son portrait tout craché. Il ne savait pas où ils trouvaient la ressemblance. Il était si énervé de voir qu’il ne pouvait exister sans qu’on lui rappelle son père, qu’il finit par attraper une coupe de champagne au passage, sans la faire tomber, et il la but d’une traite. Il avait besoin de prendre l’air. Aussi, il s’avança pour sortir sur le balcon. Là, comme si la soirée n’était déjà pas suffisamment insupportable, son cœur se serra un peu plus. Lui qui cherchait des têtes connues était servi. Mais il aurait voulu ne pas les voir. Le spectacle qui s’offrait à lui était comme une trahison sans nom. Nemo, son meilleur ami et Victoria, la fille qui lui faisait tourner la tête, ensemble, en train de se bécoter devant tout San Francisco, comme dans une mauvaise comédie romantique. Ce fut probablement la goutte d’eau qui fit déborder le vase, voire le fit exploser. Nemo ne lui avait rien dit, mais ce n’était pas le pire. Le pire, c’est qu’il était convaincu que Victoria l’avait amadoué pour se rapprocher de Nemo. Toucher Liam, c’était attirer l’attention de Nemo. Et lui qui croyait qu’il se passait quelque chose entre elle et lui. Il s’était lourdement fourvoyé. « J’y crois pas ! » Lança-t-il tout haut. « Tu t’es servie de moi pour te rapprocher de mon meilleur ami ? » Liam complètement désabusé, riait nerveusement, secouant la tête. « C’était ça ton plan depuis le début ? Te payer ma tête pour que Nemo s’intéresse à toi ? » Il riait tant, mais en aucun cas il trouvait ça drôle. Même là, on le prenait pour un con. « Bravo ! T’as réussi ! » Se pinçant les lèvres, hochant la tête de gauche à droite, contrarié. « Et toi Nemo, c’est comme ça que tu me défends face à ses piques incessantes ?! Super ! Visiblement on n’a pas la même définition de l’amitié ! » D’ailleurs, il ne l’avait même pas appelé pour se rendre ici avec lui, et il avait dû se coltiner le père et ses belles paroles. Quant à Victoria, Il ne pouvait poser les yeux sur elle sans ressentir une profonde trahison malgré le fait que son ventre se noue toujours plus. « Tu devrais te méfier d’elle, Nemo. Vraiment. Parce que toi, t’as aucune idée du petit jeu qu’elle mène. » Il était prêt à tout lui balancer. De toute façon, il n’avait plus rien à perdre. Liam voyait tout son tableau en noir. Pourquoi fallait-il qu’il développe des sentiments d’une telle ampleur pour une fille qui l’avait manipulé depuis le début ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: caught in a bad romance (liam & nemo)   Mar 15 Déc - 16:22

 
Don't let two men fall in love with you, girls.
It's not the sort of thing that ends well

| ©Ally Carter, Uncommon Criminals

Est-ce que tu vivais un rêve ? En tout cas cela y ressemblait bien. Tu étais si fleur bleue quand on y pensait. Le genre de filles qui croit encore au prince charmant quand elle a le temps d’y penser et qu’elle n’est pas coincée entre ses révisions, ses factures et les opérations qu’elle espère.  Seulement voilà : les situations idylliques et les jolis moments d’insouciance n’ont jamais été faits pour toi. Ils n’existent même pas dans ton vocabulaire et tu n’as jamais eu la chance d’en vivre réellement. Pourtant tu y croyais ce soir. Némo, face à toi, cette vue époustouflante, le champagne à volonté et puis ce gala. Tu arrivais presque à te faire des amis internes. Tu souris lorsque tu entendis le jeune homme prononcer ton prénom. Il retenait les petits détails. C’était si rare de nos jours. Il semblait de moins en moins jouer un rôle et tu étais fière d’être celle qui allait percer sa carapace. Mais alors que tu profitais d’un des meilleurs baisers de ta vie, tu entendis une voix familière. Le ton était si agressif que Némo et toi vous éloignèrent immédiatement pour découvrir face à vous Liam, le visage habité par la colère. Tu ne comprenais pas. Tu aurais voulu dire quelque chose mais tu ne savais même pas ce qu’il pouvait vous reprocher. Avait-il bu ? Etait-il fatigué par cette soirée et la présence de son père ? Avait-il tout simplement passé une mauvaise journée et voulait-il parler à son meilleur ami ? Toutes ces questions se bousculaient dans ton esprit et tu eus très bientôt tes réponses. Des accusations, toutes (ou presque) adressées à ta petite personne. L’utiliser pour te rapprocher de son meilleur ami ? Un plan ? Comme si tu avais besoin de ça pour pouvoir parler à Némo. Mais même si tu avais voulu te défendre tu n’aurais pas pu. Il t’accusait déjà de jouer un jeu avec le garçon qui n’était pas officiellement ton petit ami. Tu sentis tes jambes défaillir comme à chaque fois qu’une situation choquante se produisait. A l’hôpital, dans tes premiers jours, cela te le faisait tout le temps. Vous n’étiez jamais préparés aux horreurs auxquelles vous pouviez être confrontés lors de vos passages aux urgences. Le temps avait fini par t’endurcir mais te voilà de nouveau déboussolée face à cette situation. Tu tournas la tête vers Némo qui semblait lui aussi profondément touché. Tu pouvais d’ores et déjà lui dire adieu. Qui choisirait une fille à la réputation douteuse face à son ami le plus proche ? Et ton regard s’arrêta une nouvelle fois sur Liam. Qu’est-ce qui lui avait pris ? Pourquoi disait-il toutes ces horribles choses ? Ne pouvait-il pas être heureux pour vous ? Tu te risquas à prendre la parole. « Némo n’a rien avoir avec notre relation, ni nos paris ni même les différents qu’on peut avoir. Ce n’est pas juste de t’en prendre à lui. » Au lieu de défendre ton petit ami tu aurais probablement mieux fait de te taire. Ses jolis yeux bleus te regardaient avec tellement de mépris que tu finirais presque par croire que tu ne vaux pas grand-chose. Mais était-ce parce qu’il semblait si menaçant ou parce que ses propos te touchaient particulièrement ? Ou peut-être était-ce parce qu’à chaque fois que tu avais croisé ses yeux, vous aviez eu un de ces moments ? Tu n’osais pas parler. Au loin tu entendais les coupes tinter entre elles, les gens rirent, la jolie musique et tu étais là, coincée entre ces deux garçons, à regretter d’avoir emmené Némo sur ce balcon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: caught in a bad romance (liam & nemo)   Mar 15 Déc - 17:12


Caught in a bad romance

Une voix familière les interpella. Qui aurait crû que Liam arrive à ce moment pour compléter le tableau? Nemo, dans les bras d'une femme magnifique, devant cette vue de San Francisco, son meilleur ami à ses côtés. Le tout ressemblait à une base solide pour enfin commencer à construire son avenir. Victoria se retira précipitamment de son emprise et le jeune homme en fît de même, heureux de voir Liam. Le sourire qu'il lui destinait s'effaça malheureusement bien vite de son visage. Il lui paraissait habité comme jamais, riant nerveusement à gorge déployée... Découvrir le Connelly dans cet état le terrifia. Totalement abasourdi il l'observa en train de s'en prendre à Victoria. « Hey! Qu'est-ce qui se passe Liam? » Il voulut s'approcher de lui mais de nombreuses questions s'écrasèrent en pleine face de la jeune femme.

Il était hors de lui et Nemo ne comprenait strictement rien à cette réaction si violente. « C’était ça ton plan depuis le début ? Te payer ma tête pour que Nemo s’intéresse à toi ? » Il n'en cru pas ses oreilles, sceptique il interrogea la Hepburn du regard. « De quoi il parle? » Lui demanda-t'il sans émettre le moindre son, parlant avec ses lèvres. Le Brown se sentait dépassé par la situation, entouré de deux étrangers qu'il pensait pourtant connaître. Les gens n'ont pas tort quand ils disent que le bonheur est fragile. Il s'agissait d'un véritable enfer. Paniqué, Nemo reporta son regard vers son meilleur ami et ce fut à son tour de s'en prendre plein dans la poire. « Et toi Nemo, c’est comme ça que tu me défends face à ses piques incessantes ?! Super ! Visiblement on n’a pas la même définition de l’amitié ! » Il allait s'étouffer, s'en était trop! En plus d'être méchant, Liam semblait aveuglé ayant faux sur toute la ligne! Lui? Ne pas l'avoir défendu? Il n'avait qu'à demander à Victoria ce qu'il lui avait dit à ce sujet lors de la soirée des internes. « Qu'est-ce que tu racontes Liam? C'est... » Le Connelly le coupa ne prêtant même pas attention aux interrogations du Brown. « Tu devrais te méfier d’elle, Nemo. Vraiment. Parce que toi, t’as aucune idée du petit jeu qu’elle mène. » Il savait qu'il aurait dû en apprendre plus sur cette histoire entre Victoria et Liam. Les deux internes lui avaient paru étrange. Il n'avait pensé qu'à une petite histoire de jalousie ou un patient que l'un aurait volé à l'autre.

Il était à des années lumières de la folie qui habitait son meilleur ami. Le jeune homme avait l'impression de voir Peeta lorsqu'il tente de s'en prendre à Katniss. Une situation digne d'un film où Nemo ne savait même plus où se placer. Il se devait de le calmer, le ramener à la raison pour entamer une discussion adulte et répondre aux accusations portées par le Connelly.  Sauf que Victoria décida de le défendre, déballant son point de vue. « Némo n’a rien avoir avec notre relation, ni nos paris ni même les différents qu’on peut avoir. Ce n’est pas juste de t’en prendre à lui. » Et Nemo n'en fut que plus retourné. Complètement déconnecté il prit peur. « Je nage en plein délire! » Dit-il en se reculant, laissant un rire nerveux sortir de ses cordes vocales. Une relation?! Des paris?! De quoi est-ce qu'ils parlaient? Il était certain d'un quiproquo, cela ne pouvait en être autrement. Il ne voulait se résoudre à perdre son meilleur ami dans de telles circonstances. Il souffla donc un bon coup et s'approcha doucement de Liam, toujours sur ses gardes au cas où sa tentative d'approche tournerait mal. « Liam. Je ne sais pas de quoi tu parles. On va tous s'expliquer tranquillement d'accord? » Il avait tellement peur de tout perdre, en une fraction de seconde, juste parce qu'il avait osé poser ses lèvres sur celles de la femme qu'il pensait aimer. « Liam. Victoria et moi ça n'a rien à voir avec toi. On a fait connaissance en travaillant ensemble c'est tout. » Pourquoi aucun des deux ne lui avait parlé de ces différends qu'ils entretenaient? Pourquoi n'avait-il pas été à l'écoute de son meilleur ami qui semblait souffrir? Pourquoi n'avait-il pas pris le temps de questionner Victoria sur les relations qu'elle entretenait avec Liam? Pourquoi?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: caught in a bad romance (liam & nemo)   Dim 20 Déc - 19:33

A peine avait-il vociféré toutes ses paroles, que Victoria prenait déjà la défense de Nemo telle un chevalier volant au secours de sa belle. Ca écoeurait Liam. Lui aurait-elle menti ? Il se passait un truc entre eux, elle lui avait même dit se souvenir de l’épisode intense et maintenant insupportable de leur soirée devant les toilettes, et ils s’étaient mutuellement capté les regards à nouveau dans la salle de repos. Et pendant ce temps-là, elle jouait sur un autre tableau avec son meilleur ami ? A quoi jouait-elle ? Si elle avait jeté son dévolu sur Nemo, pourquoi n’avait-elle pas repoussé Liam, pourquoi lui avait elle fait miroiter une opportunité ? Liam se sentait trahi au plus profond de son être. Ce n’était pas la première fois qu’une fille osait se payer sa tête, mais là, ça faisait d’autant plus mal qu’il se trouvait face à son meilleur ami. L’affront était insupportable. « Arrêtes de faire l’hypocrite ! S’il n’avait rien à voir, tu serais pas avec lui en ce moment même! » Il en voulait à Nemo parce qu’il avait fait passer son plaisir personnel avant le bien-être de son ami. N’avait-il pas vu, malgré ses efforts qu’il avait été contrarié par ses innombrables piques lors de la soirée des internes ? Il regrettait presque de leur avoir offert le carré VIP, parce qu’il les avait précipité dans les bras l’un de l’autre. Quelle était cette jalousie qui l’étreignait ? Pourquoi ne pouvait-il pas être simplement heureux de voir son ami trouver chaussure à son pied ? Parce qu’il éprouvait des sentiments pour elle. Il n’y avait aucun doute là-dessus. Ses palpitations cardiaques ne trompaient pas. La façon qu’il avait de la regarder, aussi. La rancœur qu’il éprouvait à ce moment-même était caractéristique de l’homme amoureux qui s’est vu voler la vedette. Comme à son habitude, son meilleur ami essayait de calmer le jeu, d’apaiser les tensions, et s’approcha de Liam pour essayer de le raisonner. C’était sans compter sur le regard méprisant de Liam, la mâchoire serrée qui le fustigea : « Non, j’ai pas envie de m’expliquer avec qui que ce soit, surtout pas vous deux. » Il se sentait seul, au fond. Personne ne le comprenait, tout le monde préférait continuer sa vie plutôt que de lui accorder de l’attention. Ce n’était pas grave, il allait faire de même à partir d’aujourd’hui, et il n’y aurait plus d’amitié qui tienne. Comme Victoria, Nemo chercha à dédouaner la jeune femme. Comme ils étaient mignons à tenter de se défendre. Mais ça ne fit que renforcer l’animosité du jeune Connelly pour ses pairs : « Tu vas répéter tout ce qu’elle dit en plus ?! C’est une aguicheuse et une profiteuse. Au final tu rigoleras moins quand elle se sera tapé tous les mecs du service et qu’elle sera la seule interne qui réussira parce qu’elle aura réussi à faire tourner la tête de tout le monde. » Il était sûr qu’elle chercherait à séduire son propre père et qu’elle parviendrait à ses fins. Il veillerait cependant à ce que l’affaire fasse beaucoup de bruit si elle venait à bousiller un peu plus la vie de sa mère qui était déjà cocue jusqu’à la moelle. Passablement énervé, il jugea bon de quitter les lieux à présent. Il n’avait de toute façon rien à leur dire de plus. Il avait été trahi par la personne en qui il avait le plus confiance et par celle pour qui il aurait fait n’importe quoi. « Sur ce, je vais vous laisser vous bécoter comme des adolescents, je préfère aller dépenser mon argent pour des personnes dans le besoin plutôt que de vous supporter une minute de plus. » Il savait ce qui lui restait à faire à présent. Faire cavalier seul. Il avait cette boule au ventre qui lui coupait le souffle, une colère monstre qui ne demandait qu’à se déclarer, et il savait qu’il ne resterait pas là ce soir. Voir son père après cet épisode malencontreux serait la goutte d’eau qui ferait déborder le vase.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: caught in a bad romance (liam & nemo)   Dim 20 Déc - 21:30

 
Don't let two men fall in love with you, girls.
It's not the sort of thing that ends well

| ©Ally Carter, Uncommon Criminals

Ton coeur battait à mille à l'heure. Pas parce que tu étais en compagnie de ce qui se rapprochait le plus d'un petit ami mais parce que tu étais complètement paniquée. Tu ne comprenais pas ce qui se passait, ce qui avait poussé Liam à débarquer aussi en colère ni comment ta soirée avait pu basculer aussi vite. Les agressions à ton encontre fusaient et Némo semblait si désemparé. Il n'avait pas à vivre cette situation. Finalement s'il y avait bien une personne innocente ici c'était lui. Lorsqu'il s'était tourné vers toi pour trouver une explication tu n'avais pas pu lui répondre. Pour dire quoi ? Il t'avait toujours plu, il était ton genre de garçon et tu le trouvais amusant, attentionné. Il semblait si parfait. A aucun moment tu ne t'étais payé sa tête. A aucun moment tu avais douté de ton envie de passer plus de temps avec lui. Pourtant Liam semblait appuyer ses propos, t'insultant au passage. « Le monde ne tourne pas autour de toi Connelly ! » soufflas-tu. Non Némo n'avait rien à voir avec ce qui avait pu se passer entre vous et que tu regrettais amèrement. Celui qui avait joué un double jeu c'était lui. A faire le petit malheureux, à essayer de te culpabiliser, à vouloir rembourser ton prêt et à plonger ses putains d'yeux dans les tiens. Et puis le coup de grâce arriva. Une nouvelle insulte, une qui te faisait profondément mal. Quelle fille pourrait accepter qu'un homme lui parle de cette manière. Une aguicheuse ? C'est comme ça qu'on te voyait ici ? « Wow, c'est classe, c'est super classe William merci. » L'énervement commençait à s'emparer de toi et tu n'hésitas pas à utiliser son prénom entier. Tu en oubliais presque Némo à tes côtés. Les mots de Liam raisonnaient en toi et continuaient de te blesser mais ce fut encore pire lorsqu'il associa ton comportement avec ta possible réussite. Ta gorge se serra. Comment pouvait-il dire ça après ce que tu avais pu lui confier dans la salle de repos ? Il connaissait tes angoisses et il t'avait pourtant assuré que tu étais douée dans ce que tu faisais et aujourd'hui il affirmait que pour réussir tu étais obligée de draguer tout ce qui bougeait ? « Si je réussis c'est parce que je suis une bosseuse et que je passe mon temps à travailler et à essayer d'être meilleure. Mais si ça te rassure de te dire que mon plan est de me taper tous les internes fais toi plaisir. » Tu ne savais pas comment tu avais trouvé la force pour parler mais tu en étais fière. Tu observas Liam quelques secondes en secouant la tête, navrée. Tu ne t'étais pas trompée sur lui. Il était bien le fils à papa détestable que tu imaginais et tu ne voudrais plus jamais lui adresser la parole. Mais lorsqu'il choisit une nouvelle fois la fuite tu pestas. C'était bien trop facile ! « Non tu vas rester. Je refuse que tu puisses cracher ton venin et partir en laissant Némo aussi mal à l'aise. Une fois encore tu n'as rien à lui reprocher, pas plus qu'à moi d'ailleurs. Mais que tu veuilles me détester peut passer. Que tu t'en prennes à lui alors qu'il t'a toujours défendu, non. Alors je vais vous laisser vous expliquer et tu as franchement intérêt à changer de comportement en sa présence ! » Tu ne pouvais pas rester une seconde de plus. Tu étais trop secouée par ce que tu venais d'entendre et tu avais besoin de sortir de ce lieu, de rentrer chez toi. Tu ne savais plus si c'était Liam qui te dégoutait ou si c'était toi. Tu n'arrivais pas à te faire à son regard haineux. Tu n'avais jamais été sûre de toi et tu avais de nouveau cette impression de ne valoir pas grand chose. Tu te tournas vers Némo et attrapa ses mains. Le regarder t'aida partiellement à reprendre la parole. Tout en caressant le dos de ses mains tu lui dis à voix basse. « Merci Némo, de m'avoir donné l'impression l'espace d'une soirée d'être autre chose qu'une simple garce hypocrite et aguicheuse. Tu n'imagines pas ce que cette petite heure en ta présence a pu représenter pour moi en cette période. » Parce que même si autrefois tu avais adoré Noël, tu le passerais seule cette année aussi. Ta famille était un lointain souvenir et même si ce n'était que pour une petite heure tu étais ravie d'avoir pu ressentir à nouveau l'esprit de Noël avec lui. Et aussi parce que tu sentais qu'après cet épisode il ne voudrait plus passer de temps en ta compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: caught in a bad romance (liam & nemo)   Lun 21 Déc - 0:30


Caught in a bad romance

Un chef d'oeuvre. Du pur délire surtout. De quelle drogue hors de prix pouvait-il bien s'agir? Car jamais dans sa vie Nemo n'avait assisté à un spectacle aussi surréaliste. Avec les scènes de ménage de son oncle Harry et de sa tante Jeanne, il pensait avoir atteint le summum de l'absurdité depuis bien longtemps. Victoria et Liam venait de détrôner le couple de retraités et montait directement sur la première marche du podium. Le jeune homme, debout entre les deux, bouillonnant de l'intérieur, se voyait déjà fracasser les crânes de ses deux compères l'un contre l'autre afin de faire cesser leurs chamailleries. Jour de chance pour l'un et l'autre, l'interne était contre la violence. De toutes façons il n'aurait jamais pu s'en prendre à son meilleur ami et la femme en qui il avait profondément envie de croire que cette fois, c'était possible.« Arrêtes de faire l’hypocrite ! S’il n’avait rien à voir, tu serais pas avec lui en ce moment même! » « Le monde ne tourne pas autour de toi Connelly ! » Combien de temps leurs échanges houleux allaient-ils durer? Le Brown eut le malheur d’émettre un rire purement nerveux, ce qui n'arrangea rien à la situation. Il ne comprenait décidément pas les reproches et accusations que les deux se balançaient violemment. A l'écart, il sentait bien qu'il avait raté un épisode. Il n'y a rien de plus barbant que de se faire spoiler l'épisode alors qu'on a pas vu le début, sérieux.

Et alors que Nemo tentait de ramener le calme et trouver une solution pour en apprendre un peu plus sur le passé qui reliait les deux internes il se fit renvoyer aussi vite qu'il était arrivé. « Non, j’ai pas envie de m’expliquer avec qui que ce soit, surtout pas vous deux. » Au moins ça avait le don d'être clair. Sauf que lui, il était déterminé à exprimer son point de vue et éviter toute confusion superflue. Le problème étant qu'il n'en savait que très peu. Seulement qu'à ses yeux, Victoria et lui c'était relié à tout sauf son meilleur ami. Si on lui disait Hepburn il répondrait la réserve, c'est pour dire... « Tu vas répéter tout ce qu’elle dit en plus ?! C’est une aguicheuse et une profiteuse. Au final tu rigoleras moins quand elle se sera tapé tous les mecs du service et qu’elle sera la seule interne qui réussira parce qu’elle aura réussi à faire tourner la tête de tout le monde. » Cette fois Liam dépassait les bornes. Qui était à ses côtés lorsqu'il s'était retrouvé proche du gouffre de l'abandon de ses études quelques jours plus tôt? Nemo avait toujours été là pour son ami. Toujours. Il devrait s'en rendre compte et ne pas balayer cette fidélité en une seconde. Il n'avait pas le droit d'oublier leur amitié en utilisant comme argument une fille. Ou pire, sous entendre qu'il n'était pas assez grand pour faire ce qu'il voulait et avec qui.

Devait-il lui dire qu'il n'y avait encore rien d'officiel entre lui et Victoria? Que peut être, et uniquement peut être, cette soirée aurait été un début de quelque chose? Le Brown se sentait tellement ridicule, lui qui se voyait déjà inviter son meilleur ami et sa future petite amie à passer chez lui lors des fêtes pour rencontrer sa famille. C'était leur tradition d'habitude, présenter ses nouvelles rencontres, ses nouveaux amis, afin de les intégrer au mieux à cette famille qui se voulait ouverte, loufoque mais surtout accueillante. Quel sombre idiot il était à avoir crû que pour une fois ce serait à son tour d'amener des personnes lors des fêtes. « Wow, c'est classe, c'est super classe William merci. » Victoria venait de la rappeler à l’ordre. Ce soir il n'y avait que des victimes et des incompris, aucun bourreau à l'horizon même si c'est ce qu’ils voulaient faire entendre. Il y avait bien trop de zones d'ombres entre les uns et les autres pour les ramener à la raison. Même Nemo, si doué au quotidien pour ne pas porter d'importance aux choses se retrouvait happé par cette ambiance lugubre. « Si je réussis c'est parce que je suis une bosseuse et que je passe mon temps à travailler et à essayer d'être meilleure. Mais si ça te rassure de te dire que mon plan est de me taper tous les internes fais toi plaisir. » La jeune femme continuait de répondre. A quoi bon parler entre sourds? Pire, entre des sourds butés. « T'as pas à te justifier Victoria. » L'interne était loin de la conversation, cherchant une solution pour arrêter ce carnage. Sa remarque n'avait aucun but précis excepté celui de lui faire gagner du temps. Plus les deux fous se parlaient et plus Nemo pouvait collecter des indices pour comprendre ce qui attisait leurs haines communes. « Sur ce, je vais vous laisser vous bécoter comme des adolescents, je préfère aller dépenser mon argent pour des personnes dans le besoin plutôt que de vous supporter une minute de plus. » Déception absolue. Où était passé le Liam qu'il avait rencontré quelques années plus tôt? Le Liam qui ne traiterait pour rien au monde son meilleur ami de la sorte. « Non tu vas rester. Je refuse que tu puisses cracher ton venin et partir en laissant Némo aussi mal à l'aise. Une fois encore tu n'as rien à lui reprocher, pas plus qu'à moi d'ailleurs. Mais que tu veuilles me détester peut passer. Que tu t'en prennes à lui alors qu'il t'a toujours défendu, non. Alors je vais vous laisser vous expliquer et tu as franchement intérêt à changer de comportement en sa présence ! » La Hepburn avait réussi à la retenir mais elle s'était aussi permise de parler en son nom et cette initiative brisa le barrage qui empêchait Nemo d'exploser à son tour. A se faire balancer comme une balle entre l'un et l'autre, lui aussi avait ses revendications et il était déterminé à les faire entendre. Liam c'était avant tout son meilleur ami. Il ne supportait pas de se faire insulter par ce dernier, certes mais se faire materner par Victoria il en était hors de question! Il se doutait bien qu'elle voulait bien faire mais cette fois les deux lascars devraient prendre en compte un point important, l'interne les connaît tous les deux séparément et éloignés l'un de l'autre ils étaient bien différents de la démonstration qu'ils étaient en train d'effectuer.

La jeune femme s'empara de ses mains et complètement désolée tenta tant bien que mal de le remercier pour cette soirée passée ensemble. Était-elle en train de lui dire adieu? De le larguer alors qu'ils n'avaient encore rien officialisé? Les deux personnes qu'il pensait connaître et en qui il vouait une grande confiance... Serait-ce eux qui le détruirait avec le plus d'ardeur et de violence? Il baissa le regard, reprit possession de ses mains et se plaça entre Liam et Victoria. « Personne ne va partir. » Sa voix était froide, digne d'un serial killer. Nemo releva la tête et rit à gorge déployée, cette mascarade était telle! Comment se retenir? Les larmes auraient pu couler mais l'interne n'était pas de cette espèce à se laisser abattre et baisser les bras. Ils resteraient sur ce balcon jusqu'à se les cailler s'il le fallait mais personne ne partirait sans s'être exprimé clairement. Il se tourna vers Liam, le foudroyant du regard. « Le problème c’est moi ou c'est elle? A moins que tu ne puisses accepter que nous sommes tous les trois des adultes. Ça te pose un problème que je fasse partie de sa liste: les gars du service avec qui j'ai couché? » Bien sûr que cette éventualité l'affectait, le terrifiait même car il souhaitait tellement plus avec la jeune femme. Mais il se devait de remettre les pendules à l'heure. C'était le seul moyen pour faire comprendre à ses deux camarades qu'il était un être humain avant d'être le sujet d'accusations sordides. Puis ce fut au tour de Victoria. « Merci de prendre ma défense mais je suis assez grand pour me défendre tout seul. » Si seulement ils daignaient lui apporter plus de matière pour poser son avis de manière plus objective. Le Brown s'écarta du tumulte pour retourner vers le bord de la terrasse. Quel gâchis, une si belle soirée avec un tel projet de charité et puis cette vue à en couper le souffle. Il inspira un grand coup car il savait qu'avec ce qu'il allait dire plus rien ne serait jamais pareil. Liam ne serait plus seulement son meilleur ami, si tout du moins il restait son ami et Victoria... Victoria ne resterait pas seulement une histoire parmi d'autres. « Je vais vous dire à tous les deux c'est quoi le problème! Je pensais connaitre et avoir donné ma confiance à deux personnes extraordinaires. J'avais tort! C'est triste mais au moins je l'admets. On me parle de trahison. D'un plan machiavélique avec pour but de coucher. Mais le pire c'est que vous me prenez pour le gros con de toute cette histoire. Comme si j'étais incapable de comprendre que vous avez vos différends entre vous. » Il était pas débile non plus. Tout ce qu'il demandait c'est qu'on lui explique cette histoire afin de la prendre en considération et de ne plus commettre de gaffe. C'était simple pourtant, l'un et l'autre savait tout aussi bien que Nemo était tolérant envers les histoires personnelles de chacun. « Et tant que vous m'aurez pas expliqué le problème, comptez par sur moi pour rester encaisser ce que vous vous balancer à la figure! Ou même pour vous laisser m'abandonner dans un coin alors que je m'efforce de vous prouver ma fidélité.» Il ne savait pas quoi dire d'autre pour créer l’électrochoc. Ils avaient intérêt à s’expliquer sinon c'est à coup de défibrillateur qu'il les ferait parler.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: caught in a bad romance (liam & nemo)   

Revenir en haut Aller en bas
 
caught in a bad romance (liam & nemo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Monde de Nemo
» (m) liam payne ≈ you make my world upside down.
» (liam) - uc
» Plongeurs civils
» le poisson Clown

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - CUT THE SKIN - :: Damage Case :: ANCIENS TOPICS :: Episode 2-
Sauter vers: