AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (just a little bit more) @sara.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: (just a little bit more) @sara.   Dim 22 Nov - 2:41



SARA MARQUEZ
“everything we ever wanted
and just a little bit more”


Elle remue une nouvelle fois le contenu de la casserole avant d'éteindre le feu et récupère son portable. Un sourire plus tard, en voyant que c'est Gin, il se perd lorsqu'elle précise qu'elle ne pourra pas rentrer pour diner. Les prunelles d'Heidi se pose sur le repas qu'elle a préparé, un peu nostalgique de savoir qu'il n'aura pas lieu mais elle comprend. Elle vient d'une famille de médecin, les urgences, les gardes, les nuits sans fins et les matins éclairs. Elle sait pour quoi elle a signé. De ce côté du moins. Elle lui répond rapidement, indiquant qu'il n'y a pas de soucis mais qu'elle a hâte de la voir rentrer. Et il n'en resta plus que deux. Elle en glousse presque lorsqu'elle réalise la normalité de cette phrase. Et que pour elle c'est loin d'être normal. Et juste comme ça, Heidi est encore plus stressée à l'idée de ce diner. Parce que ce sera simplement elle et Sara. Sara. Les pommes soudain moites, elle les essuie sur son jean avant de décider d'aller à la douche. Elle passe un temps un peu trop important à choisir une tenue à sa sortie. S'accorde pour ne pas porter de maquillage mais pousse la coiffure, prend son temps pour les onduler, les laissant retomber en vagues sur ses épaules. Elle a mit cette robe qui attire toujours un peu plus le regard de Sara. Juste pour elle. Et Heidi est prête. Parce que c'est juste Sara, et qu'elle est excitée à l'idée de partager du temps avec elle, plus qu'elle n'est angoissée. Elle s'assure une nouvelle fois que tout est prêt à être réchauffé, vérifie la table, repousse un bibelot ou deux. Et les remet. Elle s'oblige alors à récupérer son ordinateur et commencer à réviser pour son td de la semaine d'après. Une heure plus tard, le cœur palpitant et l'espoir en berne, elle se lève pour tout ranger. Minutieusement, dans des tupperware, remet la vaisselle dans les placards, nettoie la cuisine et ferme définitivement le frigidaire. Ça arrive, qu'elle se répète en délaissant sa robe pour enfiler un tee-shirt et son short de pyjama. Allongée, plat ventre sur le canapé, elle feuillette ses livres de cours, prenant des notes, ici et là, bien décidée à attendre, à les attendre. Une collation tardive peut-être.

- Hgr? Elle lève la tête et entend une porte se refermer. Heidi met plusieurs secondes à se replacer, essuie rapidement son menton et retire ses cheveux des yeux. - Sara? La voix un peu groggy et l'hésitation réelle, elle se force en une position assise, étouffe un bâillement. - Quelle heure il est? Je voulais t'attendre mais je me suis endormie. Elle explique, sa position pourtant assez explicite. - Tu vas bien? Tu as faim, il y a des restes dans le frigo, je peux te faire quelque chose. Elle la questionne, un sourire timide aux lèvres. Elle ne sait pas vraiment sur quel pied danser, son esprit encore embrumé de sommeil d'une aide minimale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (just a little bit more) @sara.   Dim 22 Nov - 15:48



HEIDI JAGGER
“everything we ever wanted
and just a little bit more”


Une nuit qui n'en finit pas. Comme souvent les vendredis. Soirée de sorties, de folies et ... d'accidents. Tu étais dans la salle de garde, en train de te changer, portable à la main, sur le point d'annoncer ton retour à la maison, lorsque Johan fait irruption. Il n'a pas besoin de beaucoup de mots pour que tu comprennes que tu n'étais pas prête à quitter cet hôpital de si tôt. Tu inspires profondément, dépose ton portable et reclaque la porte de ton casier dans un bruit lourd et métallique, sonnant le second round de ton service. Les heures défilent. Tu ne les comptes plus, ne les vois plus. Lorsqu'enfin la délivrance t'es accordée, tu optes pour un retour en taxi. C'est rare. Mais tu es en moto et ne voudrais pas te retrouver dans un fossé, ni même back au Menphis Wave plus vite que prévu.

Tu oublies de faire attention, doucement. Tu es surement trop fatiguée pour ça. Tes clés s'entrechoquent, la porte grince un peu. Tu n'avais toujours pas trouvé le temps de remettre de l'huile. Un grognement te fait légèrement sursauter et aussitôt une silhouette encore endormie et maladroite se redresse avec peine dans le sofa. Le visage d'Heidi s'offre à toi. Somnolant, le regard luttant pour l'éveil. Tu souris en coin. - Quelle heure il est ? Je voulais t'attendre mais je me suis endormie. Ton sourire s'efface quelque peu. - 3h47 Mal à l'aise. Tu te rends compte que tu l'as oubliée. Tout bonnement. Ce soir, tu avais croisé Gin à l'hôpital et jugé donc qu'il n'y avait lieu de s'inquiéter ... C'était faux. Car Heidi vous attendais. Elle t'attendait toi ... Tu mordilles ta lèvre inférieure, ôte ton manteau et lâches enfin tes longs cheveux prisonniers de leur élastique. - Tu vas bien ? Tu as faim, il y a des restes dans le frigo, je peux te faire quelque chose. Beaucoup de mots, rapides, des questions, des propositions. Tu ne réponds pas de suite. Tu t'approches de la jeune femme et constate en chemin quelque restes de ce qui aurait du être votre soirée; comme les bougies éteintes ainsi que les verres de cristal rosé reposés près du meuble de rangement. Il y avait également sur la rambarde de l'escalier, la petite robe d'Heidi que tu aimais tant. Tu ne l'avais jamais vraiment dit tout haut mais ton regard suffisait à le lui faire comprendre. Elle savait.

Ton ventre se noue légèrement tout en prenant place toi aussi sur le sofa. Tu oses approcher ta main de son visage. Tu replaces délicatement l'une de ses mèches de cheveux derrière son oreille. Une mèche que tu devines avoir été travaillée avant que le sommeil ne l'emporte. - Je suis désolée Heidi. Je t'ai oubliée. Tu aurais pu ajouter que tu n'avais pas encore l'habitude, le réflexe; mais le sous-titre était probablement assez clair. - Tu ne m'en veux pas trop ? Tu plonges alors la main dans la poche de ton jeans et en ressort quelques bonbons emballés. Tu tends ta paume ouverte vers le jeune femme, un nouveau petit sourire coincé au bout des lèvres. - Je pense que tu les aimes, non ?. C'était un bien maigre cadeau, une toute petite attention à peine, mais un geste pour Heidi et Heidi seule. Gin détestait ses bonbons et toi non plus tu n'en raffolais pas. Mais tu savais qu'ils étaient rares à la cafétéria et n'avais pas hésité une seule seconde avant d'en prendre une bonne poignée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (just a little bit more) @sara.   Mer 25 Nov - 14:58

Un peu trop consciente de son état, Heidi essaie de retirer les traits du sommeil qui marquent probablement son visage. Refermant son livre sur lequel elle a commencé sa nuit, elle pose les yeux sur l'horloge, en vain. Incapable d'en discerner les heures d'ici, elle fini par demander l'heure qu'il est, espérant qu'elle n'a pas passé la moitié de la nuit sur le canapé. On ne peut pas dire qu'il soit particulièrement confortable, du moins pas pour une nuit entière. - Hmhm. Elle répond simplement à l'heure qu'il est, calculant rapidement le nombre d'heures qui lui restait à dormir. Soit bien trop peu. A peine deux heures, à ce niveau là, mieux valait ne pas se recoucher du tout et Heidi dit adieu à sa nuit. Au moins, elle avait dormi quelques heures auparavant, c'était déjà ça. Concentrée sur son petit monde, elle sursaute presque en sentant Sara prendre place à ses côtés. Un sourire tente de prendre ses lèvres d'assaut mais son souffle se bloque lorsqu'elle effleure son visage avec l'excuse de cette mèche de cheveu. Elle préfère ne pas penser à la tête qu'elle a Heidi, surtout maintenant qu'elle rougit de cette intimité. L'adrénaline s'empare doucement de son corps alors que ce simple geste la réveille mieux qu'une tasse de café. Et le sourire s'efface à son admission. - Oh. Elle répond simplement, détournement un brin sa tête et occupant ses mains à essayer de mater cette crinière bouclée. Elle se mord la lèvre, essaie de chasser toutes ces pensées négatives qui font leurs nid en elle. Elle hausse simplement les épaules Heidi en première réponse, parce qu'elle ne sait pas vraiment. Elle est plus triste que colérique. - Je ne prends pas beaucoup de place, ça doit être pour ça. Elle essaie vaguement d'en sourire mais c'est compliqué, c'est un peu faux sur les bords. - Ce n'est pas très grave, je comprends. Elle et comprend. Vraiment. C'est juste un peu difficile à accepter, d'avoir été ainsi effacé de la mémoire de Sara alors qu'elle même a pensé à elle tout au long de la journée. Mais elle était à la faculté et non en train de sauver des vies. Alors elle peut comprendre. Facilement. Et l'accepter. Il va peut-être falloir un peu plus de temps. Et un peu plus que des bonbons, même si c'est un bon départ. - Merci. Un sourire sincère grâce ses lèvres alors qu'elle se penche pour déposer un baiser sur la joue de Sara et récupérer le paquet en question. - Mais si tu veux m'acheter il va falloir plus que ça. Elle lui lance tout en se levant pour choisir la cuisine comme destination. C'est dit sur le ton de la rigolade, parce que Sara sait très bien qu'on ne l'achète pas Heidi.

Préparant la cafetière pour le premier, de ce qui allait être une longue journée, elle attrape deux tasses et demande, un brin plus fort pour se faire entendre. - Thé? Elle imagine que Sara ne va pas tarder à aller au lit, elle veut simplement profiter des quelques minutes, quelques secondes qu'elle peut grappiller. Libérant les bonbons de leur emballage, elle en mange un tout en ouvrant le frigo pour y débucher son plat à gratin. Lasagnes qu'elle récupère et dépose sur le plan de travail, sans s’embêter à débusquer une assiette. Fourchette à la main, elle en prend un morceau et hoche la tête. Oui, elles sont bonnes. - Longue journée? Elle demande enfin à la brune qui vient de la rejoindre dans la cuisine. Après avoir mangé un nouveau morceau de son plat, elle tend la fourchette à Sara, un sourcil haussé pour toute question, invitation silencieuse. - Lasagnes végétariennes. Elle précise, le plat n'étant pas particulièrement mit en évidence. Elle profite de ses mains libres pour récupérer son café et y glisse un sucre, incapable de le boire noir aussi tôt dans la journée. Tard. Peu importe. - Tu n'es pas trop fatiguée? Elle questionne sincèrement Sara, penchée près d'elle sur le comptoir, leurs coudes s'effleurant à chaque fois respirations. Heidi tourne la tête pour l'observer, un sourire éclairant ses traits, un brin mystérieux, comme à chaque fois qu'Heidi se perd dans les méandres de son imagination.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (just a little bit more) @sara.   Lun 30 Nov - 20:09



HEIDI JAGGER
“everything we ever wanted
and just a little bit more”




Tu te doutes qu'il est tard, ou trop tôt. Tu sais que Heidi doit se lever et tu t'en veux un peu de lui avoir, non seulement, coupé sa nuit mais également et probablement ruiner le sommeil. Tu avais déjà dormi sur ce sofa et tout aussi moelleux soit-il pour regarder un film ou échanger un câlin, il ne l'était pas assez pour dormir correctement.

Tu avoues ta faute, ton oubli. - Oh Simple réponse d'Heidi. Mais si les mots ne sortent pas c'est bel et bien dans son regard que tu peux lire la tristesse le traverser un instant. - Je ne prends pas beaucoup de place, ça doit être pour ça. Elle tente un sourire. Un petit. Déçue, surement. - Ce n'est pas très grave, je comprends. Dans ta tête résonne le besoin de lui dire que "si c'est grave !" mais les mots ne sortent pas. Seule la maigre offrande à la jolie Heidi te semble alors le moyen d'essuyer le malaise. C'est enfantin, ridicule, surement. Mais de vous trois, Gin et Heidi savent que tu es la plus rouillée quant à ce concept de vie à trois. Il te faut un peu plus de temps, juste un peu.

La jeune femme te remercie alors et se penche délicatement pour venir déposer ses lèvres sur ta joue. Un chaste baiser comme vous en aviez souvent l'habitude. L'un de ceux qui ne faisait qu'alimenter une certaine envie de plus lorsque vous étiez seules. Une longue tension agréable qui finirait probablement par rapidement voler en éclat. Car Heidi t'attirait. De plus en plus. Tu t'habituais à sa présence, son être entier. La culpabilité ayant pu naître plus tôt quant à ce besoin de se rapprocher d'elle, faisait aujourd'hui place à la simple attraction de deux âmes. - Mais si tu veux m'acheter il va falloir plus que ça. Tu souris franchement. Tu aimes ce genre de répartie. Et alors qu'Heidi s'éloigne, un petit air agréablement provocateur sur le visage, tu t'empresses de la suivre sans une once d'hésitation. - Et qu'entends-tu exactement par "plus" ? Ton prix sera la mien ... Tant est que je puisse avoir ce qui pourrait te satisfaire ... réponds-tu sur le ton de l'amusement.

Tu acceptes le thé offert avec plaisir et observe Heidi s'activer. Tu n'es pas encore complètement épuisée mais tu n'étais pas non plus en assez grande forme pour t'imaginer te mettre en action de la sorte. - Longue journée ? Tu avales une gorgée de thé avant de reposer ta tasse et t'étirer à l'image d'un félin bayant. Une main se passe dans ta crinière foncée alors que tu réponds : - Assez oui. Mais surtout des patient infernaux. Ou plutôt les familles ... J'aurais du être là à l'heure mais trois accidentés suite à un crash de voiture sont entrés aux urgences alors que j'étais sur le point de me changer. Avec Johan on a opéré deux gamins d'à peine 15 ans sur la nuit avant de nous faire engueuler par la mère parce qu'on avait agit sans son accord ... Tu racontes et lèves les yeux au ciel, revivant la scène en question. Evidemment si nous avions attendu, ses fils seraient morts mais bon ... Routine quoi ! Tu avais appris à gérer avec les réactions parfois un peu déplacées des proches. Tu n'attendais plus les mercis depuis longtemps. Tu souffle un coup, hausses les épaules dans un geste sans réel sens et hoche avec enthousiasme alors qu'Heidi te présente la fourchette. Tu t'empresses d'en prendre possession et de goûter les lasagnes. Alors que ton estomac vide se rempli d'un peu de consistance, tu fermes les yeux quelques secondes, profitant de l'agréable moment et du goût divin du plat en question. - Hmm, ch'est délichieux laisses-tu échapper entre deux bouchées avant de finalement reposer la fourchette.

- Tu n'es pas trop fatiguée ? sa voix concernée te demande. Tu tournes la tête et croises son regard en train de t'observer de son petit air mystérieux dont elle seule avait le secret. Tu souris. Secoues négativement la tête. En fait, fatiguée, tu l'es quand même mais tu n'as pas envie de bouger de là. Pas tout de suite. Tu es vraiment très jolie. Tu le sais ça ? lâches-tu spontanément et sans véritablement attendre de réponse. Ton sourire s'élargit quelque peu avant de reprendre comme si de rien était : Et toi ? Ca ira pour demain ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (just a little bit more) @sara.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(just a little bit more) @sara.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - CUT THE SKIN - :: Damage Case :: ANCIENS TOPICS-
Sauter vers: