AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Please, more faster » - w/Mark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leela Robertson

avatar

MESSAGES : 1223 SINCE : 28/10/2015 NICKNAME : Mashed Woods - Justine FACE, @ : Priyanka Chopra

SCALPEL AND BISTOURI
Quote: « Je suture une banane dans l’espoir vain que ça réveillera mon cerveau. »
Surnom: Shiva
Répertoire:

MessageSujet: « Please, more faster » - w/Mark   Sam 21 Nov - 18:15

 
Hello from the other side, I must've called
a thousand times, to tell you I'm sorry
for everything that I've done

| ©adele, hello

Rien n'était plus comme avant et Leela l'avait remarqué. Même si elle se doutait qu'après le petit mot laissé à sa meilleure amie et son ex petit ami elle ne pourrait pas revenir la bouche en cœur espérant qu'ils lui pardonnent. Elle était partie sur un coup de tête persuadée de ne plus jamais remettre les pieds à San Francisco et n'avait pas anticiper son retour. Sa première année de résidence en Inde lui avait été bénéfique, à tel point qu'elle était persuadée de ne plus avoir grand chose à apprendre. Dante, son nouveau mentor en neurochirurgie l'agaçait au plus haut point, il prenait un malin plaisir à lui attribuer des interventions bien en dessous de ses compétences. Elle acquiesçait pour le moment mais elle n'allait pas tarder à lui dire ses quatre vérités. L'époque ou elle travaillait avec Mark était tellement plus simple, il lui faisait confiance et avait foie en ses capacités de médecin. Ses temps-ci, elle regrettait d'avoir transformer leur relation professionnelle en relation privée, elle ne serait plus anxieuse à l'idée de le recroiser dans les couloirs ou de passer plusieurs heures au bloc en sa compagnie. Lui aussi semblait vouloir l'éviter pour la simple et bonne raison que depuis son retour il y a un mois, elle n'avait été sur aucune de ses opérations, finalement être chef de service lui offrait peut être quelques privilèges. Peu importe, elle avait merdé, elle le savait et elle n'avait plus qu'à en payer le prix fort. Sans compter sur tous ces bruits de couloirs qui racontent qu'il aurait retrouvé l'amour et serait heureux en ménage. Leela était contente pour lui, du moins elle essayait de se persuader au plus profond d'elle même que tout ça ne l'atteignait pas, mais leur rupture était encore trop fraîche pour qu'elle se réjouisse complètement de le voir dans les bras d'une autre femme. Regardant sa montre, ce qu'elle faisait machinalement depuis qu'elle s'amusait à tricher sur ses heures à l'hôpital, Leela avait terminé ses visites post-opératoires, elle se ravisa à continuer sa garde, ses yeux commençaient à se fermer tous seuls. Sérieuse, elle se dirigea vers le vestiaire des résidents pour y remettre sa blouse bleu ciel, elle l'échangea contre un jean, un tee-shirt blanc et une parka kaki. Elle ébouriffa rapidement ses cheveux avant de les rassembler en un chignon au dessus de son crâne. Ça fera l'affaire pensa t-elle avant de s'imaginer prendre une bonne douche chaude à son appartement et de se glisser dans son lit. Elle prit le chemin de l’ascenseur afin de retrouver le parking au rez de chaussée. Elle appuya sur le bouton avant de se rendre compte qu'il n'y avait personne à l'intérieur, elle prit place au fond et enclencha le bouton « 0 » du parking. C'est alors qu'une main vint se glisser entre les deux portes qui étaient en train de se refermer. Comme un automatisme, son regard s'attarda quelques secondes sur les portes et elle le découvrit. Il semblait aussi surpris qu'elle de se retrouver seul dans le même ascenseur, mais pour autant il ne fit pas marche arrière, il entra et Leela pria pour que l’ascenseur descende le plus rapidement possible.

_________________
Do it again, and I'll see you tomorrow, I want to get it, you've got something to borrow  Can't make it feel right on my own, that's when I turn you on again, I buy it, but it don't measure up, what is the missed ingredient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalpeletbistouris.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Please, more faster » - w/Mark   Mar 24 Nov - 21:14


“Don't you know
They're talkin'bout a revolution
It sounds like a whisper. ”
© Tracy Chapman - Talkin' Bout A Revolution

Un mois pour le moins éprouvant venait de s’écouler. Entre ses heures de gardes, de cours et de recherches, Mark était tout bonnement épuisé mais ce qui lui faisait perdre la majeur partie de son énergie était de prendre soin d’éviter la fille qui lui avait littéralement brisé le cœur il y a un an. Bien sûr il était à présent heureux avec Sarah, il l’aimait sincèrement mais revoir Leela dans les couloirs de son service, suffisait malgré tout à le toucher. A raviver les souvenirs les plus heureux tous comme les plus douloureux. Ils avaient tous deux mis longtemps à se trouver et affirmer leurs sentiments mutuels mais il n’avait fallu qu’un bref instant pour qu’il se perdent. Alors oui, il jouait de son statut de chef de service pour la croiser le moins possible. Il était loin d’en être fier mais il se persuadait que c’était la meilleur chose à faire non seulement pour lui mais également pour elle et aussi pour les patients. En effet, il ne se voit pas procéder à une intervention dans la même pièce que la jeune femme, il devine le pouvoir qu’elle aurait encore sur lui. Elle le déstabiliserai à coup sûr, qu’importe sa force de concentration et son professionnalisme. Alors il l’évince, ne la mettant jamais sur ses grosses interventions. Il ne la soutient plus comme autrefois. D’ailleurs il à encore du mal à saisir pourquoi elle n’a pas au moins changé de spécialité, même si dans le fond, il est la premier à se dire que cela aurait été un réel gâchis. A bout de force, s’estimant heureux d’avoir réussi aujourd’hui encore à l’éviter du mieux, il glisse une main entre les portes de l’ascenseur qui se referment. Il a tellement hâte de s’engouffrer de l’autre côté de ces portes, de regagner sa voiture puis son appartement. Lorsque les portes de fer s’ouvrit, Mark put se rendre compte qu’une personne se trouvait déjà à l’intérieur, c’est lorsqu’elles furent complètement ouvertes qu’il saisie de qui il s’agissait. De celle dont il était heureux d’avoir évité depuis tout ce temps. Cachant sa surprise et sa déstabilisation quant à ce fait, il pénétra dans la cage et resta au plus près des portes, tournant immédiatement le dos à la brune. Il avait remarqué que l’étage où il souhaitait se rendre était déjà allumé. Il lui tournait le dos pour se protéger, parce que c’était plus simple pour tout le monde. Pourtant, ça le démangeait. De dire quelque chose, de lui montrer qu’il n’était pas atteint par présence, qu’il était passé à autre chose depuis son départ. Depuis sa fuite. « Alors Robertson, les vacances étaient bonnes ? » Et voilà, c’était fait, lancé. Il se sentait tellement mal à l’aise dans cette caisse en fer qui semblait prendre un malin plaisir à la torturer en prenant un temps infini à descendre les étages, qu’il s’était sentie obligé de dire quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Leela Robertson

avatar

MESSAGES : 1223 SINCE : 28/10/2015 NICKNAME : Mashed Woods - Justine FACE, @ : Priyanka Chopra

SCALPEL AND BISTOURI
Quote: « Je suture une banane dans l’espoir vain que ça réveillera mon cerveau. »
Surnom: Shiva
Répertoire:

MessageSujet: Re: « Please, more faster » - w/Mark   Dim 29 Nov - 17:43

Il faut croire que le destin aimait se jouer de la jolie indienne. Si Leela n'était pas une grande croyante de tout ce qui touchait à la destinée, elle devait se rendre à l'évidence, le fait de se retrouver seule dans un ascenseur avec aucun échappatoire face à son ancien petit ami, le destin devait bien y être pour quelque chose. Peu importe, elle avait capté son regard quelques secondes, en découvrant sa silhouette derrière ces portes en ferraille, elle avait vite baissé le regard, ce qu'il semblait avoir fait également. Lui tournant le dos, Leela eu tout de même un pincement au cœur, Mark n'était pas rien, il était une partie de sa vie qu'elle avait tenté en vain de fuir. Les sentiments, la vie de couple, les projets, tout ça n'était pas fait pour elle. Elle n'avait qu'un objectif dans sa vie, devenir une grande neurochirurgienne. Mark le savait, mais jusqu'à présent il l'avait toujours accepté et ce parfois même à ses dépends. Évidemment qu'elle ne s'attendait pas à des embrassades suite à la façon dont les choses se sont terminées, mais aussi petit soit-il elle avait espéré une réaction de sa part, après tout c'était lui le plus adulte des deux. Observant qu'il ne touchait pas de bouton, elle se douta qu'ils allaient au même étage : celui de rez-de-chaussée, de plus son jean et son manteau noir étaient également un autre indice qui permettait à Leela de déduire qu'il rentrait chez lui. Elle voulu soupirer mais préféra s'abstenir, elle devrait attendre quelques minutes que l’ascenseur descende jusqu'en bas. Elle hésita à sortir au prochain, mais elle avait trop de fierté pour lui montrer que sa présence l'atteignait. Elle resta donc stoïque, mains derrière le dos, attendant gentiment de rejoindre le parking. « Alors Robertson, les vacances étaient bonnes ? » une incompréhension se dessina sur le visage de la jeune indienne. Était-il sérieux ? Robertson ? La dernière fois qu'il l'avait appelé comme ça c'était lors de sa première année d'internat. Elle aurait préféré le silence que de devoir répondre à cette question ou de s'embarquer dans une discussion avec lui. Elle tenta de garder son calme, Leela est une personne qui part au quart de tour, mais elle ne voulait pas montrer quoique ce soit concernant ses sentiments. « Tu sais on est pas obligé de faire ça » lâcha t-elle dans une froideur qui en disant long sur son avis face à la question qu'il venait de lui poser. « Engager une conversation » se reprit-elle afin d'être plus explicite face à son interlocuteur qui lui tournait toujours le dos. « Tu ne veux plus m'adresser la parole et je peux le comprendre » finit-elle par dire sans vraiment savoir ou tout cela la mènerait. « Surtout que tu sais très bien que je ne suis pas partie en vacances, en tant que chef de service j'imagine que tu as eu du remarquer que je suis en deuxième année et que j'ai validé ma première année en Inde. » dit-elle en se justifiant presque. Elle préféra s'arrêter là, espérant qu'il ne réponde rien, elle aimait l'idée d'avoir le dernier mot, comme d'habitude.

_________________
Do it again, and I'll see you tomorrow, I want to get it, you've got something to borrow  Can't make it feel right on my own, that's when I turn you on again, I buy it, but it don't measure up, what is the missed ingredient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalpeletbistouris.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Please, more faster » - w/Mark   Dim 13 Déc - 19:56

« Tu sais on est pas obligé de faire ça » Lâcha Leela tout en adoptant un ton on ne peut plus froid, qui ne lui ressemblait pas. Tout du moins pas avec Mark, avant. Entendre cette voix qui lui était si familière raviva encore une fois un flot de souvenirs que le chef de service aurait souhaité enfouie pour de bon au plus profond de lui-même. Il ferma un court instant les yeux, comme pour chasser ces souvenirs qui lui revenaient en pleine figure. Mais n’y parvint que partiellement lorsque la brune reprit la parole alors qu’il lui tournait toujours le dos. Trop faible pour se retourner tout de suite vers elle. « Engager une conversation » Elle et sont petit caractère, avait mal pris la remarque de Mark. Ce qui ne l’étonnait pas, mais après tout lui aussi prenait mal son retour à l’hôpital, dans son service qui plus est. Il le vivait mal. « Tu ne veux plus m'adresser la parole et je peux le comprendre » Elle était loin du compte. Depuis qu’il avait appris pour son retour, qu’il l’avait aperçu arpenter les couloirs de son service comme si de rien était, Mark mourrait d’envie de lui adresser la parole. De lui dire, haut et fort, ce qu’il pensait d’elle et du fait qu’elle se repointe ici. Qu’elle fasse une nouvelle entrée dans sa vie alors qu’il venait enfin de tourner péniblement la page. Qu’il était parvenue à la chasser de son esprits, de ses rêves. Au jour d’aujourd’hui, il aime Sara, c’est un fait. Il s’en convainc avant de se retourner enfin vers la brune qui reprend de plus belles. « Surtout que tu sais très bien que je ne suis pas partie en vacances, en tant que chef de service j'imagine que tu as eu du remarquer que je suis en deuxième année et que j'ai validé ma première année en Inde. » Partie dans ses justifications qui n’avaient pas vraiment lieu d’être, Leela sembla s’essouffler. Hasardant un regard sur son visage au teint si particulier, Mark se contenta de souffler simplement quelques mots. « Je le sais. Je ne pourrai pas ne plus t’adresser la parole indéfiniment. » Sur ce, les ports de fer s’ouvrirent sur un parking aussi froid que les deux protagonistes entre eux. La lumière s’alluma aussitôt, leur révélant une multitude de voitures. Vu l’heure tardive, peu de monde semblait encore présent. Mark tourna à nouveau le dos à Leela et sortit enfin de cet ascenseur. Il attendit qu’elle en fasse de même pour reprendre la parole. « Tu sais, j’aurai des tas de choses à te dire si je le voulais mais je ne pense pas que cela nous soit utile. Par contre, même si je suis loin d’en être démonstratif, je trouve ça une bonne chose que tu reprenne tes études en neurochirurgie. Tu as du talent dans ce domaine. » Abandonnant une dernière fois son regard sur l’indienne, comme pour tenter de deviner sa réaction, ou bien pour s’attarder d’avantage sur ce visage qu’il avait tant aimé et dont il connaissait les traits par cœur, il finit par tourner les talons et se diriger le cœur battant vers sa voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Leela Robertson

avatar

MESSAGES : 1223 SINCE : 28/10/2015 NICKNAME : Mashed Woods - Justine FACE, @ : Priyanka Chopra

SCALPEL AND BISTOURI
Quote: « Je suture une banane dans l’espoir vain que ça réveillera mon cerveau. »
Surnom: Shiva
Répertoire:

MessageSujet: Re: « Please, more faster » - w/Mark   Jeu 17 Déc - 21:10

Ça y est, le silence avait été rompu, pas de la façon dont aurait aimé Leela mais Mark avait brisé la glace en l'interpellant de cette façon. Un commentaire qui ne lui ressemblait pas et qui exprimait sûrement le moment gênant qu'ils étaient en train de vivre tous les deux. La gêne, Leela ne la ressent que très rarement, d'habitude c'est plutôt elle qui met les gens mal à l'aise en disant ce qu'elle pense mais là c'était différent. Mark, est à ce jour l'homme qui a le plus compté dans sa vie, même si elle ne l'avouera sans doute jamais. Cet échange glacial la touche, mais comme à son habitude, elle revête ce visage dur, qui lui permet de ne rien laisser paraître. Tandis qu'elle n'espère pas capter son regard, il détourne timidement la tête « Je le sais. Je ne pourrai pas ne plus t’adresser la parole indéfiniment. » faisait-il référence à leur histoire passée ou au simple fait qu'il travaillait dans le même hôpital et que par conséquent à un moment ou à un autre ils seraient obligés de communiquer. Le souffle de Mark semblait prédire la première hypothèse, mais peu importe, la future trentenaire avait bien conscience qu'elle ne pourrait sûrement pas réparer les pots cassés … Le bip de l’ascenseur indiqua qu'ils étaient arrivés au premier niveau et qu'il était impossible de descendre plus bas, un soulagement pour la jeune indienne qui ne pensait qu'à enjamber sa moto et filer le plus rapidement possible. Et alors que Leela espérait s'échapper suite à cette conversation qui n'avait jamais été aussi froide entre eux, Mark prit soin d'attendre qu'elle quitte l’ascenseur. « Tu sais, j’aurai des tas de choses à te dire si je le voulais mais je ne pense pas que cela nous soit utile. Par contre, même si je suis loin d’en être démonstratif, je trouve ça une bonne chose que tu reprenne tes études en neurochirurgie. Tu as du talent dans ce domaine.  » au contraire, elle aurait aimé qu'il lui parle, quitte à ce qu'il lui balance à la figure tout ce qu'il ressente mais au moins ils auraient crevé l’abcès et ces moments gênants n'auraient peut être plus lieu d'être. Elle apprécia son compliment sur son travail,sur le fait que c'était une bonne chose qu'elle reprenne ses études. Cela lui rappela le début, lorsqu'elle était interne et qu'ils passaient des soirées entières à parler de neurochirurgie, une époque que Leela n'oubliera jamais. Sans Mark, elle n'aurait jamais eu autant de connaissances, il était un très bon mentor et ce côté de leur relation « professionnelle » lui manquait. Alors qu'il posa un regard sur la brune, Leela eu comme un choc, elle ne laissa rien paraître mais ce regard, son regard lui avait terriblement maqué. A tel point qu'elle avait oublié cette sensation. Mark commença à tourner les talons mais Leela sentit qu'elle devait le retenir. « Je regrette la façon dont les choses se sont passées » dit-elle en haussant la voix pour être sûre qu'il l'entende. Elle ne lui avait jamais dit et à cet instant elle en ressenti le besoin. Elle était trop fière pour dire « je suis désolée » mais c'était déjà un bon début pour une personne comme elle. « J'ai conscience que je ne pourrais jamais revenir en arrière, mais tu es un excellent mentor Mark, avec Jagger je n'arrive à rien sans compter qu'il me refile des interventions qu'un interne pourrait faire. J'ai besoin d'en apprendre plus, il n'y a que toi qui en est capable. » dit-elle presque désespéré par le fait de ne plus pouvoir apprendre les techniques de chirurgies comme avant, à tel point qu'elle songe même à changer de spécialité. « J'ai même pensé à changer de spécialité » dit-elle en finissant par un petit rire tellement s'en était ridicule. « Je ne te demande pas de me pardonner mais de m'enseigner les choses » finit-elle par dire pour lever toute ambiguïté. Elle avait besoin de lui en tant que tuteur, ressentir sa passion pour la neuro. « C'est tout, rien de plus. » finit-elle par dire en baissant son regard vers le sol.

_________________
Do it again, and I'll see you tomorrow, I want to get it, you've got something to borrow  Can't make it feel right on my own, that's when I turn you on again, I buy it, but it don't measure up, what is the missed ingredient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalpeletbistouris.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Please, more faster » - w/Mark   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Please, more faster » - w/Mark
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La voie de la simplicité, Mark Burch
» MARK (part of Avon)
» La Méthode G.E.D de Mark Forster
» MARK PLUNKETT et le GROUPE "LITTLE ANGELS"
» Fos : le projet de terminal méthanier Fos Faster abandonné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - CUT THE SKIN - :: Damage Case :: ANCIENS TOPICS-
Sauter vers: