AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Parce qu'il y a des rencontres inatendues... (pv Abigail Dubenko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Parce qu'il y a des rencontres inatendues... (pv Abigail Dubenko)   Jeu 26 Nov - 20:20

Les jours passent, les uns après les autres ils se ressemble. Parfois la vie nous parait bien monotone, et encore plus à certaines périodes. C'est ce que je ressens. Il y a des jours où je me demande pourquoi suis-je encore là? Pourquoi suis-je vivant alors que ma femme et ma fille sont mortes, tué par un bombardement? Tant de pourquoi dans ma tête. à une époque j'avais de la haine aujourd'hui j'ai plutôt de la tristesse. Heureusement qu'il y a Lasko, oui heureusement qu'il est là. Il est mes yeux mais aussi celui qui me comprends, qui ne me juge pas. Oui il est toujours là. Ce matin comme tout les matins j'ai pris l'habitude d'aller me promener dans le parc. Mais pourquoi je me retrouve à l'hôpital et dans des toilettes? Alors là c'est une très bonne question. Je ne sais plus trop, je me souviens d'avoir entendue des ricanements et d'avoir ressentit une douleur à ma tête. Une pierre lancé certainement. Puis il y a eut ces personnes bien attentionné qui ont insisté pour me conduire à l'hôpital. Je n'ai pas vraiment eut mon mot à dire. Les gens ont tendances à vraiment prendre une personne aveugle comme un empoté finit. Je n'ai pas l'intention de passer la journée à l'hôpital. Mais je sais aussi que ma blessure semble assez profonde j'entends soudain un médecin s'adresser à moi ou non plutôt un interne. Il me guide vers une salle d'examen il confirme que j'ai besoins de sutures. Son bip sonne. Il s'en va. à tâtons j'ai prit un kit de suture. Avec mon chien je me rend au toilette. Voilà comment j'ai atterrit dans les toilettes. J'ai la chance qu'il n'y est personnes. Je commences à me laver les mains. J'ouvre le kit de suture. Je sens mon chien s'agiter je dis doucement pour le calmer

"Tout doux Lasko c'est pas comme si je ne savais pas le faire."

Etant un ancien Chirurgien, pneumologue, même aveugle je sais suturer une plaie et qui plus est encore plus sur moi. Après désinfecté je commence à suturer. J'entends soudain Lasko commencer à grogner comme pour faire reculer un observateur. Je reprends

"Lasko chut calme, coucher"

Je sens mon chien se coucher à mes pieds tout en restant agiter. Concentré sur ce que je fais je continus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce qu'il y a des rencontres inatendues... (pv Abigail Dubenko)   Jeu 26 Nov - 21:50

abigail & nikolaj

 Parce qu'il y a des rencontres inatendues...

Il est dix heures du matin et déjà la voilà au dessus d'une table d'opération. Il n'est pas rare que cela arrive, mais la plupart du temps, le matin Abigail se consacre à la visite médicale, revoir toutes ses patientes, entre deux consultations urgentes, une petite visite en pédiatrie pour voir les prématurés qu'elle a aidé à mettre au monde..Elle aime cette partie de son métier, c'est vrai ! La plupart des chirurgiens ne pensent qu'à une seule chose : le bistouris. Bien sur, elle aime ça, sinon elle serait devenu gynécologue et non pas chirurgien obstétrique. Mais ce matin, rien ne s'est déroulé comme prévu ! Abi est à peine arrivé qu'une infirmière est venue la voir en panique : hémorragie utérine. Une de ses patientes devant passer au bloc dans l'après midi pour une grossesse extra-utérine à finalement du être envoyé au bloc en urgence ce matin à la première heure. Malheureusement pour la patiente, Abigail a été obligé de ligaturer la trompe bien trop endommagé. C'est toujours un moment difficile à passer pour elle, ça sans le vécu ! C'est avec un petit pincement au cœur qu'elle termine l'intervention, il va falloir maintenant attendre que la patiente se réveille pour lui annoncer cette nouvelle, heureusement, elle pourra toujours avoir des enfants, ce sera juste plus difficile. « Mandy, je vais prendre une petite pause avant d'aller faire la visite dans le service! » Abigail sourit à l'infirmière avant de sortir du bloc opératoire, une fois dans le sas, la jeune femme retire son masque et son calots, rose bien entendu, fidèle à sa spécialité. Abi soupire un moment et ferme les yeux quelques secondes avant de sortir de la petite pièce si froide et peu accueillante, c'est pourtant ici qu'elle répète chaque jours les gestes mentalement avant d'aller opérer. Abigail prend directement la direction des toilettes, elle a besoin de se passer un petit coup sur le visage, histoire de se rafraîchir les idées, et puis s'est souvent calme ses endroits, pour retrouver un peu de silence. Son portable à la main, Abigail envoie un message à sa mère, elle s'inquiète pour elle. 33 ans et toujours pas mariée ! Elle n'a même pas envie de répondre, elle le fera plus tard. Abi pousse la porte des toilettes des femmes et tombe nez à nez avec un chien ! La jeune femme sursaute, elle ne s'attendait pas à rencontrer un chien  l’hôpital et encore moins dans les toilettes ! Elle lève la tête au même moment où l'homme demande à son chien de se coucher. « Bonjour..hum..les chiens sont interdit...et se sont les toilettes des dames ! Mais maintenant que vous êtes là » La jeune femme rit légèrement, cette situation est assez cocasse à vrai dire. Pas qu'il ne soit pas charmant au contraire, un bel homme grand, pourtant une chose différente se dégage de lui, Abi ne saurait dire quoi sur le moment. Pourtant, cela n'empêche pas la jeune femme d'ouvrir le robinet pour se laver les mains avant de baisser la tête et se mettre un peu d'eau sur le visage. Elle se relève ensuite, le visage ruisselant, attrape du papier jetable pour s'essuyer le visage, la présence de cet homme ne l'a gène, 5 enfants dont deux frères, on apprendre vite à partager les lieux publiques ! « Vous voulez que je vous aide ?..Pour votre blessure!» C'est assez vilain. Elle ne l'a jamais vu ici, médecin ? Patient ? Aucune idées.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce qu'il y a des rencontres inatendues... (pv Abigail Dubenko)   Ven 27 Nov - 13:15

Les chiens ne sont pas autorisés dans un hôpital. C'est une douce voix qui vient de le rappeler. Oui c'est vrai que les chiens n'ont rien à faire dans des endroits de soins cependant il y a des exceptions et Lasko en fait partie. Il n'est pas qu'un chien, il est un chien handicap. Bien qu'il y a des choses que je sais faire tout seul sans mon compagnon à quatre pattes il y a pleins de choses que je ne pourrais plus faire. La douce voix m'appris cependant que j'étais dans les toilettes des dames. Alors pour ce dernier point se n'était vraiment pas volontaire mais comme elle vient de le dire maintenant que j'étais ici... Ma présence ne semblait pas vraiment gêner plus que cela. Tout en continuant à suturer mon front je prends la parole

"Je suis désolé mon chien ne sais pas encore faire la différence pour les dames ou les messieurs sur les symboles des portes. Je m'appel Nikolaj."

J'entends de l'eau couler, la voix douce reprends. Elle me propose de m'aider pour ma blessure. Elle est certainement médecin. Je stoppes mon mouvement tout doucement je me tourne vers l'origine de la voix. Puis je reprends la parole

"Ce chien est mes yeux. J'ai essayer de suturer mais ça semble assez profond il y a encore un an j'arrivais à suturer toutes blessures assez rapidement et avec dextérité mais maintenant un peu plus compliqué. Je veux bien un peu d'aide si ça ne vous dérange pas. Je ne voudrais pas vous faire perdre votre temps j'imagine que vous crouler sous le travail et si vous êtes ici dans les toilettes c'est pour souffler un peu ne serait ce que cinq minutes"

Quand on travaille dans un hôpital on donne beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce qu'il y a des rencontres inatendues... (pv Abigail Dubenko)   Ven 27 Nov - 21:49

abigail & nikolaj

 Parce qu'il y a des rencontres inatendues...

Abigail met tout de même quelques secondes avant de réaliser que cet homme est aveugle. Ce qui explique aussi le chien, pourtant, elle a envie de le traiter comme n'importe qui.  Elle n'a pas envie de s'excuser en lui disant bêtement qu'elle n'avait pas remarqué, elle a toujours trouvé cela embarrassant, autant pour elle, que pour lui. Au vue de sa balafre, il ne doit pas avoir en plus envie qu'une personne de plus le prenne en pitié. « Je pourrais demander au directeur de mettre des panneaux pour les chiens, ça pourrait être sympa ! » Abi se met à rire bêtement, elle n'est pas du genre à faire de chichi ou des tonnes de courbettes, avec Abi, ça sort comme sa vient. On lui dit d'ailleurs souvent de tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. Mais comme Phoebe l'a dit dans Friends, après on a plus le temps de parler ! Son petit air maladroit l'a rend charmante à ce qu'il paraît, mais ça ne plait pas à beaucoup d'hommes, c'est un fait ! « Enchanté Nikolaj, je m'appelle Abigail, mais tout le monde m'appelle Abi ! » La jeune femme sourit, puis se fait une stupide réflexion, il ne l'a voit pas sourire ! Tant pis, elle a tout de même envie de sourire, elle le trouve vraiment charmant. « Je n'ai jamais vu des yeux avoir autant de poil, pas de chance ! » Abi se met à rire, elle sent bien cette petite gêne, on est dans un hôpital, Abi en voit des handicapés, physique, mentaux, parfois les deux, elle n'a jamais aimé les traiter différemment, ils sont juste eux, à leur manière ! La jeune femme s'approche de lui puis prend le kit de suture entre les mains. Il n'est pas très bien partie mais, comment lui reprocher, c'est déjà courageux d'essayer comme ça, sans rien y voir, ce doit être troublant. Plus elle s'approche, et plus les questions affluent dans sa tête, a t'il toujours été aveugle ? Si non, comment l'est il devenu ? Est ce que c'est difficile ? Ah non Abi, voilà les questions des gens stupides, ces personnes qu'Abi refusent d'être, pourtant c'est plus fort qu'elle. C'est sûrement naturel pas vrai ? C'est ce qu'il faut se dire après tout, elle les garde pour elle. Elle passe une main sur la blessure, elle semble plutôt profonde, celui ou celle qui lui a fait ça n'a pas fait semblant, il gardera une cicatrice c'est certain. Une chose l’embête cependant, il est grand, presque deux têtes de plus qu'elle. Abi est obligée de se mettre sur la pointe des pieds pour lui suturer la plaie. « Ne vous en faite pas, j'ai un peu de temps devant moi avant de faire ma visite ! Qu'est ce qui vous est arrivée ? Euh au visage ! » Voilà cette petite gêne qui s'installer finalement, la nature est parfois si mal faite. Abi ne met pas très longtemps avant de terminer la suture, question d'habitude maintenant ! Elle en a tellement fait durant son internat que cela n'a plus de secret pour elle !
made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce qu'il y a des rencontres inatendues... (pv Abigail Dubenko)   Sam 28 Nov - 11:12

Des panneaux pour chien. Cette petite phrase ne put m'empêcher de sourire, un sourire emplit de sincérité. Moi qui avait perdu toute habitude à ce genre d'expression. Je me laisse bercer par cette voix douce. Abigail. Abi, un doux prénom tout comme la voix. Je ris franchement en entendant Abi parler des yeux avec autant de poil, qu'elle n'en avait jamais vu auparavant des ainsi. Je ne peux pas vraiment l'expliqué mais je me sens bien aujourd'hui comme si cette femme avait sut mettre un peu de soleil dans ma journée. Après un moment je me décide à prendre la parole pour dire avec un brin d'humour dans la voix

"Il y a une première fois à tout. Moi c'est la première fois que je vois et entends une femme ne pas viré un homme des toilettes pour dames. C'est un très joli prénom Abi"

Je laisse mon interlocutrice prendre avec beaucoup de douceur le kit de suture. Je la laisse faire. Au bout de quelques minutes je me rend compte qu'elle est sur la pointe des pieds. Pour lui faciliter la tache je m'agenouille un peu. Je sais que je suis assez grand. Elle voulait savoir ce qui m'étais arrivé au visage. Je ne sais pas si elle parle de mes cicatrices autour des yeux où de ma plaie. Après un moment je reprends

"Pour les cicatrice et le fait que je sois aveugle je me suis fait percuter par une voiture il y a un an en Croatie. Pour mon front je crois que c'est une pierre qui a été lancé par un groupe de jeunes. Mais se n'est pas grave on apprend à faire avec. Vous avez des gestes très doux Abi."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce qu'il y a des rencontres inatendues... (pv Abigail Dubenko)   Sam 28 Nov - 20:08

abigail & nikolaj

 Parce qu'il y a des rencontres inatendues...

Abi se met à rire légèrement lorsque l'homme qui se tient en face d'elle, Nikolaj donc, lui avoue être surpris qu'elle n'a l'ai pas viré des toilettes. Il ajoute ensuite trouver son nom très jolie. Abi baisse la tête et sourit. Elle observe ensuite une seconde son visage, elle le trouve vraiment craquant, il a un peu truc qui ne l'a laisse pas indifférente c'est certain ! Mais non, c'est un patient et elle ne connaît rien de lui, si ce n'est qu'il a été pris en grippe par une bande de jeunes. Abigail tourne le regard vers le chien de Nikolaj, il ne l'a quitte pas du regard, comme si il l'a surveillait au cas où elle veuille lui faire du mal. Abigail n'a jamais trop aimé les chiens, ses parents en avaient acheté un lorsqu'elle était petite, elle en a toujours eu peur ! En même temps, son bras droit peu aussi témoigner de l'amour qu'il lui portait ! «Je viens d'une grande famille avec un seul sanitaire, je suis pas très difficile ! Et Merci.. » Abi est toute gênée, il semble tellement naturel, rien à voir avec tous ses médecins et chirurgiens avec qui elle passe ses journées, elle haie les médecins, heureusement, ils ne sont pas tous imbus de leur personne !
Nikolaj lui raconte ensuite ce qu'il s'est passé, et pas seulement pour sa blessure, d'ailleurs la jeune femme n'en demandait pas tant. Comment un accident peut changer votre vie à jamais ! Cela change votre vie, mais aussi le regard des autres sur vous, comme si en quelques secondes vous deveniez un paria. « Il y a vraiment des abrutis dans ce monde ! » Abigail n'a jamais compris ce genre de personne, s'en prendre à des innocents, sous prétexte qu'ils ont un handicap, ils sont surtout handicapés de l'esprit ceux là ! « Et désolé pour votre accident.. » La jeune femme ne sait pas vraiment quoi dire de plus, y a t'il vraiment plus à dire dans le fond ? Elle sourit timidement, la suture est terminée, un dernier coup d'antiseptique et le tour est joué. « C'est la première fois qu'on me le dit, mes patientes sont toujours endormi ou même pas encore né..je suis chirurgien gynéco ! » Abigail repose le kit de suture sur le rebord du lavabo des toilettes. Un silence s'installe, c'est le chien qui les tirent de ce moment de silence, un aboiement, tout simplement, d'ailleurs cela ferait presque sursauter la jeune femme qui se met finalement à rire. « Il a l'air satisfait ! Vous pourrez repasser dans une dizaine de jour pour retirer les fils, je pourrais vous le faire si vous voulez! » Quoi ? Mais Abi qu'est ce que tu fais ? Elle n'a pas vraiment réfléchi avant de dire, elle ne connaît pas ce type, puis l’hôpital à un dispensaire pour ce genre de chose. Mais dans le fond, c'est aussi un prétexte pour le recroiser.
made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce qu'il y a des rencontres inatendues... (pv Abigail Dubenko)   Dim 29 Nov - 15:48

Parfois la vie nous change, elle nous apprend à se contenter de peu pour pouvoir vivre. Parfois se n'est pas forcément les personnes les plus riches qui sont les plus heureuse. Bien au contraire. Je fais partie de ces personnes qui se contente de très peu. Je n'ai pas besoins de choses superflu pour vivre. Je laisse Aby s'occuper de moi sans protester, je lui facilite au mieux la tache. Il y a des abrutis partout dans le monde. C'est avec beaucoup d'attention que j'écoute les paroles de mon interlocutrice. Elle m'apprit qu'elle est chirurgien gyneco. Un silence s'installa jusqu'à ce que Lasko émit un petit aboiement. Comme pour dire c'est bon quand est ce qu'on rentre? Après un moment je prends la parole pour dire

"Merci beaucoup Abby. Je repasserait donc dans une dizaine de jours"

J'offre un sourire emplit de douceur. Bien que je ne vois pas je vois quand même par mes autres sens, et depuis la première fois je ne me sens pas juger par une voyante, Abi n'a pas fait de différence. Après un moment je reprends

"Pour vous remercier puis-je vous offrir un café? J'imagine qu'il y a une cafétéria dans cet hôpital? J'ai raison?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce qu'il y a des rencontres inatendues... (pv Abigail Dubenko)   Dim 29 Nov - 18:53

abigail & nikolaj

 Parce qu'il y a des rencontres inatendues...

Abigail étant de nature très avenant et ouverte d'esprit, le fait qu'il soit aveugle ne change pas forcement sa manière de voir les choses. C'est un être humain avant tout, comme elle non ? Son handicap à elle ? Ses émotions. Abi a toujours eu peur de se fier à ses émotions et les rejette en quelques sortes. C'est ce qui lui vaut son surnom si doux de requin. Elle a toujours eu peur de faire face à cela, alors elle évite, et en se comportant parfois avec arrogance, elle a l'impression d'éviter les émotions, juste une impression ! Dans le fond, elle déteste les rumeurs qui court à son sujet, qui sont tellement fausse. « Venez directement dans mon service, les infirmières m’appelleront et le tour sera joué ! » Oui, elle a envie de le revoir ! Si elle ne provoque pas le destin, dans une grande ville comme San Franscico, elle ne le reverra peut être jamais. Il est différent, et il a un regard différent, peut être du au fait qu'il soit aveugle, il voit les personnes tel quels sont réellement !

Un petit sourire timide se dessine sur les lèvres d'Abigail lorsqu'il veut souhaite lui offrir un café, ce n'est pas grand chose certes, mais la jeune femme est tout de même contente, elle doit bien l'avouer. « Ce serait avec plaisir Nikolaj » Abigail regarde tout de même un instant son téléphone pour voir l'heure, elle a encore un peu de temps devant, une vingtaine de minute tout au plus, après elle doit retourner auprès de ses patientes, sinon, ses collègues interne et les infirmières vont l'a harceler elle le sait ! Quoique, les internes ne le feront peut être pas, au contraire, ils préfèrent parer au commérage à son sujet ! « Je vais vous montrer, c'est au rez de chaussé ! » Abigail se dirige vers la porte des toilettes pour laisser passer Nikolaj devant elle accompagné de son fidèle compagnon. Elle marche à son rythme et sur le chemin, la jeune femme ne sait pas vraiment quoi dire. Devant l'ascenseur, Abigail se décide tout de même a prendre la parole. « Et d'où viens votre accent ? » Oui, elle a bien remarqué son petit accent, il n'est pas américain c'est certain ! Mais elle ne sait pas le situer. Elle aussi a un petit accent, mais elle n'en est pas une vraie américaine, même si nom de famille, lui est Roumain, question d'héritage familiale. Non, son accent à elle vient du Nord, l'Alaska. Très vite, l'ascenseur arrive puis les mène au rez de chaussé. Abigail invite le chien à l'a suivre tranquillement pour arriver à la cafétéria de l’hôpital. « Nous y voilà ! Je vous conseils leur cappuccino au caramel, c'est un régal...pour une cafet d’hôpital bien sur ! » Abi rit légèrement, oui ce n'est pas un starbuck non plus.
made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce qu'il y a des rencontres inatendues... (pv Abigail Dubenko)   Dim 29 Nov - 20:07

Heureusement que le ridicule ne tue pas. Il faut dire qu'un homme se promenant dans le service de gynéco pour se faire enlevé des fil de suture est assez peut commun mais bon, je ne suis pas du genre à faire grand dame du ridicule. Après tout nous le sommes tous. Abi accepte ma proposition de café, je me sens bien, et je suis heureux qu'elle est accepté ce café, bien que ça ne soit qu'un café. Nous commençons à marcher, Lasko à mes cotés. Elle m'apprend que la cafétéria se trouve au rez de chaussé. Elle me parle de mon accent, il est vrai qu'on le remarque assez rapidement quand je parle. Mais je n'en ai pas honte bien au contraire. Tout en marchant je dis

"De Croatie. Je suis Croate. Il se repère assez facilement quand je parle."

Nous arrivons à la cafétéria. Abi me conseil. C'est donc après un hochement de tête que je commandes de capuccino au caramel. Il est bien connu que la nourriture que nous trouvons à l'hôpital n'est pas trois étoiles mais on arrive quand même à s'alimenter avec. Nous allons nous s'asseoir à une table. Lasko se couche à mes pieds. Je reprends la parole

"Buvez tant que c'est chaud. La nourriture de l'hôpital je connais. On apprend à faire avec à la longue et parfois on arrive à se contenter de peu et..."

Je laisse ma phrase en suspend quand je sens une douleur s'installer dans mon thorax. Douleur que je connais que trop bien. Je respire plusieurs fois doucement, je sens Lasko commencé à s'agiter, il a dut sentir que j'avais mal. Au bout d'un moment comme si de rien n'était je prends une gorgée de mon capuccino.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce qu'il y a des rencontres inatendues... (pv Abigail Dubenko)   Lun 30 Nov - 20:16

abigail & nikolaj

 Parce qu'il y a des rencontres inatendues...

Abigail n'a pas pu passer à côté de cet accent étranger. Et puis, voilà de quoi combler le silence en attendant d'arriver jusqu'à la cafétéria de l’hôpital. C'est dingue, mais le chemin ne lui a jamais semblé si long. « Ha je comprend mieux maintenant ! » A vrai cet accent rajoute un peu de charme au personnage. C'est la petite note en plus. Elle baisse un instant le regard et discrètement, elle le relève doucement pour le voir en entier, l'observer, grand, musclé et visiblement pas marié. Son meilleur ami semble être son chien. Abi se surprend alors et s'arrête pour regarder dans le vide, se qui est assez bête étends donner qu'il ne peut pas voir la manière dont elle le dévisage. Il est vraiment bel homme et maintenant qu'elle le sait, son visage aussi est bien typé croate, du moins, dans ses eaux là ! La cafétéria est assez bruyant comme toujours, du personnels venant prendre une petite pause, des patients, des familles, c'est un joli défilé toute la journée ici ! Ce n'est pas vraiment un endroit pour discuter calmement mais c'est toujours que les toilettes non ? Nikolaj suit ses conseils et commande deux cappucino caramel, non pas sous le regard inquisiteur de la serveuse, envers le chien mais aussi aussi envers son maître. Abigail, pour une fois, use des rumeurs qui court à son sujet et affiche un large sourire ironique accompagné d'un regard foudroyant. Il est aveugle et alors ? Ce n'est pas une bête de foire non plus ! Très vite, ils se trouvent une petite table où s'asseoir, même s'il ne peut le voir, Abigail, elle le voit ! Tous ses regards interrogateur, c'est dingue comme l'être humain peut stigmatiser une personne dès que l'on est un peu différent des normes. « Merci ! Je crois que votre chien est jaloux ! » Abigail ajoute ses derniers mots sur un ton joyeux, elle regarde ensuite le chien avec ses yeux de merlans fris, on lui donnerait le bon dieu sans confession. Au vue de ce que Nikolaj ajoute ensuite, Abigail se doute qu'il a du passer un bon bout de temps de l’hôpital suite à son accident, mais aussi en rééducation pour apprendre à vivre autrement dirons nous. Pourtant, il laisse ensuite en suspend le reste de sa phrase comme interrompu par quelque chose. La jeune femme le voit alors grimacer, comme s'il avait mal quelque part. Abigail analyse ses réactions, il respire différemment, comme si quelque chose le gênait. « Vous êtes sur que ça va ? On peut aller dans un endroit plus calme si vous voulez ? » Elle voit bien qu'il agit comme si de rien n'était, le nombres de patients qu'elle a pu observer faire ce genre de chose quand elle était interne est impressionnant.
made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parce qu'il y a des rencontres inatendues... (pv Abigail Dubenko)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parce qu'il y a des rencontres inatendues... (pv Abigail Dubenko)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photoshop parce que vous le valez bien...
» Solforge c'est trop de la balle parce que sinon le titre est trop court!
» Parce que j'ai rien à faire...
» Parce que je cherche
» le quitter parce qu'il boit?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - CUT THE SKIN - :: Damage Case :: ANCIENS TOPICS-
Sauter vers: