AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et merde ... (avec Leela)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Et merde ... (avec Leela)   Lun 30 Nov - 18:13

J'étais aujourd'hui chargée d'être aux urgences. J'étais actuellement résidente en chirurgie en deuxième année, je n'avais donc pas encore de spécialité et je n'étais donc pas attachée à un service. Je pensais par la suite m'orienter vers la traumatologie, mais je n'étais pas encore complètement fixée. Je m'occupais d'une patiente qui avait une coupure assez profonde. Je me chargeais de lui faire des points de suture. Une fois que j'eus terminée, la jeune femme pouvait repartir chez elle. Un titulaire me demanda d'aller aider pour un autre patient. Il s'agissait d'un jeune homme de 21 ans qui avait eu un accident de scooter. Il avait de nombreuses blessures. Je me rendis là où on m'avait demandé d'aller pour aider. En entrant dans la pièce, je tombais nez à nez avec Leela. Je restais bouche bée. Je dus vite me reprendre. J'avais essayé d'éviter Leela depuis environ un mois. J'avais réussi jusque là à ne pas trop lui parler, mais je savais que je ne pourrais pas l'éviter cent sept ans. Il y a bien un moment où il faudrait qu'on se parle. C'était peut-être le moment. Je voulais m'occuper de ce patient, nous allions donc devoir travailler ensemble car connaissant Leela, elle n'allait pas laisser ce cas.   "Bon qu'est-ce qu'on a ? " Leela était arrivée avant moi. Je voulais être mise au courant de ce qu'elle avait remarqué. Voir ce qu'elle voulait qu'on fasse. Il fallait coopérer pour pouvoir sauver la vie de ce jeune patient. Même si j'avais encore de la rancune pour Leela, je restais professionnelle et la vie du patient est ce qui m'importait le plus. Peut-être aussi que je l'avais assez ignoré et qu'il était peut-être temps de crever l'abcès. Je pense que quelque part j'en avais envie, je voulais pouvoir lui parler, lui dire ce que je ressentais. Ce n'était en général pas dans ma nature de garder les choses pour moi, j'avais plutôt l'habitude de verbaliser, de m'exprimer, de partager mes émotions. Leela devait savoir ce que je ressentais. Je pense qu'elle avait de toute façon compris que je lui en voulais, vu comme je l'avais ignoré pendant plus d'un mois, c'était évident que je lui faisais la tête. Mais pouvoir se parler, la laisser aussi s'expliquer pouvait eut-être nous être bénéfique. Je pense que j'attendais aussi des excuses. Je ne lui avais pas laissé la possibilité de le faire jusque ici, mais j'espérais qu'elle comptait m'en faire car pour moi, elle m'en devait. Elle m'avait blessé.  
Revenir en haut Aller en bas
Leela Robertson

avatar

MESSAGES : 1223 SINCE : 28/10/2015 NICKNAME : Mashed Woods - Justine FACE, @ : Priyanka Chopra

SCALPEL AND BISTOURI
Quote: « Je suture une banane dans l’espoir vain que ça réveillera mon cerveau. »
Surnom: Shiva
Répertoire:

MessageSujet: Re: Et merde ... (avec Leela)   Lun 30 Nov - 21:33

Les urgences, certainement l'endroit de cet hôpital que Leela préférait. Ici on ne sait jamais à quoi s'attendre mais la plupart du temps on est loin d'être déçu. Parfois même le cas le plus anodin se révèle être en réalité une pathologie plus profonde. La jeune indienne se souvient encore de son premier jour aux urgences, ou à la « mine » comme l'aime l'appeler la plupart des jeunes médecins. C'était une jeune femme qui était arrivée en crachant du sang, si au départ on lui avait diagnostiqué une obstruction des sinus, Leela avait su creuser plus loin et découvert une tumeur de stade 2 au niveau du cervelet. Elle avait engagé de nombreux tests, qui n'avait pas été au goût de ses supérieurs car inutile selon eux, finalement à la fin de la journée elle avait reçu les félicitations de ces derniers. Chance du débutant ? Très peu pour la future trentenaire toujours très sûre d'elle. Cette patiente elle l'avait soignée grâce à son sens de l'observation et son analyse critique des symptômes. En ce moment Leela se sentait seule, les deux personnes à qui elle tenait le plus l'évitaient coûte que coûte, et même si elle ne montre rien cet acharnement au travail en dit beaucoup sur ce qu'elle ressent. Alors venir aux urgences lui changeait les idées, c'était beaucoup plus intéressant que de se coltiner les opérations d'interne que lui refourguait le docteur Jagger. A tel point qu'elle commençait vraiment à songer de changer de spécialité pour la traumatologie. Le docteur Marquez était le genre de titulaire que Leela adore, au moins elle savait reconnaître ses véritables qualités de chirurgiens. Attendant patiemment au niveau de l'accueil en triant les tablettes numériques, Leela se retourna automatiquement lorsqu'elle entendit les portes coulissantes s'ouvrirent suivi d'un brouhaha d'ambulancier et de brancard, cette fois elle le savait c'était pour elle. On lui indiqua un jeune patient de 21 ans, la jambe en vrac il saignait énormément, il avait également du mal à respirer. Le docteur Marquez signala à la jeune indienne de l'emmener dans une des salles de trauma lui indiquant par un geste de la main qu'elle lui enverrait bientôt du renfort. Quelques branchements et une vérification du pouls plus tard, la porte s'ouvrit. Le choc, comme un électrocardiogramme en plein cœur, Leela n'en revenait pas, le renfort, c'était Abbey. Elle resta stoïque quelques secondes, on dirait que la période d'un mois signifiait qu'elle devait recroiser tous ceux à qui elle avait fait du mal, d'abord Mark dans l’ascenseur et maintenant Abbey. "Bon qu'est-ce qu'on a ? " demanda la blonde en s'avançant près du brancard. « Jeune homme de 21 ans, présente une fracture du tibia et une difficulté à respirer. J'ai bipé l'ortho mais personne ne répond » répondit Leela le plus professionnellement. Elle ne pu s'empêcher de jeter un nouveau regard en direction d'Abbey se retrouver là, avec elle, c'était bizarre. Soudain, le patient, commença à avoir du mal à respirer. « Il est en hyperventilation, il faut pratiquer une trachéotomie, je peux la faire, si tu veux, je l'ai déjà fait en Inde. » proposa t-elle dans l'urgence.

_________________
Do it again, and I'll see you tomorrow, I want to get it, you've got something to borrow  Can't make it feel right on my own, that's when I turn you on again, I buy it, but it don't measure up, what is the missed ingredient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalpeletbistouris.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et merde ... (avec Leela)   Mar 1 Déc - 18:51

Je me retrouvais face à Leela et je ne pouvais pas faire demi-tours. Nous étions condamnées à travailler ensemble pour sauver ce patient. C'était peut-être une bonne chose, cela nous permettrait peut-être d'enfin parler. Le fait d'ignorer mon amie avait peut-être assez duré et je pense que nous avions besoin de mettre carte sur table. J'avais de mon côté des choses à lui dire et je pensais que ce serait surement la même chose pour elle. Mais pour le moment, nous avions un patient qui souffrait et dont il fallait s'occuper. Je lui demandais ce qu'on avait. Elle m'indiqua l'âge du patient, ce qu'il avait, sans me préciser son nom. Elle m'indiqua également qu'elle avait essayé d'appeler l'orho pour la fracture au tibia, mais elle n'avait pas eu de réponse. Je regardais vite fait le dossier du patient pour avoir un nom. Je voyais que le jeune homme souffrait à cause de sa blessure et qu'il avait dû mal à respirer.  "Je vais essayer de biper à nouveau l'ortho, voir si quelqu'un peut venir rapidement.  " Je bipais un titulaire de l'ortho en espérant avoir vite quelqu'un. Le patient avait de plus en plus de mal à respirer. Tout comme Leela, je pensais qu'il fallait agir rapidement. Elle proposa d'effectuer une trachéotomie. Elle déclara en avoir fait en Inde. Nous n'allions pas nous battre, la vie d'un patient était en jeu. Je décidais de la laisser faire. "Ok, je te laisse faire."  Je regardais les constantes de notre patients. Je ne savais pas combien de fois Leela avait pratiqué cette procédure, je ne mettais pas du tout en doute ses compétences. Leela était vraiment très douée. Elle allait faire un sacrée bon chirurgien. Mais, elle effectuait une procédure risquée et il fallait quelqu'un pour vérifier les constantes du patient. Si notre patient venait à faire un arrêt, nous devrions agir encore différemment.  Leela avait l'air assez sûr d'elle. Je la regardais faire. J'apprenais en même temps. Elle y allait tout de même prudemment, ce n'était pas un exercice, nous avions la vie d'un homme entre nos mains. Je devais reconnaître que mon amie se débrouillait vraiment bien. "Tu as l'air de gérer, tu en as fait beaucoup en Inde ? " Même si nous étions en froid, je devais reconnaître qu'elle était douée dans son métier, de plus, je n'avais pas eu l'occasion d'en savoir beaucoup sur son année en Inde, c'était une première entrée en matière, une façon d'entamer la discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Leela Robertson

avatar

MESSAGES : 1223 SINCE : 28/10/2015 NICKNAME : Mashed Woods - Justine FACE, @ : Priyanka Chopra

SCALPEL AND BISTOURI
Quote: « Je suture une banane dans l’espoir vain que ça réveillera mon cerveau. »
Surnom: Shiva
Répertoire:

MessageSujet: Re: Et merde ... (avec Leela)   Sam 5 Déc - 22:44

"Je vais essayer de biper à nouveau l'ortho, voir si quelqu'un peut venir rapidement. " dit Abbey suite aux indications de Leela. Mais la brune à forte tête le sait,le service est en sous effectif à cette heure si tardive et il y a peu de chance que l'ortho arrive dans les 10 prochaines minutes, il faut pourtant agir vite. Alors qu'elle sait pertinemment qu'elle n'a pas le droit de réaliser une intervention sans la présence d'un titulaire, Leela propose à Abbey de réaliser la trachéotomie. Elle n'a pas le choix, elle a conscience que si aucune des deux n'intervient le patient risque de mourir ou d'avoir des séquelles à vie. Elle demande tout de même l'avis de sa meilleure amie, en tant normal, avec quelqu'un d'autre elle ne s'en serait pas pré-occupé et aurait fait l'incision. Elle ne voulait pas encore plus envenimer la situation actuelle avec son amie. "Ok, je te laisse faire." finit par dire Abbey. Leela la regarda à nouveau pour être sûre de la décision de son amie et des conséquences que cela pouvait engendrer. Des décisions comme ça, elles en avaient pris plusieurs au cours de leur internat, jamais aucunes des deux ne laisseraient mourir un patient alors qu'elle savent pertinemment qu'elles peuvent réaliser l'intervention en question. Abbey semblait encore lui faire confiance, un bon point que remarqua la jeune indienne.  Elle s'empara du scalpel, repéra les cordes vocales, puis le deuxième et le quatrième anneau cartilagineux, entre lesquels elle commença à inciser. Des trachéotomies elle en avait fait plusieurs en Inde, dans cette petite clinique reclus des grandes villes. Si elle n'était pas pourvue en matériel technologique, Leela avait su appréhender la réalité du terrain et se débrouiller avec les moyens du bord. La meilleure école pour certains. Tandis qu'elle s'appliquait à inciser correctement, elle remarqua qu'Abbey suivait les constantes avec attention, un véritable travail d'équipe comme elles en avaient fait il y a un an. Une pointe de nostalgie qui ne déconcentra pas la future titulaire en neurochirurgie, la précision minime c'était son domaine et ça se voyait. "Tu as l'air de gérer, tu en as fait beaucoup en Inde ? " demanda Abbey tandis que Leela commençait à placer le tube au niveau du cou du patient. Cet élan d'intéressement de la part de son ancienne meilleure amie la frappa. Était-elle enfin ouverte au dialogue ? Leela ne manquait pas cette ouverture. « Oui dans la clinique ou j'étais on avait pas beaucoup de moyens et je réalisais surtout des petites interventions de ce genre. » répondit Leela de bon cœur. « On dirait qu'il est tiré d'affaire, il faut maintenant voir ce que l'on fait avec sa jambe » lâcha Leela en entendant les gémissements de son patient qui semblait souffrir. « Toujours pas de nouvelles de l'ortho ? » demanda Leela.

_________________
Do it again, and I'll see you tomorrow, I want to get it, you've got something to borrow  Can't make it feel right on my own, that's when I turn you on again, I buy it, but it don't measure up, what is the missed ingredient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalpeletbistouris.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et merde ... (avec Leela)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et merde ... (avec Leela)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nacelle MATRIX PRO de JANE compatible avec chassi LOOLA ?
» Poussette avec landau pour campagne
» accrocher des sacs sur une poussette avec guidon
» coque avec base ceinture juste a cliper???
» Que faire avec des coings ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - CUT THE SKIN - :: Damage Case :: ANCIENS TOPICS-
Sauter vers: