AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (the devil's right there in the details)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: (the devil's right there in the details)   Dim 29 Nov - 2:21


TEDDY OSWALD
“she's not a girl,
she's a storm with a skin.”

NOM :  oswald, le nom de sa mère, getzler par son père. le choix s'est porté sur le premier, et il n'a pas été difficile, entre porter le nom de la femme qui l'a éduquée ou celui d'un homme qui s'est barré du jour au lendemain. PRÉNOM :  teddy, prénom mixte qui prête à confusion apparemment, quand on voit le nombre de coups de téléphone où on l'interpelle par un 'monsieur' poli. AGE : vingt-six ans, le temps passe vite, trop sans doute. fréquenter les morts lui rappelle un peu plus à chaque fois qu'il est précieux, ce temps, et que l'espèce humaine a un talent incroyable pour le gaspiller. SURNOM :  cerberus de son nom latin, cerbère, le chien monstrueux qui gardait les enfers - douce ironie, quand on sait qu'elle travaille à la morgue. il y a aussi un peu de son caractère derrière ça, bornée et du feu dans les veines, elle sait mordre, plus fort qu'on ne pourrait l'imaginer. ORIGINES :  yankee, même s'il y a du sang irlandais dans le système. une touche de suisse aussi, même si elle l'ignore et que clairement, elle n'en a rien à faire. STATUT :  célibataire que l'amour laisse dubitative, le concept est sympa, la théorie idéaliste, mais la pratique est souvent décevante. son coeur, ou plutôt son corps penchait pour les courbes féminines, elle en était persuadée, jusque là. puis maintenant, il y a lui et cette paire d'yeux qui remettent bien des choses en question. MÉTIER :  interne en médecine légale, les morts, les erreurs, les horreurs, ce sont sous ses phalanges délicates qu'ils défilent. mais la médecine légale, c'est pas juste scier des corps, c'est aussi s'inquiéter des vivants, plus que ce que les gens peuvent s'imaginer en ce qui concerne ce milieu. TRAITS DE CARACTÈRE : bornée, impétueuse, penchant pour le sarcasme, drôle (à sa manière), caractérielle, souriante, insolente, franche, mature quand ça l'arrange, ambitieuse, audacieuse, déterminée, loyale, bosseuse, minutieuse, passionnée, charmeuse, droite, active, indépendante, forte, farouche sur les bords, curieuse. GROUPE :  stethoscope. AVATAR :  nicola peltz. SCENARIO OU INVENTE ? :  scénario de Lip.

✃ It's as if I could not breathe without you.
(one)Teddy, c'est une forte tête, elle est exigeante avec elle-même, elle se permet donc de l'être avec les autres. Elle n'en est pas pour autant psychorigide, l'erreur est humaine, ils en font tous, le but du jeu, c'est d'en minimiser les conséquences. (two) Elle aime le sport, elle court dans tous les sens depuis qu'elle est en âge de marcher, et grandir avec des garçons pour l'entourer n'a pas arrangé les choses. Son truc à elle ça reste le surf, San Clemente et ses vagues ont bercé son enfance. (three) Personne n'aime avoir tort, mais Teddy est une catastrophe pour ça, surtout quand elle est persuadée d'avoir raison. Quand vient le moment de reconnaître son erreur, elle préfère se renfrogner et ne plus répondre, plutôt que d'admettre. (four) Elle aime l'ordre, sans pour autant devenir maniaque, le juste milieu si on veut. L'appartement - pour le peu de temps qu'elle y passe - doit être bien rangé, et rien ne traîne dans sa voiture. (five) Elle a un chat, qui s'appelle elvis, ou plutôt fat elvis. Il est énorme, elle a essayé de le pousser au régime, de le sortir avec une laisse, il s'est juste laissé traîner par terre, donc elle a abandonné l'idée. (six) Teddy aime les femmes, seulement les femmes, du moins c'est ce qu'elle pensait. Maintenant, c'est un peu plus compliqué que ça. Elle a déjà essayé avec un mec, une ou deux fois, ça n'a pas été concluant. Pas qu'elle ne les aime pas, ces pauvres garçons, elle les trouve même beaux parfois. Mais elle n'est pas intéressée, c'est tout. (seven) Il lui arrive de rêver de voyage, de s'enfuir à l'autre bout du monde, pas qu'elle n'aime pas sa vie ou son boulot non, elle existe pour tout ça. Mais elle se dit qu'il y a autre chose, au-delà de San Francisco et de la morgue de l'hôpital. (eight) Elle est sérieuse et appliquée, Teddy. Mais des fois, elle a besoin de lâcher prise, de faire quelque chose d'un peu fou pour se détacher de son quotidien. Elle en a fait des coups avec ses frères, par le passé, et ça lui manque un peu parfois. Alors elle se rattrape un peu à l'hôpital avec ses conneries et son humour noir, même si ce n'est pas du goût de tout le monde. (nine) Elle aime les défis stupides, les paris débiles. Elle aime le challenge et gagner, pourtant, elle déteste perdre. Donc elle se surpasse, en essayant d'éviter la casse. (ten) Avant, elle avait souvent les pieds vissés sur un skate, mais ce n'est plus tant au goût du jour ; il a fallu grandir, et pas sûr que les autres auraient apprécié à l'hosto. (eleven) La musique, c'est quelque chose qu'on a pas le droit de lui enlever, sauf peut-être ses voisins quand ils trouvent que c'est trop fort. (twelve) Petit brin de femme, elle n'est pas bien imposante du haut de ses un mètre soixante-six, mais son regard, son sourire en coin et sa répartie parfois tranchante rattrapent le coup. (thirteen) Sa mère vient d'une famille croyante, Teddy elle, a la science pour seule religion. Autant dire que si maman apprenait que sa fille chérie était lesbienne, elle sauterait au plafond. Ce n'est pas que Teddy n'assume pas, mais elle considère que sa mère a assez souffert comme ça, alors elle n'a rien dit, quitte à mentir un peu parfois en s'inventant des relations de toutes pièces. (fourteen) Médecine légale oblige, en plus d'être collée à l'hôpital, elle a souvent le nez dans les bouquins de droit. Ce n'est pas la partie la plus intéressante à ses yeux, mais elle n'a pas tellement le choix. (fifteen) Elle ne s'entend pas avec sa mère. A vrai dire, elle la tient pour coupable de bien des choses, de cette partie décevante de sa vie qu'elle a connue, avant d'arriver à San Clemente, avant que sa mère ne rencontre James, avec qui elle est encore à ce jour. Ce dernier était déjà père de trois garçons, Matthew, Owen et Ethan, ceux qu'elle considère comme ses frères.



PSEUDO/PRÉNOM : spf, appelez moi marine   AGE : dix-neuf ans. OU AS-TU CONNUS LE FORUM : via bazzart, en me perdant dans les pubs comme trop souvent   FRÉQUENCE DE CONNEXION : passage quasi-quotidien je dirais. CRÉDITS PHOTO ET CITATION : nicolapeltz@tumblr AUTRE : me gusta



Dernière édition par Teddy Oswald le Dim 29 Nov - 23:24, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (the devil's right there in the details)   Dim 29 Nov - 2:22

✃  You are my paradise, but maybe I'm your hell

(cause i'm a little unsteady) - La maison est calme. Ça change, et ça fait presque un vide. Teddy, elle s'est habituée à l'agitation. À ses frangins qui se chamaillent et qui bougent dans tous les sens. Mais ils ne sont pas là aujourd'hui, pas plus que leur père, James, qui travaille. Le silence l'apaise, c'est sa source de concentration, celle dont elle a besoin pour lire son bouquin. Elle n'a rien de mieux à faire, de toute façon. Le plancher craque sous les pas d'une autre, mais Teddy ne cille pas. Elle devine la présence de sa mère. Silence rompu par une voix qui a bercé son enfance. - Hé je, hm. Je pensais, vu que les garçons ne sont pas là, on pourrait faire un tour en ville tu sais. Faire les boutiques entre filles. La blondinette hausse les épaules dans sa plus belle marque d'indifférence. Elle aimerait dire qu'il n'en a pas toujours été ainsi avec sa mère, mais ce n'est pas le cas. Leur relation a toujours été aussi médiocre qu'elle l'est aujourd'hui, à l'aube des dix-sept ans de l'enfant. Enfant qui n'en est plus une depuis longtemps maintenant. Candeur qui s'est envolée avec le poids des responsabilités, celles qu'une mère ne pouvait plus assumer, du fond du gouffre pitoyable dont elles ont miraculeusement réchappé. - Tu sais, comme au bon vieux temps. L'ironie fait vibrer la gorge de la blonde dans un rire presque cruel. - Come on. T'as rien de plus spirituel ? Tu le sors d'où, ton bon vieux temps ? On est pas obligé de prétendre, tu le sais bien, on en a déjà parlé. Je ne veux pas plus, je m'en sors très bien seule. Propos acerbes qui glissent de sa langue, dévalant en une pluie acide sur le cœur de sa mère. La bonne femme détourne le regard, alors que la suite lui semble inévitable. - Toujours la même rengaine hein. Teddy en revient à son livre. Elle lit les mots sans réellement les comprendre, l'esprit toujours ailleurs. - J'essaye Teddy, j'essaye vraiment, je fais des efforts, je m'applique. Mais si tu te braques tout le temps, comment est-ce que tu veux que ça fonctionne ? Elle claque des dents dans son agacement. La jeune femme reste de marbre, masque inexpressif pour définir ses traits enfantins. Puis elle se retourne, vivement, elle visse son regard dans le sien. - Peut-être que je ne veux pas que ça fonctionne, tout simplement ! Tu peux pas juste l'intégrer ça, et passer à autre chose ? Le ton qui monte. On pourrait parler d'une crise d'adolescence, on pourrait lui attribuer mille raisons factices de se comporter ainsi avec celle qui lui a donné la vie. Mais la blessure, elle remonte de bien plus loin, elle est ancrée si profondément qu'elle n'en bougera plus. - Mais je suis ta mère Teddy, tu crois vraiment que c'est comme ça que l'on doit se comporter l'une vis à vis de l'autre ? Autre ricanement ironique, à croire qu'elle ne sait faire que ça pour se défendre ; rire d'une peine qui la ronge jusqu'à la moelle. - Ma mère, oh, vraiment, sacrée nouvelle ! C'est un peu tard pour endosser le rôle, tu crois pas ? T'aurais dû avoir le déclic plus tôt. Teddy, elle a dégagé le bouquin. Elle s'est relevée pour lui faire face, comme on doit faire face à ses problèmes. Elle la jauge avec son regard fou. Le silence rend soudainement mal à l'aise, mais les yeux larmoyants de sa génitrice ne l'atteignent pas. - Tu n'as pas le droit de remettre tout ça sur le tapis Teddy, j'allais mal, j'ai traversé des choses que tu ne peux pas imag – Et c'est reparti pour ton grand numéro de victime. Tu as pensé à moi ? À ce que moi j'ai pu endurer ? C'est pas de ma faute si t'as fait n'importe quoi de ta vie, et pourtant, j'en ai porté le poids, pour deux parfois. Alors arrête, et continuons à faire ce qu'on fait le mieux, tu veux ? Tu m'ignores, j'en fais autant, happy ending. C'est toujours comme ça que ça tourne, de toute façon. Ça fait mal, et Caitlin, elle abandonne, elle passe à autre chose. Teddy elle, elle ne pleurera pas. Elle est devenue trop forte pour ça alors elle tourne les talons, et elle quitte la maison.

(you should know, i'll be there for you) - Andrew. Andrew, c'est le vieux qui scribouille son rapport sur le papier. Le premier rapport avant l'autopsie du personnage qui repose sur la table froide, celui qui repose sous le regard de Teddy, interne de seconde année. Ça lui plaît, tout ça. Elle en a fait du chemin pourtant. Quitter ses frères, sa nouvelle famille de San Clemente pour rejoindre l'agitation de San Francisco. Se faire une place là-bas, devenir quelqu'un. Des études de médecine, un peu de droit en parallèle, et la voilà. Scalpel à proximité, dans sa tenue d'opération. Forte et indépendante, elle est celle qu'elle a toujours voulu être et pour une fois, elle se sent vraiment à sa place. Elle détaille la pâleur macabre du type sur sa table. Il n'est pas jeune, ni trop vieux, assez pour que le cholestérol l'emporte définitivement. - Ton premier constat, Oswald ? Andrew n'est pas du genre chaleureux. C'est un vieux de la vieille, il a tout vu, tout vécu, et parfois Teddy, elle s'inquiète de le retrouver mort sur son bureau, tant il est proche de la retraite. Pauvre Andrew qui doit la supporter. Ça lui fait de la peine parfois, ça ne l'empêche pas pour autant de faire fourcher sa langue et de débiter des conneries. - Je dirais pour commencer que Monsieur Phil Alderson a abusé des big macs. Soupir consterné de la part du titulaire, il aime prendre ses airs grognons, mais Teddy elle le sait, ce n'est qu'un gros nounours. Le vieux a le dos tourné et elle, elle en profite, elle continue sur sa lancée. Elle l'observe, le mort. Elle hausse les épaules finalement. - Désolé Phil, il est grognon Docteur Andrew. Elle regarde l'heure, constate que sa pause vient. Tant mieux, elle commence à fatiguer. Elle ne compte plus les cas qui ont défilé depuis le début de sa garde, elle ne compte jamais, elle n'est pas du genre à se plaindre. - Chef, c'est midi, et je devine à votre humeur que vous avez faim – File, saloperie. Elle a un sourire ravissant quand il la congédie, aussi délicat que d'habitude. Pourtant, c'est affectueux venant de lui, à ce qui paraît. Elle quitte sa blouse de papier pour rester dans l'uniforme de l'hôpital, et elle sort de la morgue le temps d'une pause.

Matthew est là. Matthew son grand frère – un de ses grands frères. Celui avec lequel elle est le plus proche. Elle lui en a dit, des choses. Des vérités et des grands secrets. Matthew, il a toujours écouté et il a dévoilé les siens en retour. Aujourd'hui, il habite aussi à San Francisco et de temps en temps, elle arrive à l'attraper. Il lui tend son déjeuner, et ils font les cent pas dans le parc de l'hôpital, comme deux mardi par mois. Puis au bout de trois tours, ils s'arrêtent pour se poser sur un banc. Elle guette l'horizon en jouant avec sa bouteille d'eau. Il raconte ses dernières histoires, et quelques fois, ils en rigolent. Mais pour le coup, son esprit est tourné ailleurs, ses yeux rivés sur une personne un peu plus loin. Un homme, appuyé contre le béton de l'hôpital. La blouse d'un titulaire pour uniforme, et une clope calée entre les lèvres. Lip. Elle laisse ses pensées dériver. Les paroles de son frère ne sont plus qu'un brouillard sourd. Monroe et le bleu pâle de ses yeux, ça la hante. Monroe et son affaire de négligence qu'elle retourne dans tous les sens au creux de son esprit. Cherchant l'évidence, la preuve, le poids qui pourrait contrer l'avis des autres. Mais le problème, c'est qu'elle n'est rien, elle n'est personne. Juste une interne qui doit accepter la théorie des anciens. That's not fair. - Tu ne m'écoutes pas, n'est-ce pas ? Elle secoue la tête, en revient à Matthews qui a eu le temps sans doute de lui raconter la dernière saison de son tv show de zombies. - Tu disais ? - Qu'est-ce que tu regardais comme ça ? Pause qu'elle s'accorde pour réfléchir à sa réponse. Elle ne sait pas mentir, de toute façon. - Rien. J'étais juste en train de penser, tu sais, au boulot ce matin, et tout... - Les morts ont tant que ça à raconter ? Elle sourit finalement et décroche son regard du titulaire de pneumochirurgie pour le reposer sur son propre frère. - T'as pas idée Matt. T'as pas idée.


Dernière édition par Teddy Oswald le Dim 29 Nov - 23:56, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (the devil's right there in the details)   Dim 29 Nov - 2:36

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (the devil's right there in the details)   Dim 29 Nov - 5:06

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (the devil's right there in the details)   Dim 29 Nov - 8:07

Bienvenue ici
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (the devil's right there in the details)   Dim 29 Nov - 10:19

Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (the devil's right there in the details)   Dim 29 Nov - 10:22

bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (the devil's right there in the details)   Dim 29 Nov - 12:48

BIENVENUE MY LOVE bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (the devil's right there in the details)   Dim 29 Nov - 13:03

Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (the devil's right there in the details)   Dim 29 Nov - 13:20

Oh j'adore le prénom, bienvenue ma belle ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Leela Robertson

avatar

MESSAGES : 1223 SINCE : 28/10/2015 NICKNAME : Mashed Woods - Justine FACE, @ : Priyanka Chopra

SCALPEL AND BISTOURI
Quote: « Je suture une banane dans l’espoir vain que ça réveillera mon cerveau. »
Surnom: Shiva
Répertoire:

MessageSujet: Re: (the devil's right there in the details)   Dim 29 Nov - 13:32

Re-bienvenue si j'ai bien tout suivi
Super choix de scénario et bon courage pour ta fiche I love you

_________________
Do it again, and I'll see you tomorrow, I want to get it, you've got something to borrow  Can't make it feel right on my own, that's when I turn you on again, I buy it, but it don't measure up, what is the missed ingredient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalpeletbistouris.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (the devil's right there in the details)   Dim 29 Nov - 13:53

Merci à tous pour votre accueil, vraiment ! I love you

Lip, j'espère que la Teddy te plaira, je vais certainement te mp rapidement car je risque d'avoir une ou deux questions
Leela, nope, c'est bienvenue tout court mais merci à toi aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (the devil's right there in the details)   Dim 29 Nov - 13:55

Oui t'en fais pas, je suis là pour ça I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (the devil's right there in the details)   Dim 29 Nov - 14:16

Bienvenue. Je suis déjà totalement fan du personnage, alors n'hésite pas pour un lien, j'en serais ravie. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (the devil's right there in the details)   Dim 29 Nov - 14:24

Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (the devil's right there in the details)   Dim 29 Nov - 15:53

(officiellement) BIENVENUE ma toute belle.
Comme je te l'ai dis, j'adore le début de ta fiche, je suis impatiente de découvrir Teddy en profondeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (the devil's right there in the details)   Dim 29 Nov - 16:26

Payton, la belle Margot. Merci beaucoup et pour le lien, ce serait vraiment avec plaisir I love you je vais aller faire un saut sur ta fiche, et je débarque dans ta boîte à mp après.

Deanna, merci à toi ! I love you

Mona babe, encore merci bellissima. toi et moi, on va faire des folies !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (the devil's right there in the details)   Dim 29 Nov - 17:07

la belle Nicola bienvenue sur le forum I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (the devil's right there in the details)   Dim 29 Nov - 17:29

Bienvenue par ici avec la jolie Nicola. I love you
Je te souhaite bon courage pour la rédaction de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (the devil's right there in the details)   Dim 29 Nov - 21:30

Bienvenue parmi nous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (the devil's right there in the details)   Dim 29 Nov - 23:02

Johan, matt et ses beaux yeux merci à toi ! I love you

Dante, et que dire de Tom, même si le côté evil queen inquiète un peu, faut le dire. merci bien ! I love you

Abbey, merci à toi aussi. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (the devil's right there in the details)   Lun 30 Nov - 0:05

Ta fiche est parfaite, tu es parfaite, il me tarde de rp ! je te valide avec grand plaisir, bon jeu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (the devil's right there in the details)   Lun 30 Nov - 0:08

Merci beaucoup ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (the devil's right there in the details)   

Revenir en haut Aller en bas
 
(the devil's right there in the details)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (the devil's right there in the details)
» Pre-order de Septembre 2010 / Pury White Angel & Laches Black Devil
» Le détail des projets de loi
» Frégate Aconit (F713)
» Magic, Mirth, and Mischief Collection - Partie IV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - CUT THE SKIN - :: Damage Case :: Version 2 :: les fiches-
Sauter vers: