AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 fit for queens w/elsa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: fit for queens w/elsa   Ven 27 Nov - 18:19


(ELSINKI)
Lock up, swallow the key
You'll never replace me”


« Getzler, bon travail » - très bon travail, toutefois, Binki s'en contenta, un titulaire prompt à complimenter n'était jamais très rassurant, elle avait fini par l'apprendre à côtoyer la crème de la crème au sein de cet hôpital. La plupart étaient particulièrement doués et particulièrement pédants, rares étaient ceux qui avaient été dotés d'humilité. Elle essuyait constamment les remarques acerbes alors, lorsqu'elle réussissait à leur arracher un constat valorisant, elle n'allait pas rajouter une couche. Binki était beaucoup trop fière pour se rabaisser à aller à la pêche aux compliments. C'était soit on lui en faisait, spontanément, soit elle poursuivait son chemin sans demander de reste. Elle se contenta de sourire au titulaire et quitta le bloc, jetant gant , blouse, surblouse et tout ce qui l'avait encombré les six dernières heures, à la poubelle puis, entreprit de se laver à nouveau les mains. « T'as l'air exténuée, B. » - la question provenait d'une autre interne, prête à connaître tout jusqu'au moindre petit détail, avide de savoir si elle s'était vautrée ou contraire avait réussi à briller – la jalousie n'était pas rare, aussi-. Elle secoua la tête. Exténuée, ça, elle l'était mais, elle n'allait certainement pas offrir le plaisir à cette connasse de le montrer. Elle haussa les épaules et aussitôt, se montra plus enthousiaste. « C'était génial, vraiment, je ne suis pas du tout fatiguée » - sa langue claquant contre son palais et ses dents formaient des mots qu'elle ne pensait aucunement. Putain, ses jambes étaient en compotes et pour être franche, un fauteuil roulant n'aurait surement pas été de refus, bien au contraire. « Je t'envie, Getzler » - bien sûr qu'elle l'enviait, Binki l'avait toujours su et puis, il fallait avouer que sa camarade ne cachait jamais ses tendances, elle se montrait verte sans arrêt. Elle la salua, pressée et quitta la pièce pour les vestiaires où elle se débarrassa du reste de sa tenue de bloc, quittant le bleu pour l'uniforme qu'elle portait constamment : pantalon noir, t-shirt et blouse blanche. Ce n'était pas parce que l'opération prévue avait été un succès et était arrivée à sa fin que sa journée l'était aussi. Elle rejoignit l'accueil et demanda à la grosse Betty si elle savait où Elsa se trouvait. Elle lui répondit que non. Binki pensa qu'elle ne devait pas être bien loin, son amie déambulait sans cesse et refusait tout repos. C'était une pile électrique tellement survoltée qu'il lui fallait toujours travailler plus pour pas se faire effroyablement chier. Elle alla se planter face à la machine à café et glissa quelques pièces, se commandant un café court. Elle eut à peine le temps de le porter à ses lèvres qu'elle vit Wyatt. Elle le salua et c'est là qu'elle sut exactement où Wells se trouvait vraiment. Parait qu'elle était enfermée depuis des heures dans la salle de repos et qu'elle refusait aux canetons d'y faire un somme. Ça, ça n'était pas dans ses habitudes. Elle se précipita pour la rejoindre. Un gobelet de café entre les mains. Elle frappa deux coups. Lorsqu'elle n'entendit aucune réponse, elle précisa de qui il s'agissait. « Tu veux parler ? » - il n'y avait qu'une seule raison pour motiver sa camarade à venir se terrer là et cette motivation était blonde, intelligente, parfaite, une vraie princesse Disney, ce qui agaçait grandement Binki. « Je suis toute seule ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fit for queens w/elsa   Sam 28 Nov - 20:25

toi tu es mon âme soeur.
fit for queens.
elsinki.
Orthopédique évidemment. Pour Elsa il n'y avait que la cardio qui comptait et elle savait déjà que jusqu'au bout il n'y aurait que la cardio. Cependant depuis certains temps, tous les services lui allaient, tous sauf un : hors de question de se retrouver en ortho, la raison n'était pas difficile à trouver, une jolie blonde, trop selon Elsa, de longues jambes, un magnifique sourire, une bonne humeur à toute épreuve et une nuit sauvage dans ses draps, dans ses bras ; Elsa avait pour habitude de coucher avec des hommes, des femmes aussi parfois, là n'était pas le problème. Non, elle avait n'avait pas l'habitude qu'on la laisse sans nouvelle, qu'on ne cherche pas plus loin. D'habitude, Elsa devait toujours les renvoyer, leur faisant comprendre qu'il n'y aura rien de plus que la nuit précédente, mais pas avec Alaska, à présent rebaptisé FireIce dû au fait qu'elle était carrément canon mais beaucoup trop distante avec Elsa pour que cela soit normal. Le fait que la jeune femme ne cherche pas après la brune avait profondément agacé cette dernière, elle venait de prendre un sacré coup à son ego et à sa fierté personnelle ; alors quand aujourd'hui elle s'était retrouvé en ortho à devoir travailler à chaque seconde aux côtés de la blonde elle avait eu du mal à supporter la chose, le pire dans tout cela est qu'elle n'avait pas tellement travaillé devant principalement s'occuper d'une gamine qui ne voulait pas marcher préférant se faire couper la jambe que de tenter de sauver cette dernière, en bref loin d'être la meilleure journée de sa vie. Si l'on devait rajouter à cela sa relation avec Wyatt qui était entrain de prendre un tournant inattendu, Elsa se retrouvait complètement perdue et sans aucune solution à ses problèmes.
Après avoir réussi à échapper à FireIce, elle s'était enfermée dans la salle de repos coupant Wyatt qui souhaitait lui parler, évidemment sa décision n'avait pas été très bien accueilli par ceux qui souhaitaient se reposer et ceux qui voulaient profiter d'un peu d'intimité pour satisfaire leurs envies, mais Elsa s'en fichait pas mal, il lui fallait du temps pour réfléchir, du calme et du silence. Entendant trois coups portés à la porte, elle alla envoyer balader l'opportun qui osait la déranger quand une petite voix parvint à ses oreilles, une petite voix qui réussie à la faire sourire. Binki. La demoiselle avait débarqué dans sa vie comme un boulet de canon et à présent elle était bien incapable d'imaginer sa vie comme celle qu'elle considérait comme une seconde sœur, Emma restait bien évidemment toujours présente dans son cœur, comme son âme sœur tant leur relation et leur connexion étaient impressionnantes. Se levant avec difficulté elle ouvrit la porte à son amie avant de la refermer derrière elle. « Je vais bien. » Il fallait qu'elle l'a rassure, qu'elle lui fasse comprendre que non, elle n'avait rien et que non ce n'était pas si grave que ce qu'elle pensait. « Je me suis retrouvé en ortho. » Comme ça au moins les bases étaient posées. « Et avec Wyatt dans mon lit, genre … comme un couple … parce que oui … ça devient trop bizarre entre nous. » Bon maintenant elle avait une vision globale du pourquoi du comment. Levant la tête vers son amie, elle s'installa sur le lit en tailleur, la tête contre le mur en fermant les yeux.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fit for queens w/elsa   Lun 30 Nov - 19:57


(ELSINKI)
Lock up, swallow the key
You'll never replace me”


Binki pencha la tête légèrement sur le côté et plissa les paupières scrutant le visage que son amie venait de lui mettre sous le nez. L'air de dire : tu vas bien, à d'autres, chérie. Elle décroisa les bras et pénétra à sa demande dans la salle de repos, jetant un regard autour , vérifiant que son amie se trouvait bel et bien seule. Et referma aussitôt la porte derrière elle, l'observant s'installer sur le lit, en tailleur tandis qu'elle, demeurait là, debout, appuyée contre la porte. Il lui fallut quelques temps pour assimiler les informations balancées non sans ressentir une pointe de jalousie. Binki ne sut si c'était lié à Firelce ou à Wyatt. Sa relation avec l'une relevait du néant quant à sa relation avec l'autre lui filait constamment des céphalées. Raison et sentiments s'accordaient pour reconnaître que  de savoir Wyatt dans le lit d'Elsa l'agaçait sans lui paraître catastrophique. Elsa représentait tellement à ses yeux qu'elle était prête à partager le bellâtre même si, invariablement, l'idée pesait lourd sur son palpitant. Elle sourit, sourire qui se transforma bientôt en rire. Si elle s'était retrouvée dans la même situation, elle aurait trouvé un moyen d'évacuer sa frustration. Un peu plus sanglant ou au moins, d'une manière un peu plus violente. Lorsque Binki se montrait la plus enragée,  Elsa, elle, était indubitablement la plus passive-agressive. La plus subtile, la plus passionnée dans une version furtive, sous-marine. « Je ne peux malheureusement pas t'aider en ce qui concerne Wyatt » c'était un casse-tête qui lui avait assez ruiné de neurones jusque là et auquel elle avait cessé de trouver des excuses. «Tu sais pertinemment ce que j'en pense » ça n'était pas la première fois qu'elles se retrouvaient à échanger au sujet de leur coloc et ami. Pas la première fois qu'elles essayaient de solutionner ce qui leur semblait franchement irrécupérable. Binki ne voulait pas trahir la gêne qu'elle ressentait à ce sujet. Pas plus qu'elle ne voulait se retrouver à soutenir une décision qui la placerait sur des charbons ardents. Elle ne voulait pas se retrouver à choisir entre les deux. Elle connaissait Wyatt depuis plus longtemps et l'appréciait vraiment trop mais, Elsa, Elsa c'était juste une partie d'elle. Elle avait peur de la décision qu'elle prendrait. Et si elle était du genre à toujours avoir une opinion tranchée sur les choses, elle ne voulait pas avoir à en avoir sur celle-ci. Elle prit une profonde inspiration et porta sa pleine attention sur son amie, décidant de quitter son poste pour venir se planter plus près et la dominer de sa hauteur, balayant tout air supérieur de sa figure, remplaçant les sourcils froncés par une mine plus...engagée. « En revanche, je peux t'aiguiller concernant la blondasse sur laquelle tu as jeté ton dévolu » - elle pouvait nier de toutes ses forces, elle n'allait pas le lui faire, Binki voyait parfaitement ce qui se tramait et avait bien l'intention d'y mettre bien plus qu'un putain de grain de sel. « Je ne sais vraiment pas ce que tu lui trouves » - mis à part le fait qu'elle semblait incarner la perfection ? « Mais, tu ne peux pas te planquer ici à chaque fois que ça ne tourne pas rond entre tes cuisses ou ailleurs » - c'était pas à ça que ressemblait sa réplique avant de sortir de sa bouche. «  Ce que je veux dire c'est qu'il faut vraiment que tu passes à l'offensive, t'es pas une mauviette, à moins qu'on t'ait coupé l'une de tes sept tresses ? » - Elsa n'avait rien d'un Samson, Binki se plaisait à croire qu'elle n'était pas du genre à s'émouvoir facilement, à cause de quelques palpitations de cœur ( ou de cul). « Je ne suis pas la plus expérimentée en matière de relation chronique » autrement dit, comme les maladies, à évolution lente, à durée longue « mais, reconnais au moins que ce que je raconte a du sens ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fit for queens w/elsa   Mar 1 Déc - 18:14

toi tu es mon âme soeur.
fit for queens.
elsinki.
Wyatt n'était clairement pas un bon sujet à aborder avec Binki et ça Elsa avait eu tendance à l'oublier. Il était vrai que son camarade et sa meilleure amie partageaient une amitié plus que spéciale, ils étaient comme un couple, le sexe en moins. Seulement Elsa et Wyatt c'était autre chose et c'était entrain de devenir spécial, bizarre, gênant. Ils avaient vécus une nuit magique, mais si normalement elle filait le lendemain le laissant seul dans son lit, ce matin-là elle était resté, ils s'étaient embrassés, comme un couple l'aurait fait un matin, il l'avait marqué pour faire comprendre à tous qu'elle n'était pas libre, plus que ça il avait fait comprendre à chaque personne de cet hôpital qu'elle lui appartenait. Cependant elle n'était pas prête à en parler plus en profondeur avec Binki, en réalité elle n'était pas certaine que c'était une bonne chose à faire, elle ne savait pas ce que ressentait son amie pour le beau brun, elle ne voulait pas lui faire du mal ou quoi que ce soit, oui Elsa était une garce, mais il y avait certaines limites, Binki était cette limite. Décidant de laisser le dossier Wyatt de côté, elle reporta son regard sur la jolie brune quand enfin elles arrivèrent au plus gros dossier, celui qui posait tant de problèmes à Elsa, celui qui avait tendance à la garder éveillée toute la nuit et pas pour les raisons qu'elle souhaitait. « Je n'ai jeté mon dévolu sur personne, Elsa Wells ne jette pas son dévolu ou n'importe quoi d'autre, je ne suis pas une lycéenne en manque d'attention. » Elle ne pouvait pas avouer que oui elle avait complètement craqué sur le chirurgien orthopédique, que oui le fait qu'elle soit complètement ignorée par la jolie blonde était sûrement le fait qu'elle devenait plus ou moins obsédée par ses moindres faits et gestes. Quand Binki avoua qu'elle ne savait pas ce que pouvait trouver Elsa à la belle blonde, la brune leva un sourcil l'air de dire non mais tu te fous de moi. « Elle est canon, intelligente, plus que douée dans son métier, je ne te parle même pas de ce qu'elle est capable de faire de ses dix doigts et je ne peux pas te parler de la suite, ça aurait tendance à choquer la petite vierge que tu es. Et puis tout tourne rond entre mes cuisses, merci de t'en inquiéter et je ne me planque pas, je suis juste fatiguée. Toi en revanche tu ferais mieux te trouver quelqu'un à mettre entre tes cuisses. » Riant légèrement, Elsa secoua la tête avant de lever les mains en l'air lui faisait ainsi comprendre qu'elle s'excusait de ses paroles. On peut dire que les deux jeunes femmes n'avaient rien à voir l'une avec l'autre et c'était aussi pour ça qu'Elsa aimait tellement la jeune interne. « Que je passe à l'offensive de quoi ? On a couché une seule fois ensemble, une nuit après que j'ai passé une horrible journée, de plus elle est titulaire, moi interne. Il n'y a rien entre elle et moi et il n'y aura jamais rien. Je pense qu'elle me l'a bien fait comprendre. » S'allongeant sut le lit de camp, elle trouva néanmoins le regard de sa camarade. « Pas que je veuille quoi que ce soit hein ! Va pas t'imaginer des trucs ! » Hors de question d'avouer qu'elle craquait pour Alaska, que oui elle voulait de nouveau une nuit à ses côtés, surtout que la première fois avait été la meilleure de sa vie, elle ne pouvait pas se contenter d'une seule fois, elle voulait le package entier, pas juste l'apéritif qui lui avait donné un avant goût de ce qui aurait pu être possible. Mais oui, ce qu'elle disait avec du sens, beaucoup de sens, trop à son goût. « Je ne veux rien d'elle, juste qu'elle sorte de mon esprit. » Et qu'elle arrête de prendre ses nuits, ses rêves et même ses fantasmes, qu'elle arrête d'être présente dans ses moindres pensées.[/color] Bon maintenant elle avait une vision globale du pourquoi du comment. Levant la tête vers son amie, elle s'installa sur le lit en tailleur, la tête contre le mur en fermant les yeux.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fit for queens w/elsa   Ven 4 Déc - 18:58


(ELSINKI)
Lock up, swallow the key
You'll never replace me”



Elle se rendit compte que le café qu'elle tenait entre les mains devait avoir refroidi et c'était à Elsa qu'il était pourtant destiné depuis le début : « Je pose le gobelet là, si ça t'intéresse de boire de la pisse »- elle fit ce qu'elle dit et revint se planter là où elle était cinq secondes plus tôt. Cette fois-ci, son regard témoignait ô combien elle trouvait son amie ridicule à fuir de la sorte d'autant qu'elle l'avait connu jusque là beaucoup plus combative. Qu'est-ce qui avait donc décidé de ne plus tourner rond chez elle ? Si ce n'était pas son vagin, ça devait surement se passer plus haut, niveau cage thoracique. Cage thoracique et cerveau – apparemment. « Tu peux toujours bouder, poursuivre dans ton déni à deux balles ou au contraire, faire face à ce qui se profile à l'horizon » - Binki n'était, elle-même, que moyennement convaincue par ce qu'elle débitait. D'ailleurs, elle était même prête à reconnaître que çà avait beau avoir du sens ce qu'elle racontait, il n'empêchait qu'elle était persuadée que ça n'étaient que des conneries. Des conneries qu'elle avait dû lire dans un magazine féminin, de surcroit. Bonjour les références. « Je pense que tu te trouves pas mal d'excuses pour quelqu'un qui ne veut rien de particulier avec Barbie orthopédiste » - elle souffla et esquissa quelques pas afin de laisser retomber son poids sur le lit, se calant à côté de la brunette. C'était peut-être la première fois – ou presque – qu'elle voyait sa copine dans cet état. Flippée, retournée, chamboulée, énervée à un point qu'il n'y avait qu'une explication possible à tout ce bazar émotionnel , un mot particuliers que la Getzler avait un jour décidé de rayer de son vocabulaire. Amour. Ou du moins, hormones en pagaille , affection profonde, désir sexuel à assouvir. La garce, franchement. Binki avait aussi eu des coups d'un soir, moins que son amie – assez pour ,en tout cas,  ne pas être qualifiée de vierge effarouchée. Au moins, elle, n'était pas surnommée trainée. Et ça, c'était en soi un véritable exploit au Menphis Wave. « Et tu peux m'expliquer comment tu veux qu'elle sorte de ton esprit si tu n'essayes pas de la coincer quelque part histoire de parler à couteaux tirés ? ». Binki préférait la franchise. Il n'était pas question, avec elle, de passer par quatre chemins pour énoncer des vérités ( bonnes ou mauvaises à entendre). « Puis, je ne suis ni aveugle, ni stupide. Je vois bien que tu rougis rien qu'en parlant d'elle » - ça, c'était petit. Mais, elle n'avait pas qu'à s'attaquer à vie sexuelle  quasi inexistante. « Je me demande ce que Wyatt penserait d'elle. C'est pas réglo vis à vis de lui » - c'était pas réglo. Rien ne l'était quand ça concernait O'Donnell. Et elle essayait de se convaincre que c'était une norme dans un monde où tous les trois cohabitaient. Elle se passa une mains dans les cheveux, préférant conserver le silence. Quelques minutes. Pour bien intégrer ce qui venait de lui être dit.  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: fit for queens w/elsa   

Revenir en haut Aller en bas
 
fit for queens w/elsa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elsa Triolet
» Séb Roch et Elsa Esnoult - Village Départ le 18/07/2015
» Elsa Esnoult (Fanny)
» Juste nous et rien d’autre – Elsa&Anna (+Drago).
» Elsa Esnoult (Fanny)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - CUT THE SKIN - :: Damage Case :: ANCIENS TOPICS-
Sauter vers: