AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 vu la tronche de la bouffe, j'sais pas si j'suis à la cafèt ou à la banque des dons d'organes ... ft. Tess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: vu la tronche de la bouffe, j'sais pas si j'suis à la cafèt ou à la banque des dons d'organes ... ft. Tess   Jeu 26 Nov - 22:45

vu la tronche de la bouffe, j'sais pas si j'suis à la cafèt ou à la banque des dons d'organes ...


Se nourrir. Il fallait bien se nourrir si on voulait pouvoir tenir debout et surtout pouvoir mettre un pied devant l’autre. Besoin de sucre, de se remplir pour ne pas tomber dans les pommes. Et on en avait besoin. On était des médecins, on avait la vie des gens entre les mains. C’était différent comme fonctionnement que ce que j’avais pu connaitre jusqu’à présent. Oh oui j’ai étudié la théorie. Mais la pratique est en réalité tout autre. Et j’étais pas passé à la pratique « en condition réelle » tout de suite. C’était pas les gens qui venaient à moi pour se faire soigner, ou bien que l’on transportait à moi. C’était moi qui allait à eux, qui répondait à leurs besoins comme ça. Ca faisait déjà un an que j’étais interne au Menphis Wave et l’habitude de faire des « rondes » était perturbante. Présenter chaque cas du service, les évolutions et tout. On était là pour sauver. Mais on était avant tout là pour apprendre.

Alors oui il fallait pouvoir rester debout et rester aux aguets pour pouvoir ingérer correctement ce que nos supérieurs voulaient bien  nous apprendre. Assise à une table de la cafétéria j’étais perplexe sur le contenu de mon assiette. C’était tout aussi bon que ce qu’on servait aux patients, pour sûr. Quelle idée en même temps de choisir des  pommes de terre appelles « paillasson » … « A mon avis elles ont du servir de paillasson surtout » dis-je en piquant dedans et les levant à la hauteur de mes yeux avant de soupirer. « Mouais … autant manger un repas fait par Tess » et me me mis à ricaner un petit peu toute seule. C’était déprimant cette histoire. J’étais donc en train de grogner un peu, j’avais faim mais bon … d’une main blasée je trifouillais dans la nourriture sans grande conviction … Espérons qu’un titulaire passe pas dans le coin et pense que risquerais d’être pareil un scalpel à la main …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: vu la tronche de la bouffe, j'sais pas si j'suis à la cafèt ou à la banque des dons d'organes ... ft. Tess   Sam 28 Nov - 20:30

La journée se passe plutôt bien. Deux opérations réussies. De routine certes, mais réussies. Alors Tess est de bonne humeur. D'ailleurs, elle aurait bien fêté ça avec le reste du squad, mais ils sont tous occupés (parait-il). Elle n'a pas pris la peine de chercher plus loin. Et à vrai dire, elle ne sait même pas si elle veut vraiment savoir de quoi il en retourne. Ces temps-ci, les silences gênants et les passages à vide se font de plus en plus courants. Elle a l'impression que leur amitié s'étiole. Et elle a surtout l'impression que c'est de sa faute. Pourtant, elle essaye d'arranger les choses. Elle fait en sorte que ça marche. Mais ça ne marche pas. Et pour le moment, c'est la dernière chose à laquelle Tess veut penser. Elle est de bonne humeur, alors autant que ça continue dans ce sens. C'est si rare de nos jours. Elle soupire instinctivement puis affiche à nouveau son sourire signature. Subtil et délicat.

Et pour oublier, rien de mieux que de se noyer dans la bouffe ! La bonne bouffe bien dégueulasse du réfectoire. Et par dégueulasse, elle ne veut pas vraiment dire "dégueulasse". Le terme le plus approprié serait en effet "grasse". Parce qu'à l'hôpital, il faut bien avouer qu'elle ne mange pas grand chose d'autre que des burgers et des bagels. Et elle a bien de la chance de pouvoir s'empiffrer autant sans prendre un gramme. M'enfin. Lui arrivait aussi de ne pas manger autre chose que ses scones pendant des jours durant. De un, parce qu'elle adore les scones, et de deux, parce qu'elle ne voit parfois pas le temps passer une fois dans le boulot.

Plateau en mains, Tess observe un peu toutes les attablées. Ses yeux se plissent. Elle se dirige finalement vers la table de Toby. La résidente a eu du mal à la reconnaître de dos, mais c'est bien elle, sa colocataire et son amie (elle ose croire). Arrivée à distance raisonnable, elle entend une médisance sur sa propre personne. Sur sa cuisine plus exactement. La blonde lève les yeux avec un petit rictus ironique aux lèvres. « Outch. Mes oreilles sifflent. » Elle feint d'être blessée. Mais elle sait pertinemment que Toby a raison. Ce que Tess cuisine ne relève même plus du simple empoisonnement, ça a carrément évolué au stade du génocide. « Et je te signale quand même que tu fais pas beaucoup mieux. » Une petite taquinerie. Toby cuisine plutôt bien. Sauf cette fois où elle lui a sortie ce drôle de plat de pâtes expérimental... La Armstrong aurait pu jurer que le truc bougeait. « De toutes façons, depuis quand mademoiselle Van Der Bilt s'abaisse à manger les produits de la cafétéria ? » Dit-elle tout en prenant place à la table. Oui parce que Toby, c'est plutôt le genre à se lever deux heures en avance pour faire son repas du midi et ainsi éviter d'avoir à manger n'importe quoi. Ce qui n'est clairement pas le cas de Tess, avec son plateau plein de frites au ketchup et de cet énorme burger aux trois steaks, tout ça accompagné d'un gigantesque verre de doc pepper. « Au fait, t'es partie vachement tôt ce matin ! Tu m'as manquée au petit-déj'. » C'est juste pour faire la conversation. Mais elle avoue quand même apprécier la compagnie de Toby à la maison. Même quand Mary traîne dans les parages. Au moins, l'atmosphère est détendue par ses tranches de rire. « J'ai fait des scones du tonnerre du feu de dieu ! » En même temps, avec en moyenne deux fournées par jour, y a plutôt intérêt à ce qui soient bons...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: vu la tronche de la bouffe, j'sais pas si j'suis à la cafèt ou à la banque des dons d'organes ... ft. Tess   Mer 2 Déc - 2:51

vu la tronche de la bouffe, j'sais pas si j'suis à la cafèt ou à la banque des dons d'organes ...


Pauvre âme. Pauvre âme qui devait manger cette nourriture merdique. Bon on demande pas non plus une cuisine digne des meilleurs tables du monde, mais quand même un minimum de décence et … de gout. Là ça ressemble à rien qui n’ait une forme connue … je songeais sérieusement à faire une pétition ou un truc du genre dans la salle des internes. Je faisais une note mentale d’en parler à Billy d’ailleurs. Peut être qu’il pourrait me conseiller une ou deux idées.

Je patouillais donc dans mon assiette. Dire qu’on payait pour bouffer ce truc que je ne donnerais même pas à mon pire ennemi. Ou alors le jour ou il a une chirurgie importante. Une voix s’éleva derrière moi et je souriais très largement. « Outch. Mes oreilles sifflent. » J’aurais du m’en douter. Quand on parle du loup on en voit le bout de … aherm on le voit disons. « Et je te signale quand même que tu fais pas beaucoup mieux. » je la regardais prenant un air offensé. « Moi au moins j’essaye pas de nous asphyxie. Et puis si ma cuisine te dérange tant que ça, je peux très bien arrêter hein! » dis-je en essayant de maintenir un air déterminé sur mon visage. Je la regardais l’air de lui en vouloir. « De toutes façons, depuis quand mademoiselle Van Der Bilt s'abaisse à manger les produits de la cafétéria ? » Elle s’asseyait à côté de moi et s’en fut trop. J’pouvais pas feindre bien longtemps lui en vouloir. Entre elle et moi c’était vraiment la bonne entente. Pourtant qui l’eut cru. Fille de Cupcake. L’une comme l’autre en définitive. Mais ça nous avait rapprochées il faut croire. Et notre colocation s’en portait très bien. Je repoussais de la main mon plateau et pris le yaourt. Au moins ça je pourrais le manger hein. « J’aurais du faire comme toi et pas tenter les trucs expérimentaux » dis-je en désignant mon assiette. « Au fait, t'es partie vachement tôt ce matin ! Tu m'as manquée au petit-déj'. » Je hochais positivement de la tête. « Voila qui répond à ta question. J’ai été appelée tôt … et du coup … faut bien me mettre un truc dans le bide maintenant. Même si au final j’serai tentée de demander un lavage d’estomac avec ce truc. » dis-je en exagérant. « J'ai fait des scones du tonnerre du feu de dieu ! » Je soupirais lourdement. « Oh nan sérieux! » dis-je. Je raffolais de ses scores. « Allez dis moi que t’en as dans tes poches avec toi là! » dis-je doucement en faisant mine de vouloir fouiller les poches de sa blouse. « Pouah … tant pis. Ca sera pour ce soir. J’espère que tu m’en as au moins laissé un peu! » dis-je en lui lançant un faux regard assassin.

Ouvrant le yaourt doucement je m’adossais à la chaise et pris la cuiller en l’observant. « Et toi alors? Pourquoi tu manges ici ? » demandais-je à mon amie avant de profiter de ma première cuillerée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: vu la tronche de la bouffe, j'sais pas si j'suis à la cafèt ou à la banque des dons d'organes ... ft. Tess   

Revenir en haut Aller en bas
 
vu la tronche de la bouffe, j'sais pas si j'suis à la cafèt ou à la banque des dons d'organes ... ft. Tess
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Debut du régime je ne sais pas quoi faire comme menu
» bouffe bio en supermarché
» truc de survie coté bouffe
» Comme je sais que vous êtes des pros de la poussette :) Help
» Je ne sais plus comment faire avec mon fils de 6 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - CUT THE SKIN - :: Damage Case :: ANCIENS TOPICS-
Sauter vers: